Business

11 articles1 7 jours 30 90 2018 Tout
17-09-2019 mondialisation.ca 12 min #161789

Santé de la population: les connivences de l'aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...

Ces médecins, qui déversent sur les plateaux télé la bonne parole, avaient créé un Diplôme Inter-Universitaire (DIU) de Santé Environnementale à Paris, validé par les plus hautes autorités de Santé et de l'Enseignement supérieur. Aujourd'hui le masque tombe : les 4 médecins avaient des liens étroits et de dépendances soit avec l'industrie du nucléaire, soit avec celle du pétrole, soit avec celle du bâtiment-travaux publics et téléphonie, l'un avait même tenté de psychiatriser les malades des Ondes à Hautes Fréquences (Linky, téléphonie hertzienne,...).

17-09-2019 usbeketrica.com 13 min #161784

Usine connectée : la 4e révolution industrielle sera aussi humaine

Objets connectés, intelligence artificielle et robotique collaborative forment les identifiants de l'industrie du futur ou « 4.0 ». Encore balbutiante, cette révolution par les nouvelles technologies est appelée à bouleverser les processus de production et les chaînes de valeur. Quelle place laissera-t-elle à l'intervention humaine ? Cette interrogation explique pour partie les réticences du secteur industriel français à endosser ce nouveau paradigme.

16-09-2019 bastamag.net 19 min #161718

Comment le gouvernement Macron prépare discrètement la privatisation des grandes infrastructures gazières

Dans la loi Pacte promulguée en mai 2019, il n'y a pas que la privatisation d'Aéroports de Paris et de la Française des jeux. Il y a aussi la sortie programmée de l'État du capital d'Engie et son désengagement de GRTgaz, qui exploite les gazoducs et les terminaux méthaniers français. Qu'en attendre, dans un contexte où les infrastructures gazières sont devenues une affaire de gros sous, dominée par une poignée de géants européens peu connus mais très influents ?

15-09-2019 lejeuneengage.com 4 min #161692

Total signe l'arrêt de mort des forêts indonésiennes.

Difficile de croire à une transition écologique quand les plus grandes entreprises vont détruire nos derniers lieux de diversité. Aujourd'hui Total s'apprête à débuter la conversion de 300 000 tonnes d'huile de palme par an pour en faire du biocarburant. Une absurdité écologique qui met en lumière l'inaction de nos gouvernements face aux pratiques climaticides de nos entreprises.

14-09-2019 strategic-culture.org 7 min #161661

 Trump renvoie Bolton, le plus va-t-en guerre de son administration

Asian Economies May Gain Most From 'Bolton Effect'

Departure of US security hawk lowers the risk of war and has changed the dynamic in energy markets

William PESEK

Turns out, John Bolton is good for something: brightening the outlook for Asia's inflation and growth.

Oil prices  fell $1 per barrel within hours of news US President Donald Trump either demanded or accepted the resignation of his uber-hawkish national security adviser.

14-09-2019 lesakerfrancophone.fr 29 min #161637

Les sociétés de fracturation en difficulté se tournent vers les fonds de retraite pour obtenir du cash

alors que leurs finances risquées leur aliènent les investisseurs.

Par  Sharon Kelly - Le 25 juillet 2018 - Source  DeSmog

Retraite. Crédit :  pexels.com Monica Silvestre de  pexels.com Pexels

14-09-2019 francais.rt.com 9 min #161627

Annulation de la vente de Mistral par Paris: la Russie va fabriquer ses porte-hélicoptères en Crimée

La Russie a fait savoir qu'elle allait désormais construire deux porte-hélicoptères amphibies suite au refus français de respecter le contrat signé en 2011. Ironie du sort : ils seront fabriqués dans la ville de Kertch, en Crimée.

En mai 2015, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, annonçait finalement que la France  refusait de livrer à la Russie deux porte-hélicoptères de type Mistral, dont la vente avait été conclue en 2011 entre la DCNS/STX française et la société russe Rosoboronexport, à cause  de la position russe dans le conflit ukrainien.

12-09-2019 multinationales.org 40 min #161545

 Gaz : la privatisation cachée de la loi Pacte

Les nouveaux géants européens des infrastructures gazières

Rapport

12 septembre 2019

Fluxys, Snam, Enagás, GRTgaz... Les entreprises derrière les réseaux de transport de gaz européens sont inconnues du grand public, mais leur influence sur les décisions politiques est profonde. Elles engrangent des profits en construisant et en exploitant des gazoducs et d'autres infrastructures gazières, et sont bien décidés à nous maintenir dans la dépendance au gaz naturel fossile.

12-09-2019 2 articles multinationales.org 18 min #161544

Gaz : la privatisation cachée de la loi Pacte

Enquête

12 septembre 2019 par  Olivier Petitjean

Dans la loi Pacte, il n'y a pas que la privatisation d'Aéroports de Paris et de la Française des jeux. Il y a aussi la sortie programmée de l'État du capital d'Engie et son désengagement de GRTgaz, qui exploite les gazoducs et les terminaux méthaniers français. Que faut-il en attendre, dans un contexte où les infrastructures gazières sont devenues une affaire de gros sous, dominée par une poignée de géants européens peu connus mais très influents ? Enquête de l'Observatoire des multinationales, avec ses partenaires européens du réseau ENCO.

12-09-2019 reseauinternational.net 7 min #161538

Le Cambodge entre sanctions européennes et opportunités chinoises

par Jean-Raphaël Chaponnière.

Partant d'un niveau de revenu très faible, le Cambodge, avec ses 16 millions d'habitants, est depuis dix ans l'économie la plus dynamique d'Asie. Sa croissance, très inégalement répartie, crée de nombreux emplois salariés. Elle est tirée par l'exportation d'habillement et la construction dopée par la Chine.

Menaces sur l'habillement

Au début de la décennie 1990, l'industrie cambodgienne de l'habillement se résumait à des activités artisanales d'une part et d'autre part, à une dizaine d'entreprises étrangères attirées par un code d'investissement libéral et par l'ouverture des marchés américain et européen aux exportations de ce pays pauvre.

11-09-2019 reseauinternational.net 5 min #161491

Les promesses de vente du nouveau Mig-35 explosent

Les sanctions à l'encontre de la Russie continuent de tourner au fiasco pour le camp occidental. Après le succès du tout nouvel avion de chasse russe de 5e génération, le Su-57, au salon MAKS, les clients se précipitent pour acheter le nouveau MiG-35. Avec ces nouvelles ventes annoncées, nous assistons au renforcement de la sphère prorusse sur une partie du globe. Six principaux clients potentiels de l'Inde, de la Malaisie, à la Corée du Nord en passant par la Biélorussie, l'Égypte et l'Iran, ont annoncé leur volonté d'acheter le tout nouveau MiG-35.