205 articles 1 2 4 8 11
Réseau social 19-04-2018 bastamag.net 12 min #140355

 Le mouvement étudiant amorce la convergence des luttes

Malgré les interventions policières et les commandos d'extrême-droite, le mouvement étudiant s'amplifie

Il aura fallu un mois pour que les assemblées générales ne soient plus clairsemées et les tentatives d'occupations de campus encore balbutiantes. La contestation de la loi « orientation et réussite des étudiants » et du dispositif Parcoursup, qui instaure un tri des lycéens à l'entrée de l'université, prend une nouvelle dimension. Le basculement s'est opéré début avril, alors que commençait la grève perlée des cheminots, malgré l'intrusion de groupes d'extrême-droite à Montpellier ou Lille et les interventions policières à Strasbourg ou Nanterre.

documentaires 19-04-2018 lesakerfrancophone.fr 9 min #140351

Poutine : tenir tête à l'Empire du Chaos Us/israël, ou céder ?

Moment crucial, plus pour Poutine et la Russie que pour la Syrie et Assad

Par Damian Martinovich − Le 10 avril 2018 − Source Russia Insider

Vladimir Soloviev, l'animateur d'une émission de télévision politique diffusée aux heures de grande écoute, qui connaît Poutine personnellement, a tweeté : « La situation est maintenant comparable à la crise des missiles de Cuba.

documentaires 19-04-2018 arretsurinfo.ch 27 min #140350

 La Syrie au Conseil de Sécurité : les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France sont des Etats voyous

Interview de Sergueï Lavrov par la Bbc

Interview du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov pour l'émission Hard Talk sur la chaîne BBC, Moscou, 16 avril 2018

Transcription :

Journaliste : Sergueï Lavrov, bienvenu à Hard Talk. La semaine dernière, le monde entier était profondément préoccupé par l'éventualité d'un conflit armé direct entre les USA et la Russie. D'après vous, dans quelle mesure avons-nous frôlé un tel scénario ?

Justice 19-04-2018 arretsurinfo.ch 3 min #140349

 La Syrie au Conseil de Sécurité : les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France sont des Etats voyous

Déclaration de la Chine au Conseil de Sécurité après les frappes en Syrie : « Le recours à la force est inacceptable »

Intervention du Représentant Permanent de la Chine auprès des Nations Unies, Ma Zhaoxu, lors du Conseil de sécurité de l'ONU le 14 avril 2018, après que les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France ont mené des frappes unilatérales contre la Syrie.

Transcription :

Merci, Monsieur le Président.

Je tiens à remercier le Secrétaire Général pour son intervention.

Hier encore, nous étions réunis ici pour évoquer la situation en Syrie.

Justice 19-04-2018 4 articles arretsurinfo.ch 16 min #140348

 Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France lancent des «frappes de précision» en Syrie

La Syrie au Conseil de Sécurité : les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France sont des Etats voyous

Le Représentant Permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, Bachar al-Ja'fari, a prononcé un discours devant le Conseil de sécurité de l'ONU le 14 avril 2018, après que les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont mené des frappes unilatérales contre la Syrie.

Transcription:

Merci, Monsieur le Président.

Je me félicite de la présence du Secrétaire Général aujourd'hui, en ces moments très importants de l'histoire et des travaux du Conseil de sécurité.

Murs 19-04-2018 europalestine.com 3 min #140344

Israel a mis Ahed Tamimi en prison, mais ne peut empêcher ses multiples vies...

Ahed Tamimi, la courageuse adolescente qui a giflé un soldat de l'occupation, plus grand et bien plus armé qu'elle, est honorée dans le monde entier : ci-dessous sa statue à New York, et son affiche par Jim Fitzpatrick, peintre du célèbre portrait de Che Guevara, qui la qualifie de Wonder Woman !

A New York, on se bat pour poser à ses côtés, à Wall Street :

Latina 19-04-2018 investigaction.net 27 min #140338

Venezuela : je refuse d´être pris pour une cible médiatique

Venezuela : je refuse d'être pris pour une cible médiatique

19 Avr 2018

Article de : Romain Migus

Le déferlement de fake news qui s'annonce lors des élections présidentielles au Venezuela aura pour but de provoquer un choc dans l'opinion publique, et ainsi empêcher toute manifestation de solidarité contre les mesures punitives qui s'ensuivront.

War 19-04-2018 mondialisation.ca 12 min #140335

 La Syrie au Conseil de Sécurité : les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France sont des Etats voyous

Infrastructures et vies détruites sont les exploits de la Coalition contre Daech

Pour mémoire, voici l'intervention du délégué permanent de la Syrie auprès des Nations Unies devant le Conseil de sécurité réuni le 17 avril 2018 [*], à la demande de la Fédération de Russie, afin d'examiner la situation humanitaire à Raqqa et au Camp d'Al-Fourkane occupés par les États-Unis. Mais, il semble que la Ghouta orientale, libérée des terroristes par l'Armée arabe syrienne et ses alliés, n'a pas fini de nourrir les rancœurs de ladite Coalition internationale de lutte contre Daech [Mouna Alno-Nakhal].

Justice 19-04-2018 bastamag.net 21 min #140331

A la Cour nationale du droit d'asile, 28 jours de grève contre les ravages de la « politique du chiffre »

Le droit d'asile est au cœur du débat politique actuel, mais il est peu question des hommes et des femmes en charge de l'appliquer. Pourtant, chaque jour, les rapporteurs de la Cour nationale du droit d'asile (CNDA) instruisent les dossiers de personnes souhaitant obtenir le statut de réfugié en France. De leur analyse peut dépendre une vie. Mais la précarité de leur statut, le raccourcissement des délais et la politique du chiffre constituent autant de points noirs d'une politique d'asile qui n'est plus digne d'un pays comme la France.

gouvernements 19-04-2018 arretsurinfo.ch 4 min #140327

Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France veulent un nouvel ordre mondial sans supervision de l'Onu

Arrêt sur info - qui traite des conflits en cours, notamment au Moyen-Orient - s'efforce de fournir aux lecteurs principalement des nouvelles et des informations provenant de sources généralement écartées ou dénaturées par la presse institutionnelle - afin de leur permettre de se forger leur propre opinion. [ASI]

Willy Wimmer

Selon Willy Wimmer, ex-vice-président de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), les frappes de missiles contre la Syrie sont une nouvelle étape pour les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France afin de créer leur propre ordre mondial.

Latina 19-04-2018 cetri.be 17 min #140324

Violente crise de régime : « Douleur Venezuela »

Le Venezuela suscite un sentiment ambivalent, de proximité et de distance à la fois. Le sentiment de proximité quant à ce qui se passe dans les tréfonds de la société : l'ampleur dévastatrice de la crise sociale et humanitaire ; l'effort titanesque quotidien des Vénézuéliens pour survivre, et même le désir de certains de croire que tout n'est pas perdu et qu'il est toujours possible de réorienter le proceso dans un sens démocratique et émancipateur.

Murs 19-04-2018 europalestine.com 5 min #140322

 «Marche du retour» : des tirs à balle réelles font deux morts parmi les manifestants

Gaza : Les Palestiniennes en première ligne de la Grande Marche du Retour

Notre amie Hana Salah*, journaliste qui vit au centre de la bande de Gaza, nous parle des femmes des camps de réfugiés, qui ont conservé la clé de leurs anciennes maisons dont elles ont été chassées, et qui se rendent à la frontière pour participer à la Grande Marche du Retour. Depuis le 30 mars, 84 d'entre elles ont été blessées par les soldats israéliens.

Photo : Mohammed Zaanoun/Activestills.org

Latina 19-04-2018 investigaction.net 6 min #140320

Jusqu'à nous enterrer dans la mer : interview avec Thierry Deronne

19 Avr 2018

Article de : France Amerique Latine

Le quotidien d'un quartier populaire de Caracas, loin de l'image construite par les grands médias. Ici surgit l'image locale d'une révolution difficile, patiente, féminine et presque universelle. Fruit d'un an de vie en commun avec les habitants du quartier populaire « Bello Monte » dans l'état d'Aragua, Thierry Deronne tente de faire le point sur la révolution bolivarienne.

documentaires 19-04-2018 mondialisation.ca 9 min #140318

 Trump menace Assad, Moscou met en garde contre une intervention pour des «prétextes inventés»

La guerre syrienne est dangereuse pour tout le monde : Une catastrophe vient d'être évitée de justesse

Une coordination et des contacts de dernière minute entre la Russie et les USA ont permis de réduire le risque de déclenchement d'une guerre généralisée au Moyen-Orient, aux conséquences dévastatrices et imprévisibles. Mais sera-t-il possible de l'éviter? Et pour combien de temps?

Le plan des USA consistait à frapper la Syrie, à paralyser sa capacité militaire, bref, à la détruire complètement.

documentaires 18-04-2018 legrandsoir.info 7 min #140313

 Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France lancent des «frappes de précision» en Syrie

La frappe sur la Syrie : de l'impérialisme pur et dur

John WIGHT

"Les crimes s'empilent jusqu'à devenir invisibles" - Lorsque le dramaturge Bertolt Brecht a fait cette remarque, c'était dans les années 1930, à l'époque du fascisme et du colonialisme européen. Le monde était séparé entre les États puissants qui avaient accaparé la parole et ceux qui étaient forcés de les écouter et d'obéir. Cette époque a culminé dans la Seconde Guerre mondiale.

Justice 18-04-2018 francais.rt.com 2 min #140309

 Secret des affaires : lettre ouverte au président de la République

Pour le Snj, le texte sur le secret des affaires est «assassin de toutes les libertés fondamentales»

Secrétaire générale du Syndicat national des journalistes, Dominique Pradalié estime que le projet de loi sur le secret des affaires, en discussion au Sénat, remet en cause la «liberté d'informer, d'être informé et la liberté d'expression».

Interviewée le 18 avril par RT France sur le projet de loi sur «le secret des affaires» des entreprises, Dominique Pradalié, secrétaire générale du Syndicat national des journalistes (SNJ) juge que le texte, actuellement discuté au Sénat, «est vraiment assassin de toutes les libertés fondamentales : liberté d'informer, liberté d'être informé et liberté d'expression».

Justice 18-04-2018 europalestine.com #140308

 Attaque chimique présumée en Syrie : la France assumera «toutes ses responsabilités»

Macron et ses bombardements en Syrie : intervention de Patrick Le Hyaric au Parlement Européen (Vidéo)

Le député parlementaire du PCF a exprimé l'avis d'une majorité de Français, non consultés, sur l'intervention militaire de la France en Syrie (Vidéo : 1extrait d' 1 minute 50)

CAPJPO-EuroPalestine

europalestine.com

Latina 18-04-2018 medelu.org 15 min #140305

 Brésil : hors-jeu de Lula, hors-jeu démocratique

Lula pour les débutants

« Le Brésil n'est pas pour les débutants », a pu dire Tom Jobim [1] avec son impitoyable poésie. Comprendre le fonctionnement du pays exige en effet une immense capacité d'imagination sociologique. Le Brésil d'aujourd'hui conserve ses repères historiques, la sociogénèse d'un passé réanimé jour après jour par l'abus de pouvoir de ses élites, par la persistance de ses structures esclavagistes et par un mépris systématique de la démocratie et des droits de presque tous ses habitants, transformés en étrangers dans une nation sans patrie.

Latina 18-04-2018 medelu.org 7 min #140304

Bilan du 8e Sommet des Amériques : entre lutte contre la corruption et division sur le cas vénézuélien

Quel bilan peut-on dresser de ce 8e Sommet des Amériques ? L'absence de Nicolas Maduro et de Donald Trump a-t-elle impacté la bonne tenue de la rencontre ?

Depuis plusieurs semaines déjà, le gouvernement péruvien - actif au sein du Groupe de Lima qui regroupe les 14 pays américains hostiles à Caracas sur la base des positions de l'opposition interne au gouvernement vénézuélien - avait déclaré Nicolas Maduro persona non grata à ce Sommet.

documentaires 18-04-2018 lesakerfrancophone.fr 13 min #140302

Amener le monde au bord de l'anéantissement

Par Rick Sterling - Le 10 avril 2018 - Source Oriental Review

Le président américain Donald Trump avec le secrétaire à la Défense Jim Mattis, à gauche, le vice-président Mike Pence, deuxième depuis la gauche et le chef de cabinet de la Maison Blanche John Kelly, à droite, s'adresse aux médias lors de son arrivée au Pentagone en janvier 2018.