{"168148":{"id":"168148","parent":"0","time":"1580226942","url":"http:\/\/www.elcorreo.eu.org\/Le-neoliberalisme-montre-sa-nouvelle-phase-l-incompatibilite-avec-la-democratie-Boaventura-de-Sousa-Santos","category":"documentaires","title":"\u00ab Le n\u00e9olib\u00e9ralisme montre sa nouvelle phase, l'incompatibilit\u00e9 avec la d\u00e9mocratie \u00bb Boaventura de Sousa Santos","lead_image_url":"http:\/\/w41k.com\/img\/newsnet_168148_0852a9.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"le-neoliberalisme-montre-sa-nouvelle-phase-l-incompatibilite-avec-la-democratie-boaventura-de-sousa-santos","admin":"newsnet","views":"77","priority":"4","length":"10695","lang":"fr","content":"\u003Cimg src=\"http:\/\/w41k.com\/\/img\/newsnet_168148_0852a9.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E\u00ab\u00a0Chaque fois qu'une proposition n\u00e9olib\u00e9rale arrive au pouvoir, l'un des principaux objectifs est l'universit\u00e9 publique\u00a0\u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 le sociologue portugais Boaventura de Sousa Santos dans un entretien avec UNIVERSITY. Peu de temps apr\u00e8s, dans l'Aula Magna de la Cit\u00e9 de la Recherche, il a \u00e9t\u00e9 fait Docteur \u003Ci\u003EHonoris Causa\u003C\/i\u003E par le Conseil Universitaire.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EProfesseur \u00e0 la retraite \u00e0 la Facult\u00e9 des Sciences Economiques de l'Universit\u00e9 de Coimbra, dans son Portugal natal, il a \u00e9galement re\u00e7u le titre de \u003Ci\u003EDistinguished Legal Scholar\u003C\/i\u003E de l'Universit\u00e9 du Wisconsin-Madison et de \u003Ci\u003EGlobal Legal Scholar\u003C\/i\u003E de l'Universit\u00e9 de Warwick, au Royaume-Uni. En outre, il est directeur \u00e9m\u00e9rite du Centre d'Etudes Sociales (CES) de l'Universit\u00e9 de Coimbra.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EDans \u00ab\u00a0\u003Ci\u003ED\u00e9coloniser la connaissance\u003C\/i\u003E, \u003Ci\u003Er\u00e9inventer le pouvoir\u003C\/i\u003E\u00a0\u00bb, vous vous demandez pourquoi la pens\u00e9e \u00e9mancipatrice critique n'a pas r\u00e9ussi \u00e0 s'\u00e9manciper. De quoi devrions-nous nous \u00e9manciper\u00a0? Cela d\u00e9pend beaucoup du contexte\u00a0; par exemple, le faire lors de la Journ\u00e9e internationale pour l'Elimination de la Violence \u00e0 l'\u00e9gard des Femmes.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETrois dominations principales caract\u00e9risent notre soci\u00e9t\u00e9\u00a0: le capitalisme, le colonialisme et le patriarcat. Il existe de nombreuses autres dominations satellites, la religion conservatrice, les castes en Inde. Ces trois dominations agissent articul\u00e9es et la r\u00e9sistance contre elles est fragment\u00e9e. Il existe de nombreux syndicats et partis anticapitalistes, communistes et socialistes, souvent furent racistes et sexistes\u00a0; il existe des mouvements de lib\u00e9ration nationale anticoloniaux et antiracistes, qui furent souvent sexistes et pro-capitalistes, et il existe des mouvements f\u00e9ministes qui \u00e9taient et sont souvent racistes et pro-capitalistes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe capitalisme est bas\u00e9 sur l'id\u00e9e du travail libre, qui doit \u00eatre d\u00e9valu\u00e9 et le n\u00e9olib\u00e9ralisme est un grand processus vers un travail sans droits, ce que nous appelons \u00ab\u00a0l'ub\u00e9risation\u00a0\u00bb du travail.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais cela ne suffit pas, il faut qu'il y ait un travail tr\u00e8s d\u00e9valu\u00e9 et non r\u00e9mun\u00e9r\u00e9 \u00e0 c\u00f4t\u00e9 du travail gratuit, et ceux qui le produisent sont les femmes, les communaut\u00e9s noires et les peuples autochtones. Il nous faut une pens\u00e9e \u00e0 la fois anticapitaliste, anticoloniale - antiraciste par exemple - et antisexiste. Il s'agit d'une nouvelle culture de r\u00e9sistance tr\u00e8s difficile \u00e0 organiser.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Costa Rica est un bon exemple\u00a0; C'est l'un des pays du continent qui a r\u00e9ussi \u00e0 cr\u00e9er un \u00c9tat providence meilleur que dans les autres pays, il y a une attaque constante contre toute cette accumulation de droits sociaux. Les droits au Costa Rica deviennent des privil\u00e8ges pour peu, il y a une intensification de la domination non seulement des violences capitalistes, mais aussi racistes et sexistes contre les femmes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EFace \u00e0 cette intensification de la domination, comment jugez-vous le r\u00f4le jou\u00e9 par le conservatisme religieux\u00a0?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est un ph\u00e9nom\u00e8ne qui progresse avec toute la virulence, mais qui est n\u00e9 sur le continent d\u00e9j\u00e0 en 1969, lorsque Nelson Rockefeller a produit un rapport dans lequel il disait que l'Am\u00e9rique Latine \u00e9tait en danger \u00e0 cause de la \u003Ca href=\"http:\/\/www.lemondedesreligions.fr\/dossiers\/theologie-liberation\"\u003ETh\u00e9ologie de la Lib\u00e9ration\u003C\/a\u003E progressiste, qui voulait provoquer une insurrection contre le capitalisme \u00e0 partir de la religion et qu'une r\u00e9ponse religieuse conservatrice \u00e9tait n\u00e9cessaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPuis cette r\u00e9ponse a commenc\u00e9 \u00e0 se construire \u00e0 partir des \u00e9vang\u00e9liques n\u00e9o-pentec\u00f4tistes, qui sont la version la plus conservatrice et individualiste de la th\u00e9ologie. Dix ans plus tard, l'\u00c9glise Universelle du Royaume de Dieu a \u00e9t\u00e9 cr\u00e9\u00e9e au Br\u00e9sil, c' est un grand empire conservateur n\u00e9o-pentec\u00f4tiste qui est maintenant sur tout le continent.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe conservatisme est une composante fondamentale car nous sommes dans une situation quasi n\u00e9ocoloniale, le n\u00e9olib\u00e9ralisme est un syst\u00e8me dont le grand g\u00e9nie est de transf\u00e9rer la richesse des pauvres et des classes moyennes aux riches. Il a eu une entr\u00e9e brutale ici avec le Traite de Libre Commerce TLC.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe mod\u00e8le cr\u00e9e l'id\u00e9e qu'il y a une crise permanente, ce qui est essentiel pour garder les gens sans alternatives\u00a0: il y a des r\u00e9ductions de salaire, \u00e0 cause de la crise\u00a0; il y a privatisation de l'\u00e9ducation \u00e0 cause de la crise\u00a0; il y a privatisation de la sant\u00e9, \u00e0 cause de la crise... C'est-\u00e0-dire qu'au lieu d'expliquer la crise, c'est la crise qui explique tout.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe conservatisme religieux est un moyen d'accommoder et de neutraliser la r\u00e9sistance afin que vous vous sentiez dans cette soci\u00e9t\u00e9 comme si c'\u00e9tait la seule possible, et c'est pourquoi il n'y a pas d'alternative.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EL'ann\u00e9e derni\u00e8re, vous avez d\u00e9clar\u00e9 que les universit\u00e9s devraient chercher leurs alli\u00e9s dans les communaut\u00e9s et non dans les \u00e9lites. Depuis lors, il y a eu des mouvements de protestation des \u00e9tudiants, par exemple au \u003Ci\u003ESi\u00e8ge Pacifique\u003C\/i\u003E, les \u00e9tudiants se sont plaints de la fermeture des cours et des projets de travail communautaire. Il semble que l'universit\u00e9 publique ne s'approche pas des communaut\u00e9s, mais des \u00e9lites qui d\u00e9finissent les budgets. Quel avenir attend l'universit\u00e9 si elle continue dans cette voie\u00a0?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EChaque fois qu'une proposition n\u00e9olib\u00e9rale arrive au pouvoir, l'un des principaux objectifs est l'universit\u00e9 publique et elle est critiqu\u00e9e pour deux raisons. L'une est parce qu'elle \u00ab\u00a0d\u00e9pense trop\u00a0\u00bb et des coupes budg\u00e9taires arrivent. D'un autre c\u00f4t\u00e9, il y a une critique id\u00e9ologique, car l'universit\u00e9 produit des connaissances que le n\u00e9olib\u00e9ralisme ne veut pas qu'elle produise\u00a0: des connaissances libres, critiques, ind\u00e9pendantes et plurielles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'universit\u00e9 publique avait l'habitude d'avoir le soutien des \u00e9lites, qui en avaient besoin pour former leurs enfants, pour maintenir le pouvoir et la domination. Aujourd'hui, ils n'en ont plus besoin, ils envoient leurs enfants \u00e0 l'\u00e9tranger, dans des universit\u00e9s mondiales\u00a0; ils ne font pas confiance aux universit\u00e9s nationales car ce qu'ils veulent, c'est une ignorance militante de ce qui se passe dans le pays, les dirigeants n\u00e9olib\u00e9raux du futur ne doivent rien savoir de leur pays.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes universit\u00e9s publiques ne peuvent r\u00e9sister et continuer sans le soutien des classes moyennes et populaires, qu'elles ont trait\u00e9 longtemps avec beaucoup de m\u00e9pris. L'universit\u00e9 s'est relativement \u00e9loign\u00e9e de celles-ci et en ce moment elles doivent se connecter\u00a0; Les services de vulgarisation devraient \u00eatre renforc\u00e9s non seulement pour porter l'universit\u00e9 vers l'ext\u00e9rieur, mais aussi pour attirer les p\u00e9riph\u00e9ries \u00e0 l'int\u00e9rieur de l'universit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'une des armes fondamentales de la domination est de cacher la r\u00e9alit\u00e9 pour que vous vous confortiez dans l'id\u00e9e qu'il n'y a pas d'alternative.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi vous regardez attentivement toutes les informations des journaux ou de la t\u00e9l\u00e9vision, elles sont domin\u00e9es par des attentes n\u00e9gatives\u00a0: aujourd'hui, c'est mauvais, mais demain ce sera pire alors faites attention, ne r\u00e9sistez pas, ne protestez pas, rangez vous. Cette id\u00e9e est de cr\u00e9er de la peur et de d\u00e9truire l'espoir. Aujourd'hui, une grande partie de la population mondiale n'a peur que d'\u00eatre viol\u00e9e, de la pollution, de perdre son emploi, de tout.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes universit\u00e9s publiques, les mouvements sociaux, les m\u00e9dias alternatifs, doivent se mobiliser pour effrayer, un peu, les puissants, pour donner de l'espoir aux opprim\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ECette ann\u00e9e, nous avons vu des explosions sociales en Irak, en Iran, en Alg\u00e9rie, au Liban, \u00e0 Hong Kong et des cas en Am\u00e9rique Latine. Comment expliquez-vous que, globalement, ces mouvements qui revendiquent des id\u00e9aux d\u00e9mocratiques, co\u00efncident\u00a0?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EParce que le syst\u00e8me n\u00e9olib\u00e9ral est un mod\u00e8le global, qui a travers\u00e9 plusieurs phases. La premi\u00e8re \u00e9tait de retourner la soci\u00e9t\u00e9 contre l'\u00c9tat et de concevoir l'id\u00e9e que la soci\u00e9t\u00e9 civile est bonne, l'\u00c9tat est mauvais. Par cons\u00e9quent, la d\u00e9mocratie doit \u00eatre r\u00e9duite aux droits civils et politiques\u00a0; Les droits sociaux sont un tr\u00e8s gros fardeau pour l'\u00c9tat et les services doivent \u00eatre privatis\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa deuxi\u00e8me phase est o\u00f9 nous en sommes. la d\u00e9mocratie lib\u00e9rale de faible intensit\u00e9 r\u00e9duite aux droits civils et politiques ne sert pas clairement le n\u00e9oliberalisme, c'est incompatible lorsque la libert\u00e9 \u00e9conomique se heurte \u00e0 la libert\u00e9 politique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe que veut le n\u00e9olib\u00e9ralisme, c'est un privil\u00e8ge total pour la libert\u00e9 \u00e9conomique, la libert\u00e9 des investisseurs internationaux, \u00e0 condition que la libert\u00e9 politique - c'est-\u00e0-dire la d\u00e9mocratie - s'affronte, doit \u00eatre rejet\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela s'est produit au Br\u00e9sil. Une lib\u00e9rt\u00e9 \u00e9conomique totale est souhait\u00e9e pour que la richesse naturelle du Br\u00e9sil entre sur le march\u00e9 mondial. Il ne suffit pas de gagner les \u00e9lections, car peut-\u00eatre qu'ils ne vous laisseront pas cette libert\u00e9 totale, vous devez frapper et ce fut le coup contre Dilma (Rousseff) et en ce moment le coup contre Evo Morales. Autrement dit, le n\u00e9olib\u00e9ralisme montre sa nouvelle phase, l'incompatibilit\u00e9 avec la d\u00e9mocratie de faible intensit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi on suit cette id\u00e9e que la libert\u00e9 \u00e9conomique est plus importante que toutes les autres, la d\u00e9mocratie ne peut pas subsister et elle peut mourir d\u00e9mocratiquement en \u00e9lisant des anti-d\u00e9mocrates. Trump est un antid\u00e9mocrate, Bolsonaro en est un autre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/kaosenlared.net\/boaventura-de-sousa-santos-el-neoliberalismo-esta-mostrando-su-nueva-fase-la-incompatibilidad-con-la-democracia\"\u003EOrsai\u003C\/a\u003E, 26 janvier 2020.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E* Boaventura de Sousa Santos\u003C\/b\u003E est portugais et Docteur en Sociologie du Droit, professeur des universit\u00e9s de Coimbra (Portugal) et de Wisconsin (USA). Coordonnateur Scientifique de l'\u003Cb\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/opj.ces.uc.pt\"\u003EObservat\u00f3rio Permanente da Justi\u00e7a Portuguesa\u003C\/a\u003E\u003C\/b\u003E. Il dirige actuellement un projet de recherche, \u003Cb\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/alice.ces.uc.pt\/en\"\u003EALICE - Estranges Mirroirs, des Le\u00e7ons insoup\u00e7onn\u00e9es\u00a0: L'Europe a besoin d'une nouvelle fa\u00e7on de partager les exp\u00e9riences du monde\u003C\/a\u003E\u003C\/b\u003E, qui est un projet financ\u00e9 par le \u003Ci\u003EConseil municipal Europ\u00e9en d'Investigation\u003C\/i\u003E (ERC),\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ETraduit de l'espagnol pour \u003Ca href=\"http:\/\/www.elcorreo.eu.org\/El-neoliberalismo-en-su-nueva-fase-la-incompatibilidad-con-la-democracia-Boaventura-de-Sousa-Santos\"\u003EEl Correo de la Diaspora\u003C\/a\u003E par\u00a0:\u003C\/b\u003E Estelle et Carlos Debiasi\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.elcorreo.eu.org\/Le-neoliberalisme-montre-sa-nouvelle-phase-l-incompatibilite-avec-la-democratie-Boaventura-de-Sousa-Santos\"\u003EEl Correo de la Diaspora\u003C\/a\u003E. Paris, le 28 janvier 2020.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette cr\u00e9ation par \u003Cb\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.elcorreo.eu.org\"\u003Eelcorreo.eu.org\u003C\/a\u003E\u003C\/b\u003E est mise \u00e0 disposition selon les termes de la \u003Cb\u003Elicence Creative Commons Paternit\u00e9 - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported\u003C\/b\u003E. Bas\u00e9e sur une œuvre de \u003Cb\u003Ewww.elcorreo.eu.org\u003C\/b\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.elcorreo.eu.org\/Le-neoliberalisme-montre-sa-nouvelle-phase-l-incompatibilite-avec-la-democratie-Boaventura-de-Sousa-Santos\"\u003Eelcorreo.eu.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}