War

19 articles 1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Tout
22-02-2018 3 min #138230

Syrie - Journée sanglante à Damas. L'horreur n'a pas de limite

Ce 20 février, un déluge d'obus de mortier s'est abattu sur Damas. Depuis la Ghouta orientale, les groupes terroristes djihadistes ont également lancé une cinquantaine de missiles longue portée. Bilan provisoire : 11 morts dont 4 enfants, des centaines de blessés. On en parle ou pas ?

L'ancienne école franciscaine a perdu cet après-midi trois de ses élèves. Alors qu'ils fuyaient devant les obus de mortier pleuvant à l'intérieur de la cour de récréation, ils se sont fait rattraper par la mort.

21-02-2018 24 min #138223

Le complot machiavélique pour impliquer l'Arabie saoudite et le Qatar dans une guerre de « frontières de sang »

Par Andrew Korybko - Le 7 juin 2017 - Source 21st Century Wire

guerre froide] entre le Qatar et l'Arabie saoudite, mais la réponse est simple : les États-Unis. Comme Washington est toujours encline à le faire, elle joue magistralement du « diviser pour mieux régner » au Moyen-Orient, faisant la même chose à ses alliés des pays du Golfe qu'à ses alliés maghrébins lors des révolutions de couleur du printemps arabe.

17-02-2018 3 min #138075

Boris Johnson rétablit le subventionnement d'Al-Qaïda via le Cssf

Le ministère britannique des Affaires étrangères a discrètement rétablit le subventionnement d'Adam Smith International (ASI), interrompu depuis deux mois.

En décembre 2017, l'émission Panorama (BBC) avait montré qu'ASI, soutenu par le gouvernement de Sa Majesté pour former la police dans les « zones libérées » (sic) syriennes, finançait en réalité Al-Qaïda.

16-02-2018 11 min #138067

 Apaisement ou aggravation des conflits?

La réalité du conflit post-syrien : qui contient qui ?

Par Alastair Crooke - Le 23 janvier 2018 - Source Strategic Culture

Les négociations de la Maison Blanche au Moyen-Orient, avec Mohammad bin Salman (MbS), Mohammad bin Zayed (MbZ) et Bibi Netanyahou pour un « deal du siècle » ont abouti, non seulement à « pas d'accord » mais ont plutôt exacerbé les tensions du Golfe en une crise quasi-existentielle.

15-02-2018 2 articles 4 min #138004

 Guerre froide, le retour ?

Les Etats-Unis resteront indéfiniment en Syrie selon le Pentagone

Nancy A. YOUSSEF

Le Pentagone prévoit de maintenir indéfiniment certaines forces américaines en Syrie, même après la fin officielle d'une guerre contre le groupe extrémiste Daech, pour participer à ce qu'il décrit comme des opérations antiterroristes en cours, ont déclaré des responsables.

WASHINGTON - Le Pentagone prévoit de maintenir indéfiniment une partie des forces étasuniennes en Syrie, même après la fin officielle d'une guerre contre le groupe extrémiste islamiste Daech, pour participer à ce qu'il décrit comme des opérations antiterroristes en cours, ont déclaré des responsables.