{"168906":{"id":"168906","parent":"0","time":"1581500082","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/les-etats-unis-developpent-une-nouvelle-strategie-pour-lasie-centrale\/","category":"USA","title":"Les \u00c9tats-Unis d\u00e9veloppent une nouvelle strat\u00e9gie pour l'Asie Centrale","lead_image_url":"http:\/\/w41k.com\/img\/newsnet_168906_2b05ee.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"les-etats-unis-developpent-une-nouvelle-strategie-pour-l-asie-centrale","admin":"newsnet","views":"30","priority":"2","length":"10025","lang":"fr","content":"\u003Cimg src=\"http:\/\/w41k.com\/\/img\/newsnet_168906_2b05ee.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003Epar M.K. Bhadrakumar.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETous les cinq ou six ans environ, les \u00c9tats-Unis pr\u00e9sentent une \u00ab nouvelle \u00bb strat\u00e9gie pour l'Asie Centrale. L'industrie automobile indienne pourrait la qualifier de \u00ab lifting \u00bb - de changements cosm\u00e9tiques pour cr\u00e9er un air de nouveaut\u00e9, tels qu'une nouvelle calandre, une modification du pare-chocs arri\u00e8re, des options de couleurs attractives, etc.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe \u003Ca href=\"https:\/\/www.state.gov\/united-states-strategy-for-central-asia-2019-2025-advancing-sovereignty-and-economic-prosperity\"\u003Edocument\u003C\/a\u003E intitul\u00e9 \u00ab \u003Ci\u003EStrat\u00e9gie des \u00c9tats-Unis pour l'Asie Centrale 2019-2025\u003C\/i\u003E \u00bb, publi\u00e9 par le D\u00e9partement d'\u00c9tat am\u00e9ricain le 5 f\u00e9vrier, perp\u00e9tue la tradition.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans son avant-propos, le document indique que \u00ab \u003Ci\u003Ele principal int\u00e9r\u00eat strat\u00e9gique des \u00c9tats-Unis dans cette r\u00e9gion est de construire une Asie Centrale plus stable et plus prosp\u00e8re, libre de poursuivre ses int\u00e9r\u00eats politiques, \u00e9conomiques et de s\u00e9curit\u00e9 avec divers partenaires selon ses propres conditions, connect\u00e9e aux march\u00e9s mondiaux et ouverte aux investissements internationaux, et dot\u00e9e d'institutions d\u00e9mocratiques solides, de l'\u00c9tat de droit et du respect des droits de l'homme\u003C\/i\u003E \u00bb. N'avons-nous pas d\u00e9j\u00e0 entendu cela avant, en commen\u00e7ant par un c\u00e9l\u00e8bre essai r\u00e9dig\u00e9 vers 1995 par Strobe Talbott, la personne de r\u00e9f\u00e9rence de Bill Clinton pour les anciennes R\u00e9publiques Sovi\u00e9tiques ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa nouvelle strat\u00e9gie identifie six objectifs :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Col\u003E\u003Cli\u003Ele renforcement de la souverainet\u00e9 et de l'ind\u00e9pendance des \u00c9tats d'Asie Centrale, individuellement et en tant que r\u00e9gion ;\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003Ela r\u00e9duction des menaces terroristes en Asie Centrale ;\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003Ela stabilisation de l'Afghanistan ;\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003Ela promotion de la connectivit\u00e9 entre l'Asie Centrale et l'Afghanistan ;\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003Ela r\u00e9forme d\u00e9mocratique, l'\u00c9tat de droit et les droits de l'homme ;\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003Ele commerce et les investissements.\u003C\/li\u003E\u003C\/ol\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe transporteur national est la plate-forme diplomatique C5+1 des ministres des affaires \u00e9trang\u00e8res des cinq Stans et des \u00c9tats-Unis. Mais n'est-ce pas l\u00e0 aussi un h\u00e9ritage de 2015 laiss\u00e9 par l'ancien Secr\u00e9taire d'\u00c9tat John Kerry ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa caract\u00e9ristique fascinante du C5+1 est que la plate-forme exclut la Russie et la Chine. Dans la perspective imm\u00e9diate de la publication de la strat\u00e9gie am\u00e9ricaine pour l'Asie Centrale la semaine derni\u00e8re, le Secr\u00e9taire d'\u00c9tat Mike Pompeo s'est rendu au Kazakhstan et en Ouzb\u00e9kistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est concevable que le regain d'int\u00e9r\u00eat des \u00c9tats-Unis puisse \u00eatre vu dans le contexte de certains \u00ab changements importants \u00bb qui se sont produits dans la r\u00e9gion, comme l'a fait remarquer Lisa Curtis, adjointe du Pr\u00e9sident et Directrice du Conseil de S\u00e9curit\u00e9 Nationale pour l'Asie du Sud et l'Asie Centrale, lors d'une \u003Ca href=\"https:\/\/www.state.gov\/united-states-strategy-for-central-asia-advancing-sovereignty-and-economic-prosperity\"\u003Er\u00e9union\u003C\/a\u003E d'information \u00e0 la Fondation du Patrimoine des Chevaux de Guerre de l'\u00e9poque de la Guerre Froide \u00e0 Washington la semaine derni\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECurtis a \u00e9num\u00e9r\u00e9 les \u00ab \u003Ci\u003Echangements dans la dynamique du leadership\u003C\/i\u003E \u00bb au Kazakhstan et en Ouzb\u00e9kistan, l'approfondissement de l'influence chinoise dans la r\u00e9gion et \u00ab \u003Ci\u003Ela poursuite de la forte influence russe\u003C\/i\u003E \u00bb. Le Kazakhstan et l'Ouzb\u00e9kistan sont tous deux en transition et leur politique \u00e9trang\u00e8re \u00ab multi-vectorielle \u00bb \u00e9volue.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Pr\u00e9sident kazakh nouvellement \u00e9lu, Kassym-Jomart Tokayev, s'oriente progressivement vers une coop\u00e9ration prioritaire avec Moscou et P\u00e9kin. Il est clair que le Kazakhstan ne s'emp\u00eatrera pas dans la strat\u00e9gie indo-pacifique des \u00c9tats-Unis contre la Chine, m\u00eame si des \u00e9l\u00e9ments pro-am\u00e9ricains qui se font entendre continuent \u00e0 attiser la sinophobie sur des questions comme les mauvais traitements pr\u00e9sum\u00e9s inflig\u00e9s aux Kazakhs de souche en Chine ou au Xinjiang.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETokayev, diplomate de carri\u00e8re de profession, aspire \u00e0 faire du Kazakhstan un pont entre la Russie et la Chine et \u00e0 cr\u00e9er une synergie \u00e0 partir de ce pays. Le Kremlin est r\u00e9ceptif, comme en t\u00e9moigne l'accord conclu par Tokayev avec le Pr\u00e9sident Vladimir Poutine pour moderniser les infrastructures de transport \u00e0 leurs fronti\u00e8res, qui pourraient renforcer \u00ab l'Initiative la Ceinture et la Route \u00bb et le Corridor de Transport Nord-Sud.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETokayev est un d\u00e9fenseur du yuan comme monnaie mondiale et encourage vivement les liens commerciaux et d'investissement avec la Russie et la Chine. Dans l'ensemble, Washington est inquiet de voir que le \u00ab vecteur occidental \u00bb de la politique \u00e9trang\u00e8re kazakhe est devenu apathique. Le principal point de discussion de Pompeo avec les dirigeants kazakhs \u00e9tait qu'ils avaient plus \u00e0 gagner en travaillant avec les \u00c9tats-Unis qu'avec la Russie ou la Chine.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/w41k.com\/\/img\/newsnet_168906_153b66.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EEn comparaison, le niveau de confort de Washington avec le nouvel homme fort ouzbek qui a succ\u00e9d\u00e9 \u00e0 Karimov \u00e0 la pr\u00e9sidence, Shavkat Mirziyoyev, est nettement plus \u00e9lev\u00e9. Les perspectives r\u00e9formistes et progressistes de Mirziyoyev (tout en pr\u00e9sidant un r\u00e9gime autoritaire) plaisent \u00e0 Washington, et les ambitions ouzb\u00e8kes de rallier d'autres Stans pourraient aussi avoir leurs utilit\u00e9s g\u00e9opolitiques. L'initiative C5+1 en est un excellent exemple.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'Ouzb\u00e9kistan a une attitude positive \u00e0 l'\u00e9gard de la mise en place d'une voie de transport alternative pour le transport des fournitures militaires am\u00e9ricaines vers l'Afghanistan. Washington appr\u00e9cie que Tachkent marque une certaine distance par rapport \u00e0 Moscou - ni trop proche, ni trop loin - et opte pour un engagement s\u00e9lectif. L'Ouzb\u00e9kistan - contrairement au Kazakhstan - maintient l'OTSC dirig\u00e9e par Moscou \u00e0 distance et a une attitude ambivalente vis-\u00e0-vis de l'Union \u00c9conomique Eurasiatique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela \u00e9tant dit, Mirziyoyev a montr\u00e9 un certain int\u00e9r\u00eat pour les projets d'int\u00e9gration men\u00e9s par la Russie, ce qui est inqui\u00e9tant pour Washington. Curtis avait une formulation int\u00e9ressante : \u00ab \u003Ci\u003ELa Russie a toujours eu une influence consid\u00e9rable dans cette r\u00e9gion. Nous ne nous attendons pas \u00e0 ce que cela change. Nous n'essayons pas d'\u00e9galer cela. Nous voulons simplement \u00eatre pr\u00e9sents. Nous voulons offrir des alternatives aux pays\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela semble b\u00e9nin, mais en r\u00e9alit\u00e9, le grand jeu dans les steppes post-sovi\u00e9tiques peut devenir rude. Les analystes am\u00e9ricains ont men\u00e9 une campagne soutenue dans les ann\u00e9es 90 en \u00e9voquant un \u00e9ventuel conflit d'int\u00e9r\u00eats entre la Russie et la Chine en Asie Centrale, allant m\u00eame jusqu'\u00e0 proposer timidement qu'une alliance am\u00e9ricano-chinoise pourrait \u00eatre \u00ab gagnant-gagnant \u00bb pour faire reculer l'influence russe dans les steppes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais ni Moscou ni P\u00e9kin ne se sont laiss\u00e9es faire ; au contraire, elles ont commenc\u00e9 \u00e0 harmoniser leurs strat\u00e9gies en Asie Centrale, la Russie appr\u00e9ciant le r\u00f4le cl\u00e9 de la Chine dans le d\u00e9veloppement de la r\u00e9gion et la Chine \u00e9tant consciente des int\u00e9r\u00eats historiques de la Russie dans la r\u00e9gion et de son r\u00f4le pr\u00e9\u00e9minent en tant que fournisseur de s\u00e9curit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAujourd'hui, les \u00c9tats-Unis s'ins\u00e8rent dans un nouveau paradigme o\u00f9 la Russie reste l'arch\u00e9type du rival tout en ayant \u00e0 faire face au \u00ab facteur chinois \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECurtis n'a pas su expliquer comment les \u00c9tats-Unis esp\u00e8rent s'y retrouver : \u00ab \u003Ci\u003ERegardez, la Chine fournit des infrastructures, de l'aide, une aide au d\u00e9veloppement bien n\u00e9cessaire. Mais la seule chose qui nous pr\u00e9occupe, c'est que ce financement des infrastructures reste transparent. Nous ne voulons pas que les pays s'endettent trop et perdent ainsi leur souverainet\u00e9. C'est donc le genre de choses qui nous pr\u00e9occupent\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes chances que le Kazakhstan ou l'Ouzb\u00e9kistan suivent la strat\u00e9gie indo-pacifique des \u00c9tats-Unis sont nulles. Aucune des deux puissances r\u00e9gionales ne sera encline \u00e0 devenir un partenaire des \u00c9tats-Unis au d\u00e9triment des relations avec la Russie et la Chine. Pour elles, une relation constructive avec la Russie et\/ou la Chine n'est pas une option mais une n\u00e9cessit\u00e9. Les \u00c9tats-Unis r\u00e9pugnent \u00e0 admettre cette r\u00e9alit\u00e9 g\u00e9opolitique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes dirigeants d'Asie Centrale sont habitu\u00e9s \u00e0 ce que le Professeur Nikolas Gvosdev, c\u00e9l\u00e8bre sp\u00e9cialiste de l'Eurasie \u00e0 l'US Navy War College et ancien r\u00e9dacteur en chef du magazine \u003Ci\u003ENational Interest\u003C\/i\u003E, appelle le \u00ab foss\u00e9 entre le dire et le faire \u00bb dans les politiques r\u00e9gionales des \u00c9tats-Unis - \u00ab \u003Ci\u003Ele gouffre qui se creuse entre les d\u00e9clarations rh\u00e9toriques de soutien et ce que Washington est r\u00e9ellement pr\u00eat \u00e0 fournir concr\u00e8tement\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans une critique incisive, \u003Ca href=\"https:\/\/russiamatters.org\/analysis\/pompeos-visit-lets-post-soviet-states-leverage-us-backing-against-russia-china-real\"\u003Eici\u003C\/a\u003E, des politiques am\u00e9ricaines inefficaces dans l'espace post-sovi\u00e9tique, le Professeur Gvosdev soutient que les strat\u00e9gies r\u00e9gionales am\u00e9ricaines en Eurasie sont plus \u00ab \u003Ci\u003Easpirationnelles et symboliques\u003C\/i\u003E \u00bb et n'ont plus le soutien d'un \u00ab \u003Ci\u003Eeffort euro-atlantique concert\u00e9 et uni\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EGvosdev a \u00e9crit \u00ab \u003Ci\u003Equ'il n'y a pas de soutien public particulier aux \u00c9tats-Unis pour faire de l'espace eurasien le point central de la \u00ab comp\u00e9tition des grandes puissances\u003C\/i\u003E \u00bb. Surtout, \u00ab \u003Ci\u003EM\u00eame au sein du gouvernement am\u00e9ricain, nous sommes pr\u00eats \u00e0 assister \u00e0 des batailles bureaucratiques et budg\u00e9taires majeures pour savoir o\u00f9 doivent se concentrer les efforts am\u00e9ricains\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EGvosdev conclut que P\u00e9kin et Moscou ont \u00ab \u003Ci\u003Ebeaucoup plus de poids dans le jeu\u003C\/i\u003E \u00bb, comme le montre la quantit\u00e9 de ressources qu'ils apportent \u00e0 la table. Il s'agit d'une \u00e9valuation r\u00e9aliste de l'\u00e9volution de la nouvelle strat\u00e9gie am\u00e9ricaine jusqu'en 2025.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/author\/mkbhadrakumar\"\u003EM.K. Bhadrakumar\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Esource : \u003Ca href=\"https:\/\/indianpunchline.com\/us-rolls-out-new-central-asia-strategy\"\u003EUS rolls out new Central Asia strategy\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003Etraduit par \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\"\u003ER\u00e9seau International\u003C\/a\u003E\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/les-etats-unis-developpent-une-nouvelle-strategie-pour-lasie-centrale\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}