{"168842":{"id":"168842","parent":"0","time":"1581417636","url":"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/02\/11\/memd-f11.html","category":"USA","title":"Trump annonce des r\u00e9ductions massives de Medicaid et Medicare dans le projet budg\u00e9taire 2021","lead_image_url":"http:\/\/w41k.com\/img\/newsnet_168842_c73782.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"trump-annonce-des-reductions-massives-de-medicaid-et-medicare-dans-le-projet-budgetaire-2021","admin":"newsnet","views":"35","priority":"1","length":"8492","lang":"fr","content":"\u003Cp\u003EPar Kevin Reed\u003Cbr \/\u003E\n11 f\u00e9vrier 2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe pr\u00e9sident Trump pr\u00e9voit de publier lundi un budget pour 2021 qui comprend des coupes sombres dans les d\u00e9penses obligatoires et discr\u00e9tionnaires de l'assurance maladie, de la s\u00e9curit\u00e9 sociale et autres. En m\u00eame temps ce budget augmentant le financement de l'arm\u00e9e, selon un rapport du \u003Ci\u003EWall Street Journal\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe rapport du \u003Ci\u003EJournal\u003C\/i\u003E, est bas\u00e9 sur des informations fournies par un haut fonctionnaire de l'Administration. Ce dernier a d\u00e9clar\u00e9 que le budget de 4800 milliards de dollars \u00abtrace la voie pour un \u00e9ventuel second mandat\u00bb. Ainsi, il pr\u00e9voit d'augmenter les d\u00e9penses militaires de 0,3 pour cent, \u00e0 740,5 milliards de dollars. En m\u00eame temps il pr\u00e9voit de r\u00e9duire les d\u00e9penses non li\u00e9es \u00e0 la d\u00e9fense de 5 pour cent, \u00e0 590 milliards de dollars, pour l'ann\u00e9e fiscale qui commence le 1er octobre 2020. Les coupes dans les programmes sociaux am\u00e8neraient le niveau du budget en dessous du niveau convenu par le Congr\u00e8s et le pr\u00e9sident pour ces programmes dans un accord budg\u00e9taire de deux ans l'\u00e9t\u00e9 dernier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEnhardi par son acquittement dans le proc\u00e8s de destitution du S\u00e9nat mercredi dernier, Trump indique clairement qu'il passe \u00e0 l'offensive. Il attaque la classe ouvri\u00e8re en proposant de r\u00e9duire les programmes essentiels et d'augmenter le budget militaire en vue de futures guerres imp\u00e9rialistes. Le budget pr\u00e9voit \u00e9galement deux milliards de dollars de nouveaux fonds pour le mur frontalier du sud des \u00c9tats-Unis. Ce projet est un \u00e9l\u00e9ment essentiel dans la campagne raciste d'extr\u00eame droite de l'Administration Trump contre les immigr\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/w41k.com\/\/img\/newsnet_168842_c73782.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003ELe pr\u00e9sident Donald Trump avec Russell Vought, directeur par int\u00e9rim de l'Office de la gestion et du budget, en 2019 [Cr\u00e9dit: Evan Vucci\/AP]\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe nouveau budget de la Maison Blanche propose de r\u00e9duire les d\u00e9penses de 4400 milliards de dollars sur dix ans en r\u00e9duisant les programmes obligatoires de 2000 milliards de dollars. Cela comprend 292 milliards de dollars pris sur les programmes de protection sociale. Les \u00e9conomies proviendront de la modification les conditions de travail pour b\u00e9n\u00e9ficier de Medicaid (couverture m\u00e9dicale pour les tr\u00e8s pauvres) et de bons d'alimentation et 70 milliards de dollars en limitant l'acc\u00e8s aux prestations d'invalidit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe plan d'attaque sur Medicare (pour les r\u00e9trait\u00e9s pauvres) en particulier est une r\u00e9pudiation explicite des promesses de campagne de Trump en 2016. Selon ces promesses, il prot\u00e9gerait ce programme, qui assure la couverture des soins de sant\u00e9 pour presque tous les Am\u00e9ricains \u00e2g\u00e9s de 65 ans et plus, et pour de nombreuses personnes handicap\u00e9es de tous \u00e2ges. Parmi les autres coupes signal\u00e9es, citons une r\u00e9duction de 21 pour cent du financement du d\u00e9partement d'\u00c9tat et de l'aide \u00e0 l'\u00e9tranger. En outre cela comprend une r\u00e9duction de 26 pour cent au budget de l'Agence de protection de l'environnement et une r\u00e9duction de 15 pour cent au minist\u00e8re du Logement et du D\u00e9veloppement urbain.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes rapports de presse sugg\u00e9rant que le budget du Pentagone n'augmentera que de 0,3 pour cent, apr\u00e8s trois ann\u00e9es d'augmentations massives, sont probablement un \u00e9cran de fum\u00e9e politique de la Maison-Blanche. Une grande partie de l'augmentation des d\u00e9penses militaires prend la forme d'un fonds pour les Op\u00e9rations de contingence \u00e0 l'\u00e9tranger (OCO) qui n'est pas comptabilis\u00e9 dans le budget ordinaire. L'ann\u00e9e derni\u00e8re, le gouvernement Trump a propos\u00e9 une esquive similaire, mais les augmentations ont finalement \u00e9t\u00e9 faites dans le budget r\u00e9gulier du Pentagone, et non dans celui de l'OCO. Elles ont \u00e9t\u00e9 approuv\u00e9es par le S\u00e9nat contr\u00f4l\u00e9 par les R\u00e9publicains et la Chambre contr\u00f4l\u00e9e par les d\u00e9mocrates.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOutre les d\u00e9penses directes du Pentagone, il y aura des augmentations li\u00e9es \u00e0 la guerre: pour le minist\u00e8re des anciens Combattants (13 pour cent); le minist\u00e8re de la S\u00e9curit\u00e9 int\u00e9rieure (3 pour cent); et l'Administration nationale de la s\u00e9curit\u00e9 nucl\u00e9aire (19 pour cent).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAfin d'atteindre son objectif de renvoyer les astronautes am\u00e9ricains sur la lune d'ici 2024 le pr\u00e9sident Trump propose \u00e9galement une augmentation de 12 pour cent du financement de la NASA l'ann\u00e9e prochaine. Cette initiative a \u00e9t\u00e9 pr\u00e9sent\u00e9e comme un objectif majeur lors de son discours sur l'\u00e9tat de l'Union mardi dernier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe projet de budget 2021 comporte deux consid\u00e9rations interd\u00e9pendantes et primordiales. Ensemble, elles repr\u00e9sentent une acc\u00e9l\u00e9ration significative du transfert de richesse de la classe ouvri\u00e8re vers le premier pour cent. Ceci est d\u00e9j\u00e0 en cours depuis quatre d\u00e9cennies.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/w41k.com\/\/img\/newsnet_168842_702d0a.png\" \/\u003E\u003Cp\u003ECat\u00e9gories de budget 2021 propos\u00e9es par la Maison-Blanche pour la prochaine d\u00e9cennie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa premi\u00e8re priorit\u00e9 est le maintien des r\u00e9ductions d'imp\u00f4ts de 1500 milliards de dollars. Cette loi entr\u00e9e en vigueur en 2017 et devant expirer en 2025. Elle \u00e9tait faite pour les entreprises et les riches. Elle a r\u00e9duit les recettes publiques et a fait grimper les d\u00e9ficits \u00e0 4,7 pour cent du PIB. C'est un chiffre nettement sup\u00e9rieur \u00e0 la moyenne de 2,7 pour cent des 50 derni\u00e8res ann\u00e9es. La deuxi\u00e8me consid\u00e9ration est la volont\u00e9 de r\u00e9duire et finalement d'\u00e9liminer les programmes sociaux. Il s'agit de la s\u00e9curit\u00e9 sociale, de Medicare, de Medicaid et des bons d'alimentation. C'est ces programmes dont d\u00e9pendent les couches les plus vuln\u00e9rables de la classe ouvri\u00e8re, les retrait\u00e9s et des pauvres.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe d\u00e9ficit f\u00e9d\u00e9ral est estim\u00e9 \u00e0 1000 milliards de dollars pour 2020, soit plus du double de ce que le gouvernement Trump a affirm\u00e9 dans le budget et les propositions de r\u00e9duction d'imp\u00f4ts en 2017. Selon le nouveau plan, le d\u00e9ficit sera r\u00e9duit de 4600 milliards de dollars au total au cours de la prochaine d\u00e9cennie et sera compl\u00e8tement \u00e9limin\u00e9 d'ici 2035. Pendant la campagne \u00e9lectorale de 2016, Trump a promis de rembourser compl\u00e8tement la dette f\u00e9d\u00e9rale en huit ans. Au lieu de cela, elle a grimp\u00e9 en fl\u00e8che pour atteindre 23 mille milliards de dollars, ce qui en fait le plus important pays au monde.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn attendant, le plan pr\u00e9voit un rythme de croissance \u00e9conomique global nettement sup\u00e9rieur \u00e0 celui que pr\u00e9disent la plupart des \u00e9conomistes. Le plan budg\u00e9taire Trump pr\u00e9voit un taux de croissance \u00e9conomique de 3,1 pour cent au cours du dernier trimestre de l'exercice 2020. Ensuite, le plan pr\u00e9voit 3,0 pour cent pour l'ensemble de l'ann\u00e9e 2021 et le reste de la d\u00e9cennie. L'\u00e9conomie am\u00e9ricaine a connu un taux de croissance trimestriel moyen d'environ 2,2 pour cent tout au long de la pr\u00e9sidence Trump. Le Bureau du budget du Congr\u00e8s pr\u00e9voit des taux de croissance compris entre 1,6 et 1,7 pour cent au cours des dix prochaines ann\u00e9es.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETrump a affirm\u00e9 qu'il acc\u00e9l\u00e9rerait la croissance \u00e9conomique am\u00e9ricaine \u00e0 quatre et m\u00eame cinq pour cent, mais cela est impossible sous le capitalisme, domin\u00e9 par la sp\u00e9culation financi\u00e8re, la r\u00e9duction des salaires et le militarisme. Le plan part \u00e9galement du principe que les taux d'int\u00e9r\u00eat resteront \u00e0 des niveaux historiquement bas pendant encore dix ans.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe projet de budget n'aura que peu d'effet imm\u00e9diat. Ni la Chambre, contr\u00f4l\u00e9e par les D\u00e9mocrates, ni le S\u00e9nat, contr\u00f4l\u00e9 par les R\u00e9publicains, n'accepteront des r\u00e9ductions aussi massives \u00e0 la veille des \u00e9lections. Au contraire, le document repr\u00e9sente une assurance de Trump aux entreprises am\u00e9ricaines sur la trajectoire g\u00e9n\u00e9rale de son Administration, en supposant qu'il reste en fonction.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme cela a \u00e9t\u00e9 le cas tout au long de la pr\u00e9sidence de Trump, y compris lors de la tentative d\u00e9sastreuse et infructueuse de le d\u00e9mettre de ses fonctions. Les D\u00e9mocrates expriment leur opposition tout en se pr\u00e9parant \u00e0 collaborer avec la Maison Blanche sur le budget 2021. Plusieurs dispositions sont con\u00e7ues pour permettre aux D\u00e9mocrates de la Chambre de n\u00e9gocier avec Trump. Par exemple, l'offre de r\u00e9duire de 130 milliards de dollars le co\u00fbt des m\u00e9dicaments prescrits par l'assurance-maladie en imposant une baisse des prix.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne d\u00e9claration publi\u00e9e vendredi par la majorit\u00e9 de la commission du budget de la Chambre des Repr\u00e9sentants est typique de la position des D\u00e9mocrates. Elle indique qu'elle est en \u00ab\u00e9tat d'alerte\u00bb pour les tentatives de l'administration de contourner le Congr\u00e8s. \u00abSi le budget est aussi destructeur et irresponsable que les propositions pr\u00e9c\u00e9dentes du Pr\u00e9sident, les d\u00e9mocrates de la Chambre feront tout ce qui est en leur pouvoir pour emp\u00eacher les r\u00e9ductions et les politiques de se r\u00e9aliser\u00bb, ont-ils d\u00e9clar\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Article paru d'abord en anglais 10 f\u00e9vrier 2020)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/02\/11\/memd-f11.html\"\u003Ewsws.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}