{"146238":{"id":"146238","parent":"144944","time":"1538035471","url":"http://www.les-crises.fr/john-mccain-dans-les-medias-francais-lengouement-pour-une-blanche-colombe-par-pauline-perrenot/","category":"médias","title":"John Mccain dans les médias français : l'engouement pour une blanche colombe ! par Pauline Perrenot","lead_image_url":"http://w41k.com/img/","hub":"newsnet","url-explicit":"john-mccain-dans-les-medias-francais-l-engouement-pour-une-blanche-colombe-par-pauline-perrenot","admin":"newsnet","views":"403","priority":"2","length":"43929","lang":"fr","content":"<p>Source&nbsp;: <a href="https://www.acrimed.org/John-McCain-dans-les-medias-francais-l-engouement">ACRIMED, Pauline Perrenot</a>, 24-09-2018</p><blockquote>D&#xE9;politisation et canonisation&nbsp;: voil&#xE0; les deux revers du portrait qu&#x2019;ont bross&#xE9; bon nombre de r&#xE9;dactions fran&#xE7;aises &#xE0; John McCain, &#xE0; l&#x2019;occasion de son d&#xE9;c&#xE8;s le 25 ao&#xFB;t dernier. S&#x2019;inspirant largement et sans la moindre distance critique de la tonalit&#xE9; donn&#xE9;e par la presse dominante &#xE9;tats-unienne, et reprenant &#xE0; leur compte la figure du <i>&#xAB; h&#xE9;ros de guerre &#xBB;</i>, du <i>&#xAB; franc-tireur d&#xE9;passant les clivages politiques &#xBB;</i> ou encore de <i>&#xAB; l&#x2019;anti-Trump &#xBB;</i>, les m&#xE9;dias dominants ont donn&#xE9; au public fran&#xE7;ais une vision pour le moins d&#xE9;form&#xE9;e du s&#xE9;nateur r&#xE9;publicain. Et si l&#x2019;exaltation du patriotisme est all&#xE9;e bon train, c&#x2019;est au prix de l&#x2019;information internationale, qui a quant &#xE0; elle fait un nouveau bond en arri&#xE8;re.</blockquote><p>La dur&#xE9;e des fun&#xE9;railles et l&#x2019;&#xE9;logieuse couverture dont a b&#xE9;n&#xE9;fici&#xE9; John McCain dans la presse aux &#xC9;tats-Unis expliquent sans doute, en partie, que sa mort ait autant &#xAB; fait &#xE9;v&#xE9;nement &#xBB; dans les m&#xE9;dias fran&#xE7;ais. &#xC0; moins que ses diff&#xE9;rends avec Donald Trump n&#x2019;aient r&#xE9;veill&#xE9; l&#x2019;app&#xE9;tit des r&#xE9;dactions pour les gu&#xE9;guerres entre puissants, r&#xE9;serve intarissable de petites phrases dont elles raffolent. Toujours est-il que les m&#xE9;dias fran&#xE7;ais ont largement couvert la mort du s&#xE9;nateur, bien davantage qu&#x2019;ils ne l&#x2019;ont jamais fait pour tout autre responsable politique &#xE9;tranger de sa &#xAB; stature &#xBB;. Entre le 27 et le 28 ao&#xFB;t, les quatre principaux quotidiens nationaux ont tous arbor&#xE9; en &#xAB; une &#xBB; la nouvelle de son d&#xE9;c&#xE8;s au gr&#xE9; de titres qui auguraient de la tonalit&#xE9; des portraits esquiss&#xE9;s dans les pages int&#xE9;rieures&nbsp;:</p><img style=" width:378px;" src="http://w41k.com//img/newsnet_146238_2219fd.png" /><p><b><i>Le Monde</i>, 28 ao&#xFB;t</b></p><img src="http://w41k.com//img/newsnet_146238_0c03c8.jpg" /><p><b><i>Lib&#xE9;ration</i>, 27 aout</b></p><img src="http://w41k.com//img/newsnet_146238_6107eb.png" /><p><b><i>Le Figaro</i>, 27 ao&#xFB;t</b></p><img src="http://w41k.com//img/newsnet_146238_d4ffb6.png" /><p><i>Le Parisien</i>, 27 ao&#xFB;t</p><p><i>&#xAB; Rebelle &#xBB;</i>, <i>&#xAB; franc-tireur politique &#xBB;</i>, <i>&#xAB; h&#xE9;ros de l&#x2019;Am&#xE9;rique &#xBB;</i>&nbsp;: autant d&#x2019;expressions h&#xE9;rit&#xE9;es des portraits de la presse &#xE9;tats-unienne que les quotidiens fran&#xE7;ais s&#x2019;approprient volontiers, et bien qu&#x2019;elles fassent l&#x2019;objet de critiques par certains de leur confr&#xE8;res outre-Atlantique &#xE0; l&#x2019;&#xE9;gard des m&#xE9;dias de leur propre pays, comme <a href="https://www.acrimed.org/John-McCain-et-le-Washington-Post-un-hommage-et">le mettait en valeur le journaliste de Fair, Ben Norton, dont nous avons traduit un des articles</a>. Ces critiques mobilisent notamment le concept &#xAB; Obit Omit &#xBB; [<a href="#nb1" name="nh1">1</a>], que le journaliste Mehdi Hasan [<a href="#nb2" name="nh2">2</a>] r&#xE9;sume en ces termes au cours d&#x2019;une &#xE9;mission disponible sur le site de <a href="https://www.democracynow.org/2018/8/27/obit_omit_what_the_media_leaves">&#xAB; Democracy Now &#xBB;</a>&nbsp;:</p><blockquote>[Le ph&#xE9;nom&#xE8;ne &#xAB; Obit Omit &#xBB;] est une des choses que je retiens de ces derniers jours, apr&#xE8;s avoir observ&#xE9; la fa&#xE7;on dont certains m&#xE9;dias traitaient la mort de McCain &#x2013; plus proche de l&#x2019;hagiographie que du journalisme. On nous dit ce que McCain savait bien faire et ce pourquoi il &#xE9;tait admir&#xE9;, mais on n&#x2019;entend pas parler de certains &#xE9;pisodes plus sombres de son histoire politique. Il n&#x2019;y a pourtant rien de mal &#xE0; mettre en lumi&#xE8;re les c&#xF4;t&#xE9;s sombres de la carri&#xE8;re d&#x2019;un homme politique, autrement dit, d&#x2019;une figure publique. Il ne s&#x2019;agit pas de se r&#xE9;jouir de sa mort. Il s&#x2019;agit simplement de parler de ce qu&#x2019;il a fait&#x2026; [<a href="#nb3" name="nh3">3</a>]</blockquote><p>Un travail que prendra en charge le journaliste, &#xE9;voquant p&#xEA;le-m&#xEA;le les positions r&#xE9;actionnaires du s&#xE9;nateur, les scandales financiers auxquels il fut m&#xEA;l&#xE9;, ses discours va-t-en-guerre et son engagement acharn&#xE9; en faveur des interventions militaires, qu&#x2019;il s&#x2019;agisse de l&#x2019;Irak, de la Syrie, du Y&#xE9;men, de l&#x2019;Iran, etc. [<a href="#nb4" name="nh4">4</a>].</p><p><big>&#xAB; Portrait hagiographique &#xBB; vs journalisme</big></p><p>&#xC0; premi&#xE8;re vue, les grands m&#xE9;dias fran&#xE7;ais sont tomb&#xE9;s dans le m&#xEA;me travers. C&#x2019;est en tout cas l&#x2019;impression qu&#x2019;en donnent les portraits int&#xE9;rieurs des quatre quotidiens nationaux pr&#xE9;c&#xE9;demment cit&#xE9;s&nbsp;: du <i>&#xAB; C&#x2019;&#xE9;tait un g&#xE9;ant &#xBB;</i> qui surplombe le dossier du <i>Parisien</i>, au <i>&#xAB; Tomb&#xE9; en h&#xE9;raut &#xBB;</i>, qui occupe une demi-page de celui de <i>Lib&#xE9;ration</i> [<a href="#nb5" name="nh5">5</a>], les lecteurs peu au fait de la carri&#xE8;re politique de John McCain en auront en effet un a priori partial et partiel. Et ce n&#x2019;est pas la lecture des portraits en question qui leur fournira une vision nuanc&#xE9;e &#x2013; et encore moins critique &#x2013; de la carri&#xE8;re politique du s&#xE9;nateur. Car les quatre journalistes &#x2013; dont deux sont des correspondants, dans le cas du <i>Figaro</i> et de <i>Lib&#xE9;ration</i> &#x2013; rivalisent d&#x2019;expressions plus louangeuses les unes que les autres. Floril&#xE8;ge&nbsp;:</p><blockquote>&#x2013; Totem quasi consensuel, &#xE0; droite comme &#xE0; gauche. L&#x2019;arch&#xE9;type rassurant de l&#x2019;american hero &#xE0; la m&#xE2;choire carr&#xE9;e et au regard droit, patriote et libre-penseur. (<i>Lib&#xE9;ration</i>. Le journal parle tour &#xE0; tour de <i>&#xAB; la geste du h&#xE9;ros McCain &#xBB;</i>, de <i>&#xAB; la l&#xE9;gende McCain &#xBB;</i> et de <i>&#xAB; la mythologie McCain &#xBB;</i>).<p>&#x2013; Le s&#xE9;nateur le plus connu &#xE0; l&#x2019;&#xE9;tranger et le plus anticonformiste. (<i>Le Monde</i>)</p><p>&#x2013; Un rebelle en perp&#xE9;tuel &#xE9;tat d&#x2019;indignation, mais qu&#x2019;est-ce qu&#x2019;un <i>&#xAB; rebelle sans une cause juste&nbsp;? &#xBB;</i> insistait-il&nbsp;? La sienne, la cause de sa vie, &#xE9;tait la d&#xE9;fense de la d&#xE9;mocratie. (<i>Le Monde</i>)</p><p>&#x2013; Cet homme entier et sanguin &#x2013; mais aussi spontan&#xE9;, original et impr&#xE9;visible &#x2013;, n&#x2019;avait de pire ennemi que lui-m&#xEA;me. Durant toute sa carri&#xE8;re, il oscilla entre le franc-tireur et le soldat, le h&#xE9;ros et le rebelle. <i>&#xAB; Je suis un vieux crabe et j&#x2019;ai plus de cicatrices que Frankenstein &#xBB;</i>, plaisantait-il en briguant la pr&#xE9;sidence &#xE0; 71 ans. (<i>Le Figaro</i>)</p><p>&#x2013; Il avait tromp&#xE9; la mort &#xE0; maintes reprises. Elle l&#x2019;a finalement rattrap&#xE9;. [&#x2026;] Une derni&#xE8;re bataille pour ce h&#xE9;ros de guerre, unanimement honor&#xE9; aux &#xC9;tats-Unis pour ses faits d&#x2019;armes lors de la guerre du Vietnam. Un h&#xE9;ros militaire devenu une figure non conformiste de la politique am&#xE9;ricaine. (<i>Le Parisien</i>).</blockquote></p><p>En revanche, les journalistes se montrent bien plus pr&#xE9;cautionneux au moment d&#x2019;&#xE9;voquer &#x2013; et d&#x2019;&#xE9;voquer seulement&nbsp;! &#x2013; certains &#xAB; faits d&#x2019;armes &#xBB; du s&#xE9;nateur, jug&#xE9;s moins &#xAB; glorieux &#xBB;. Quelques exemples&nbsp;:</p><blockquote>&#x2013; En politique &#xE9;trang&#xE8;re, il <b>a &#xE9;t&#xE9; tax&#xE9; d&#x2019;</b> &#xAB; ultra-faucon &#xBB; pour son militarisme. (<i>Lib&#xE9;ration</i>)<p>&#x2013; En mettant Sarah Palin sur le devant de la sc&#xE8;ne politique et m&#xE9;diatique, c&#x2019;est le g&#xE9;nie du populisme que McCain a fait sortir de la lanterne am&#xE9;ricaine. L&#x2019;ann&#xE9;e suivant l&#x2019;&#xE9;lection, elle deviendra l&#x2019;&#xE9;g&#xE9;rie du Tea Party, consid&#xE9;r&#xE9; comme l&#x2019;antichambre du trumpisme. <b>&#xAB; Je ne crois pas qu&#x2019;il ait compris ce qu&#x2019;il faisait &#xE0; l&#x2019;&#xE9;poque &#xBB; avance l&#x2019;&#xE9;ditorialiste du <i>New York Times</i> David Brooks.</b> (<i>Lib&#xE9;ration</i>)</p><p>&#x2013; John McCain ne rechignait pas &#xE0; la <b>blague facile ou de mauvais go&#xFB;t</b>. En 2007, il a chant&#xE9; &#xAB; Bomb Bomb Iran &#xBB; sur un air des Beach Boys [lors d&#x2019;un meeting public, NDLR]. (<i>Le Monde</i>)</p><p>&#x2013; Pour sa deuxi&#xE8;me campagne en 2008, [&#x2026;] il proc&#xE8;de &#xE0; une offensive de charme en direction de la droite fondamentaliste &#x2013; <b>un spectacle &#xAB; pas tr&#xE8;s joli &#xE0; voir &#xBB;</b>, d&#xE9;crira le <i>Washington Post</i>. (<i>Le Monde</i>)</blockquote></p><p><i>Et c&#xE6;tera</i>.</p><p>&#xC9;videmment, charge au lecteur de chercher par lui-m&#xEA;me &#xE0; quoi put bien ressembler ce <i>&#xAB; spectacle &#x201C;pas tr&#xE8;s joli &#xE0; voir&#x201D; &#xBB;</i>, car le journaliste du <i>Monde</i> ne prendra pas la peine de le lui d&#xE9;crire.</p><p>Les positions les plus &#xAB; pol&#xE9;miques &#xBB; du s&#xE9;nateur &#x2013; toujours selon la grille de lecture des m&#xE9;dias dominants &#x2013; sont ainsi quasi syst&#xE9;matiquement euph&#xE9;mis&#xE9;es, voire pass&#xE9;es sous silence. Au contraire, l&#x2019;exaltation de la carri&#xE8;re du militaire et de sa bravoure, plus ou moins sc&#xE9;naris&#xE9;e selon les plumes, comme nous le verrons, contribue &#xE0; v&#xE9;hiculer une vision de la guerre du Vietnam, aseptis&#xE9;e, et syst&#xE9;matiquement occidentalo-centr&#xE9;e. Quasiment impossible, en effet, de trouver dans cette s&#xE9;quence m&#xE9;diatique un son de cloche un tant soit peu distanci&#xE9; de l&#x2019;ultra patriotisme et du militarisme ostentatoire qui pr&#xE9;valent aux &#xC9;tats-Unis et qui tendent &#xE0; c&#xE9;l&#xE9;brer et &#xE0; glorifier comme des &#xAB; h&#xE9;ros &#xBB; les v&#xE9;t&#xE9;rans de chaque guerre am&#xE9;ricaine.</p><p>Si au <i>Monde</i>, on fait mine un instant de s&#x2019;interroger sur ce que recouvre ce statut de <i>&#xAB; h&#xE9;ros de guerre &#xBB;</i> syst&#xE9;matiquement accol&#xE9; au nom de McCain, on r&#xE9;trop&#xE9;dale dans le m&#xEA;me mouvement&nbsp;: <i>&#xAB; En 1973, apr&#xE8;s les accords de Paris mettant fin &#xE0; la guerre du Vietnam, John McCain est d&#xE9;cor&#xE9; par Richard Nixon. Une photo, <b>symbole de l&#x2019;h&#xE9;ro&#xEF;sme, malgr&#xE9; tout, de cette sale guerre</b>, le montre en grand uniforme blanc de la Navy, sur des b&#xE9;quilles, le corps d&#xE9;soss&#xE9;, la chevelure enti&#xE8;rement blanche. &#xBB;</i> &#xC0; <i>Lib&#xE9;ration</i>, pas de scrupule en revanche, on trouve m&#xEA;me &#xE7;a tr&#xE8;s fun&nbsp;: <i>&#xAB; Le biopic de John McCain serait un blockbuster, tout en avions de chasse et en actes de bravoure, l&#x2019;hymne am&#xE9;ricain en bande-son. &#xBB;</i> Quant au <i>Figaro</i>, nul ne sera surpris que l&#x2019;&#xE9;vocation des faits d&#x2019;armes de McCain suscite des tirades enflamm&#xE9;es pour les <i>&#xAB; valeurs militaires &#xBB;</i>&nbsp;: <i>&#xAB; Il avait fallu cette terrible &#xE9;preuve de la captivit&#xE9;, cinq ann&#xE9;es durant, pour que le jeune McCain se sente l&#x2019;&#xE9;gal de ses a&#xEF;eux. Alors que ses tortionnaires le pressaient de confesser d&#x2019;hypoth&#xE9;tiques &#x201C;crimes de guerre&#x201D; en lui disant&nbsp;: &#x201C;Personne ne le saura&#x201D;, il r&#xE9;pondait&nbsp;: &#x201C;Moi je le saurai.&#x201D; &#xBB;</i>&nbsp;; ou encore, <i>&#xAB; Sans la discipline et les vertus militaires &#x2013; sens de l&#x2019;honneur, amour de la patrie, loyaut&#xE9;, dignit&#xE9; &#x2013;, le s&#xE9;nateur John McCain ne serait certainement pas devenu l&#x2019;un des piliers du Congr&#xE8;s am&#xE9;ricain. &#xBB;</i></p><p>Sans compter que dans certains cas, l&#x2019;empathie journalistique vis-&#xE0;-vis du <i>&#xAB; h&#xE9;ros de guerre &#xBB;</i> se fit au prix de petits arrangements avec la v&#xE9;rit&#xE9;&nbsp;:</p><blockquote>Ce &#xAB; maverick &#xBB; (franc-tireur) n&#x2019;h&#xE9;sitait pas &#xE0; rompre avec sa famille politique au nom des principes. Sur l&#x2019;Irak, il fut le premier r&#xE9;publicain &#xE0; critiquer la strat&#xE9;gie am&#xE9;ricaine. (<i>Le Figaro</i>)</blockquote><p>Une information pour le moins incompl&#xE8;te et donc malhonn&#xEA;te, puisque le journaliste ne dira rien au lecteur du jusqu&#x2019;au-boutisme va-t&#x2019;en-guerre de McCain sur l&#x2019;Irak [<a href="#nb6" name="nh6">6</a>] &#x2013; ce qui n&#x2019;est nullement contradictoire avec le fait de critiquer&#x2026; une strat&#xE9;gie militaire&nbsp;! Dans le cas de France 2, c&#x2019;est encore pire&nbsp;:</p><blockquote>Conservateur sur l&#x2019;avortement ou le port d&#x2019;armes, il &#xE9;tait progressiste sur les questions d&#x2019;environnement, d&#x2019;immigration, critique sur l&#x2019;intervention en Irak et l&#x2019;utilisation de la torture. (JT de 20h, France 2, 26/08)</blockquote><p>Probablement la r&#xE9;daction de France 2 n&#x2019;a-t-elle pas jug&#xE9; bon, au moment d&#x2019;inventer McCain <i>&#xAB; critique sur l&#x2019;intervention en Irak &#xBB;</i>, de se documenter un tant soit peu sur la question [<a href="#nb7" name="nh7">7</a>]. Quant au pr&#xE9;tendu <i>&#xAB; progressisme &#xBB;</i> de McCain sur les questions d&#x2019;immigration, nous ne saurions que conseiller &#xE0; cette m&#xEA;me r&#xE9;daction la lecture du tr&#xE8;s gauchiste <i>Challenges</i>, qui &#xE9;crivait en <a href="https://www.challenges.fr/monde/etats-unis/donald-trump-enclenche-le-projet-du-mur-entre-les-etats-unis-et-le-mexique_450379">janvier 2017</a>&nbsp;: <i>&#xAB; Interrog&#xE9; sur le mur [&#xE0; la fronti&#xE8;re avec le Mexique, NDLR] voulu par le pr&#xE9;sident, le s&#xE9;nateur r&#xE9;publicain John McCain a soulign&#xE9; qu&#x2019;une barri&#xE8;re physique n&#x2019;&#xE9;tait pas suffisante pour s&#xE9;curiser la fronti&#xE8;re et a demand&#xE9; des moyens de surveillance suppl&#xE9;mentaires, notamment la construction de tours d&#x2019;observation et l&#x2019;utilisation de drones. &#x201C;Il est facile de faire une br&#xE8;che dans un mur&#x201D;, a comment&#xE9; le s&#xE9;nateur de l&#x2019;Arizona, &#xC9;tat frontalier du Mexique, sur la cha&#xEE;ne de t&#xE9;l&#xE9;vision MSNBC. &#xBB;</i></p><p>Une d&#xE9;claration d&#x2019;un progressisme d&#xE9;capant, en effet.</p><p><big>De l&#x2019;art du portrait m&#xE9;diatique, ou la d&#xE9;politisation en actes</big></p><p>On peut &#xE9;mettre plusieurs hypoth&#xE8;ses pour tenter d&#x2019;expliquer le peu de rigueur &#x2013; voire la d&#xE9;sinformation &#x2013; de cet &#xE9;pisode m&#xE9;diatique. Le genre m&#xEA;me du &#xAB; portrait &#xBB; tout d&#x2019;abord, tel que le pratiquent les m&#xE9;dias dominants, a largement desservi l&#x2019;information. De tr&#xE8;s nombreux articles ont en effet vers&#xE9; dans le registre de l&#x2019;empathie envers l&#x2019;individu John McCain, bien plus qu&#x2019;ils n&#x2019;ont fait l&#x2019;analyse du parcours politique d&#x2019;un &#xE9;lu r&#xE9;publicain am&#xE9;ricain. Si le premier angle n&#x2019;est pas n&#xE9;cessairement &#xE0; bannir, ni m&#xEA;me synonyme de mauvais traitement journalistique, il le devient d&#xE8;s lors qu&#x2019;il oblit&#xE8;re l&#x2019;explication des prises de position et des choix politiques du s&#xE9;nateur. Et ce fut le cas dans bon nombre de portraits, o&#xF9; les &#xE9;l&#xE9;ments intimes ont pris le pas sur la politique, pour le plus grand bonheur du &#xAB; mythe McCain &#xBB;. &#xC0; commencer par une mise en sc&#xE8;ne voyeuriste du cancer du s&#xE9;nateur, intervenant souvent &#x2013; et fort mal &#xE0; propos &#x2013; au beau milieu de consid&#xE9;rations politiques&nbsp;:</p><blockquote>&#x2013; Il &#xE9;tait un monument de la politique am&#xE9;ricaine. S&#xE9;nateur de l&#x2019;Arizona pendant plus de 30 ans, John McCain luttait depuis l&#x2019;ann&#xE9;e derni&#xE8;re contre un cancer. Une tumeur au cerveau qui a fini par l&#x2019;emporter. &#xAB; Pour &#xEA;tre honn&#xEA;te, je suis une d&#xE9;mocrate, mais je l&#x2019;aime. Il prenait soin de nous, il nous &#xE9;coutait &#xBB;, confie une Am&#xE9;ricaine sur le sillage de son cort&#xE8;ge. Malgr&#xE9; la maladie, il d&#xE9;fend ses convictions jusqu&#x2019;au bout. (France 3, JT de 12/13, 26/08)<p>&#x2013; Il y a un peu plus d&#x2019;un an, John McCain s&#x2019;exprime devant le S&#xE9;nat. Au-dessus de son &#x153;il, une cicatrice, s&#xE9;quelle d&#x2019;une premi&#xE8;re op&#xE9;ration d&#x2019;un cancer au cerveau particuli&#xE8;rement agressif. <b>Jusqu&#x2019;au bout pourtant</b>, le s&#xE9;nateur r&#xE9;publicain refusera de d&#xE9;missionner. (LCI, 26/08)</p><p>&#x2013; La geste du h&#xE9;ros McCain retiendra probablement ce pouce en bas dans l&#x2019;ar&#xE8;ne du S&#xE9;nat le 25 juillet 2017, quelques jours apr&#xE8;s l&#x2019;annonce de sa maladie. Revenu &#xE0; Washington contre l&#x2019;avis des m&#xE9;decins juste apr&#xE8;s une chirurgie, <b>la cicatrice au-dessus de l&#x2019;arcade encore sanguinolente</b>, John McCain avait, par son vote contre, condamn&#xE9; une tentative d&#x2019;abrogation de l&#x2019;Obamacare. (<i>Lib&#xE9;ration</i>, 27/08)</blockquote></p><p>Quoique de mani&#xE8;re moins flagrante que dans les tablo&#xEF;ds, c&#x2019;est par la syst&#xE9;matisation de ce glissement que la presse d&#x2019;information politique et g&#xE9;n&#xE9;rale participe du ph&#xE9;nom&#xE8;ne de &#xAB; peopolisation &#xBB; de la vie politique, au grand dam de la vie des id&#xE9;es et de l&#x2019;information sur les clivages et les rapports de force politiques.</p><p>Prenons l&#x2019;exemple du <i>Figaro</i>, cit&#xE9; pr&#xE9;c&#xE9;demment (27/08). Sur un portrait d&#x2019;une demi-page, les lecteurs auront appris que McCain &#xE9;tait <i>&#xAB; un homme entier et sanguin &#x2013; mais aussi spontan&#xE9;, original et impr&#xE9;visible &#xBB;</i>, qu&#x2019;&#xE0; 94 ans, sa m&#xE8;re <i>&#xAB; avait fait un tour d&#x2019;Europe en voiture et, comme on refusait de lui en louer une, [avait] achet&#xE9; une Mercedes &#xBB;</i>, que <i>&#xAB; dans la famille McCain, on n&#x2019;a jamais &#xE9;t&#xE9; du genre &#xE0; se laisser dicter ses d&#xE9;cisions par les autres &#xBB;</i>, que le grand-p&#xE8;re de McCain <i>&#xAB; roulait lui-m&#xEA;me ses cigarettes, jurait et buvait sec &#xBB;</i>, que <i>&#xAB; tout petit, il exprimait sa col&#xE8;re en retenant sa respiration jusqu&#x2019;&#xE0; s&#x2019;&#xE9;vanouir &#xBB;</i>. Autant d&#x2019;informations fort utiles pour qui chercherait &#xE0; cerner les positions politiques du s&#xE9;nateur. Et quand le journaliste du <i>Figaro</i> aborde des questions proprement politiques, ces derni&#xE8;res, rel&#xE9;gu&#xE9;es au statut d&#x2019;informations p&#xE9;riph&#xE9;riques, n&#x2019;ont au bout du compte qu&#x2019;une valeur illustrative de la personnalit&#xE9; du s&#xE9;nateur&nbsp;:</p><blockquote>&#xC0; un coll&#xE8;gue du Texas qui voulait amender sa proposition de loi sur l&#x2019;immigration, il avait lanc&#xE9;&nbsp;: <i>&#xAB; Va te faire foutre. &#xBB; &#xAB; Il est instable, il s&#x2019;emporte et devient tout rouge &#xBB;</i>, disait le r&#xE9;publicain du Mississipi Thad Cochran. <i>&#xAB; Si mes d&#xE9;tracteurs m&#x2019;avaient connu au lyc&#xE9;e, ils s&#x2019;&#xE9;merveilleraient de la retenue et de la douceur que j&#x2019;ai acquises &#xE0; l&#x2019;&#xE2;ge adulte &#xBB;</i>, r&#xE9;pondait l&#x2019;int&#xE9;ress&#xE9;.</blockquote><p>Inutile de dire que le lecteur n&#x2019;apprendra rien de consistant au sujet de cette proposition de loi sur l&#x2019;immigration, pas plus que des amendements la concernant. L&#x2019;aura &#xAB; col&#xE9;rique &#xBB; du s&#xE9;nateur, nourrie dans de tr&#xE8;s nombreux articles par la description d&#x2019;une jeunesse dite &#xAB; turbulente &#xBB;, ne sert par ailleurs qu&#x2019;&#xE0; renforcer le mythe de l&#x2019; &#xAB; anticonformiste &#xBB; et du &#xAB; franc-tireur &#xBB;, que les journalistes construisent et entretiennent.</p><p>Si tous les m&#xE9;dias ne ma&#xEE;trisent pas l&#x2019;art de la psychologie aussi bien que <i>Le Figaro</i>, une majorit&#xE9; d&#x2019;entre eux accordent une place disproportionn&#xE9;e aux &#xE9;l&#xE9;ments biographiques et personnels. Une tendance qui ne sera que tr&#xE8;s rarement compens&#xE9;e par la publication, dans d&#x2019;autres rubriques ou sous d&#x2019;autres plumes, d&#x2019;articles &#xAB; compl&#xE9;mentaires &#xBB; d&#xE9;di&#xE9;s au parcours politique du s&#xE9;nateur. La d&#xE9;politisation est m&#xEA;me mont&#xE9;e d&#x2019;un cran pendant la couverture des obs&#xE8;ques, en particulier lorsque l&#x2019;on pointe le type de &#xAB; parole &#xBB; ayant alors eu droit de cit&#xE9; dans les articles. Qu&#x2019;il s&#x2019;agisse d&#x2019;extraits de discours prononc&#xE9;s par des responsables politiques ou de micro-trottoirs &#x2013; n&#xE9;cessairement louangeurs &#x2013;, les journalistes ont bien souvent pris ces t&#xE9;moignages pour argent comptant, en les endossant voire en les amplifiant d&#x2019;une part, et sans estimer utile, d&#x2019;autre part, de relayer d&#x2019;autres points de vue. C&#x2019;est ainsi que pour le plus grand bonheur du pluralisme, on put lire par exemple&nbsp;:</p><blockquote>&#x2013; C&#x2019;est un homme droit, courageux, int&#xE8;gre, parfois col&#xE9;rique, souvent dr&#xF4;le, capable de surmonter les diff&#xE9;rences et attach&#xE9; aux valeurs fondamentales du pays qui a &#xE9;t&#xE9; &#xE9;voqu&#xE9; tout au long de cette c&#xE9;r&#xE9;monie. Elle a rassembl&#xE9; des personnalit&#xE9;s de tous horizons, plus de trois mille personnes venues c&#xE9;l&#xE9;brer la m&#xE9;moire d&#x2019;un homme qui tout au long de sa vie a tent&#xE9; d&#x2019;unir les Am&#xE9;ricains plut&#xF4;t que de les diviser. (RFI, 1/09)<p>&#x2013; C&#x2019;est son dernier voyage. [&#x2026;] [Au Congr&#xE8;s], il avait d&#xE9;fendu une tradition politique de civilit&#xE9; et marqu&#xE9; la politique am&#xE9;ricaine au-del&#xE0; des barri&#xE8;res id&#xE9;ologiques. [&#x2026;] <i>&#xAB; C&#x2019;est simplement quelqu&#x2019;un que nous admirons &#xBB;</i>, a d&#xE9;clar&#xE9; au quotidien local <i>Capital Gazette</i> Sam Smith, un employ&#xE9; f&#xE9;d&#xE9;ral &#xE0; la retraite de 71 ans. <i>&#xAB; Il a toujours &#xE9;t&#xE9; un champion du peuple &#xBB;</i>, a-t-il expliqu&#xE9;. (<i>Ouest France</i>, 2/09, &#xE0; partir d&#x2019;une d&#xE9;p&#xEA;che AFP reprise &#xE9;galement par <i>L&#x2019;Express</i>)</blockquote></p><p>&#x2026; ou encore entendre, notamment &#xE0; l&#x2019;occasion de la toute premi&#xE8;re chronique &#xAB; G&#xE9;opolitique &#xBB; de Pierre Haski dans le &#xAB; 7/9 &#xBB; de France Inter, qui nous fit (presque&nbsp;!) regretter son pr&#xE9;d&#xE9;cesseur Bernard Guetta&nbsp;:</p><blockquote>[&#x2026;] ce que <b>les Am&#xE9;ricains</b> et <b>le monde</b> pr&#xE9;f&#xE8;rent honorer aujourd&#x2019;hui, se r&#xE9;sume en un mot&nbsp;: la d&#xE9;cence.</blockquote><p>Comme nous l&#x2019;&#xE9;crivions dans notre <a href="https://www.acrimed.org/John-McCain-et-le-Washington-Post-un-hommage-et">pr&#xE9;c&#xE9;dent article</a>, <i>&#xAB; au-del&#xE0; d&#x2019;une simple &#xAB; maladresse &#xBB; journalistique, c&#x2019;est bien l&#x2019;amn&#xE9;sie dont sont r&#xE9;guli&#xE8;rement frapp&#xE9;s les m&#xE9;dias dominants en de telles circonstances qui interroge, ces derniers se faisant une fois encore les relais dociles de la repr&#xE9;sentation dominante d&#x2019;un personnage dominant. &#xBB;</i> Ressort parmi d&#x2019;autres de cette repr&#xE9;sentation dominante, la &#xAB; peopolisation &#xBB; du &#xAB; personnage &#xBB; McCain a effectivement tourn&#xE9; &#xE0; plein r&#xE9;gime&nbsp;: du comm&#xE9;rage m&#xE9;diatique &#xE0; l&#x2019;information-spectacle, il n&#x2019;y a qu&#x2019;un pas&#x2026; qui fut franchi par une partie de la presse quotidienne r&#xE9;gionale et de la presse people. Le site du <i>Dauphin&#xE9; Lib&#xE9;r&#xE9;</i>, par exemple, publie des articles uniquement constitu&#xE9;s de diaporamas&nbsp;:</p><img src="http://w41k.com//img/newsnet_146238_32c6ae.png" /><p><big>Suivisme et paresse journalistiques</big></p><p>Autre &#xE9;l&#xE9;ment expliquant la pauvret&#xE9; de la couverture journalistique fran&#xE7;aise&nbsp;: le mim&#xE9;tisme et le suivisme des grands m&#xE9;dias entre eux. [<a href="#nb8" name="nh8">8</a>]En effet, et malgr&#xE9; quelques (minces) nuances selon les titres, l&#x2019;information concernant John McCain s&#x2019;est cantonn&#xE9;e &#xE0; &#xAB; cinq moments cl&#xE9;s &#xBB;, comme le r&#xE9;sument, par exemple, le titres du <i>Parisien</i> (26/08) ou du <i>JDD</i> (26/08)&nbsp;:</p><img src="http://w41k.com//img/newsnet_146238_28e268.png" /><img src="http://w41k.com//img/newsnet_146238_e0d6f6.png" /><p>Cinq &#xAB; figures &#xBB; ou &#xAB; &#xE9;v&#xE9;nements &#xBB; que l&#x2019;on retrouve pratiquement dans chaque portrait m&#xE9;diatique&nbsp;: le <i>&#xAB; h&#xE9;ros de guerre &#xBB;</i>, la d&#xE9;faite en 2000 aux primaires r&#xE9;publicaines contre George W. Bush, la d&#xE9;faite aux pr&#xE9;sidentielles contre Obama en 2008, le vote qui sauve l&#x2019;Obamacare que Trump voulait mettre &#xE0; mal, et, enfin, l&#x2019;ultime &#xAB; pied de nez &#xBB; de McCain &#xE0; Trump, ayant refus&#xE9; la pr&#xE9;sence de l&#x2019;actuel pr&#xE9;sident &#xE0; ses fun&#xE9;railles.</p><p>Cinq &#xAB; &#xE9;v&#xE9;nements &#xBB; qui, dans bien des cas, constituent l&#x2019;unique mati&#xE8;re des articles, mal trait&#xE9;s qui plus est. Ainsi de la campagne de 2008&nbsp;: loin de revenir sur ses mots d&#x2019;ordre et encore moins sur le programme ultra-conservateur alors port&#xE9; par le candidat McCain, de nombreux journalistes l&#x2019;ont r&#xE9;sum&#xE9;e &#xE0; une vid&#xE9;o, &#xAB; devenue virale &#xBB; le jour de la mort du s&#xE9;nateur. Une vid&#xE9;o dans laquelle John McCain rabroue une militante en plein meeting, apr&#xE8;s que cette derni&#xE8;re a trait&#xE9; Obama d&#x2019;&#xAB; Arabe &#xBB;. Loin d&#x2019;apporter un quelconque &#xE9;clairage sur la campagne de 2008, cette anecdote qui sert &#xE9;videmment l&#x2019;image du s&#xE9;nateur, est ainsi devenue un &#xAB; &#xE9;v&#xE9;nement &#xBB; &#xE0; part enti&#xE8;re. Une premi&#xE8;re fois par la &#xAB; magie &#xBB; des r&#xE9;seaux sociaux, et une seconde, gr&#xE2;ce aux m&#xE9;dias dominants&#x2026; Que dire finalement d&#x2019;un journalisme qui choisit cette vid&#xE9;o comme unique symbole de la campagne des R&#xE9;publicains en 2008&nbsp;? Ainsi, par exemple, de TF1 ou de France Inter&nbsp;:</p><blockquote>&#x2013; Un parcours qui le conduira en 2008 &#xE0; &#xEA;tre candidat &#xE0; la pr&#xE9;sidentielle&nbsp;: [Extrait d&#x2019;un discours de McCain]&nbsp;: <i>&#xAB; Je ne veux pas &#xEA;tre pr&#xE9;sident pour &#xEA;tre quelqu&#x2019;un, mais pour faire quelque chose&nbsp;! &#xBB;</i> Il fait campagne contre un certain Barack Obama avec un sens de l&#x2019;honneur acquis &#xE0; l&#x2019;&#xE9;poque o&#xF9; il &#xE9;tait militaire (sic). Il recadre ainsi une militante de son parti qui tenait des propos racistes. (JT de 20h de TF1, 26/08)<p>&#x2013; Ce que les Am&#xE9;ricains et le monde pr&#xE9;f&#xE8;rent honorer aujourd&#x2019;hui, se r&#xE9;sume en un mot&nbsp;: la d&#xE9;cence. R&#xE9;sum&#xE9;e par une sc&#xE8;ne rediffus&#xE9;e depuis hier, celle o&#xF9; le candidat McCain en 2008 est interpell&#xE9; par une Am&#xE9;ricaine qui lui dit qu&#x2019;elle n&#x2019;a pas confiance en Barack Obama parce que, selon elle, c&#x2019;est un Arabe&#x2026; McCain l&#x2019;interrompt et la contredit, faisant l&#x2019;&#xE9;loge de son opposant d&#xE9;mocrate alors qu&#x2019;il aurait pu engranger quelques b&#xE9;n&#xE9;fices politiques en la laissant parler. Ce respect, au-del&#xE0; des diff&#xE9;rences, c&#x2019;est &#xE7;a qu&#x2019;on peut appeler la d&#xE9;cence en politique. (Pierre Haski, France Inter)</blockquote></p><p>Pour un bilan sur la d&#xE9;cence en journalisme, les auditeurs attendront.</p><p>Cette liste d&#x2019;approximations et de raccourcis en dit aussi long sur l&#x2019;&#xE9;tat du journalisme dominant, inf&#xE9;od&#xE9; pour partie aux logiques des r&#xE9;seaux sociaux et &#xE0; la course &#xE0; la publication. Des contraintes qui am&#xE8;nent les journalistes &#xE0; se copier entre eux, dans des temps extr&#xEA;mement restreints et dans des formats qui ne laissent aucune place &#xE0; une analyse digne de ce nom. Des contraintes qui, ajout&#xE9;es &#xE0; de nombreux biais id&#xE9;ologiques, fabriquent des &#xAB; mythes journalistiques &#xBB;, comme l&#x2019;assimilation de McCain &#xE0; un symbole &#xAB; anti-Trump &#xBB;.</p><p><big>McCain, &#xAB; l&#x2019;antith&#xE8;se de Trump &#xBB;&nbsp;: un dernier mythe journalistique</big></p><p><i>&#xAB; L&#x2019;Am&#xE9;rique rend hommage &#xE0; John McCain, &#x201C;l&#x2019;anti-Trump&#x201D; &#xBB;</i> titrait l&#x2019;AFP dans une d&#xE9;p&#xEA;che reprise par <i>Le Monde</i>, <i>Le Point, Le Figaro</i> ou encore <i>La D&#xE9;p&#xEA;che</i>. Pour Pierre Haski sur France Inter, et selon le titre de sa chronique, McCain &#xE9;tait <i>&#xAB; l&#x2019;antith&#xE8;se de Trump &#xBB;</i> (1/09), <i>&#xAB; l&#x2019;un des plus farouches opposants &#xE0; Donald Trump &#xBB;</i> selon les mots du <i>Monde</i> (26/08) et de France 2 (JT de 20h, 26/08). &#xC0; son tour, le <i>JDD</i> parle du <i>&#xAB; deuil de l&#x2019;autre Am&#xE9;rique &#xBB;</i> (1/09), quand, pour <i>L&#x2019;Obs</i>, Trump et McCain repr&#xE9;sentent <i>&#xAB; deux visions irr&#xE9;conciliables de la droite am&#xE9;ricaine &#xBB;</i> (3/09).</p><p>Voil&#xE0; le dernier ressort de la r&#xE9;habilitation m&#xE9;diatique de John McCain&nbsp;: opposer le s&#xE9;nateur &#xE0; Donald Trump selon une opposition binaire et parfaitement manich&#xE9;enne. &#xAB; Trump est m&#xE9;chant, donc ceux qui le critiquent d&#x2019;une quelconque mani&#xE8;re sont gentils &#xBB; serait une fa&#xE7;on &#x2013; &#xE0; peine caricaturale &#x2013; de r&#xE9;sumer le &#xAB; raisonnement &#xBB; que d&#xE9;non&#xE7;ait d&#xE9;j&#xE0; Pierre Guerlain [<a href="#nb9" name="nh9">9</a>] dans <a href="https://blogs.mediapart.fr/pierre-guerlain/blog/010918/mccain-netait-pas-un-heros-mais-un-va-t-en-guerre">son blog de Mediapart</a>&nbsp;: <i>&#xAB; Ce que dit cette h&#xE9;ro&#xEF;sation d&#x2019;un va-t-en-guerre r&#xE9;actionnaire, sexiste et raciste par des m&#xE9;dias de qualit&#xE9; qui se disent progressistes est grave. Les esprits trumpis&#xE9;s des m&#xE9;dias ne pensent plus qu&#x2019;en termes manich&#xE9;ens&nbsp;: quiconque critique Trump devient ipso facto quelqu&#x2019;un de bien ou de recommandable. &#xBB;</i></p><p>Un tant soit peu de recherches auraient pourtant permis aux journalistes de constater, comme le remarque le journaliste Mehdi Hasan au cours de l&#x2019;&#xE9;mission de Democracy Now [<a href="#nb10" name="nh10">10</a>], et selon une recension effectu&#xE9;e sur le site &#xAB; FiveThirtyEight &#xBB;, que 83 % des votes de McCain au S&#xE9;nat allaient dans le sens de ceux de Trump. Quant &#xE0; l&#x2019;emballement m&#xE9;diatique autour du vote qui fit &#xE9;chouer la casse de l&#x2019;Obamacare, le m&#xEA;me journaliste nuance, remettant les positions politiques de McCain en perspective&nbsp;: <i>&#xAB; Vous avez aussi parl&#xE9; de son fameux vote &#x2013; salutaire &#x2013; vote de derni&#xE8;re minute rappelons-le &#x2013; contre l&#x2019;Obamacare [<a href="#nb11" name="nh11">11</a>] l&#x2019;an dernier &#x2013; pardonnez-moi, pour l&#x2019;Obamacare, pour sauver peu ou prou cette r&#xE9;forme l&#x2019;an dernier. Mais c&#x2019;est oublier que son vote en faveur des r&#xE9;ductions d&#x2019;imp&#xF4;ts voulues par Trump allait par ailleurs &#xE0; rebours de l&#x2019;obligation de souscrire une couverture de sant&#xE9; inh&#xE9;rente &#xE0; l&#x2019;Obamacare. &#xBB;</i> [<a href="#nb12" name="nh12">12</a>]</p><p>Deux exemples qui suffisent &#xE0; nuancer la figure de &#xAB; l&#x2019;anti-Trump &#xBB; dont se repaissent les grands m&#xE9;dias, et qui, en outre, ne repose sur rien d&#x2019;autre que&#x2026; des bruits de couloir, la collecte de petites phrases (principalement issues de Twitter) et les bagarres interpersonnelles que se sont livr&#xE9;es publiquement les deux hommes politiques. Autrement dit, une couverture &#xE0; nouveau superficielle, que r&#xE9;sume par exemple un article de France Info, construit principalement &#xE0; partir de quelques tweets, &#xAB; punchlines &#xBB; et autres vid&#xE9;os d&#x2019;imitations grotesques [<a href="#nb13" name="nh13">13</a>]&nbsp;:</p><img src="http://w41k.com//img/newsnet_146238_5bfdcb.png" /><p>&#xC9;videmment, on retrouvera la m&#xEA;me s&#xE9;rie de tweets au d&#xE9;tour d&#x2019;autres m&#xE9;dias, comme dans cet article publi&#xE9; par LCI&nbsp;:</p><img src="http://w41k.com//img/newsnet_146238_dfed1e.png" /><p>Vous avez dit mis&#xE8;re de l&#x2019;information&nbsp;?</p><p>Ainsi, &#xE9;galement, des commentaires du correspondant &#xE0; Washington pour France 2, en duplex pour le JT de 20h le 26 ao&#xFB;t&nbsp;:</p><blockquote>Lo&#xEF;c de la Mornais&nbsp;: John McCain consid&#xE9;rait que Donald Trump n&#x2019;&#xE9;tait pas digne d&#x2019;occuper le bureau ovale de la Maison Blanche. Alors Donald Trump le lui rendait bien puisqu&#x2019;il avait m&#xEA;me mis en doute son statut de h&#xE9;ros de la guerre du Vietnam disant que comme John McCain avait &#xE9;t&#xE9; captur&#xE9;, et bien &#xE7;a ne faisait pas de lui un h&#xE9;ros mais plut&#xF4;t un &#xAB; loser &#xBB;, c&#x2019;est-&#xE0;-dire un perdant, c&#x2019;est vous dire le niveau de d&#xE9;testation entre les deux hommes.</blockquote><p>Ou encore de Pierre Haski sur France Inter&nbsp;:</p><blockquote>Un monde s&#xE9;pare la sc&#xE8;ne que je viens de rappeler de la riposte path&#xE9;tique de Donald Trump &#xE0; John McCain, pourtant r&#xE9;publicain comme lui, qui venait de le critiquer&nbsp;: &#xAB; je pr&#xE9;f&#xE8;re les h&#xE9;ros qui ne se sont pas fait capturer &#xBB;, a-t-il tweet&#xE9;, en r&#xE9;f&#xE9;rence &#xE0; la longue captivit&#xE9; de l&#x2019;ancien pilote au Vietnam. Un comble quand on sait que Donald Trump s&#x2019;est arrang&#xE9; pour &#xE9;chapper &#xE0; la conscription&nbsp;!</blockquote><p>Un comble, en effet&#x2026;</p><p>Une chose est en tout cas certaine&nbsp;: les journalistes, embo&#xEE;tant le pas de leurs coll&#xE8;gues et de tout l&#x2019;establishment &#xE9;tats-uniens, font sans sourciller valoir leur position&#x2026; comme nous y a habitu&#xE9; Bernard-Henri L&#xE9;vy, visiblement &#xE9;moustill&#xE9; devant tant de gloriole militaire et d&#x2019;union nationale, et dont nous restituons pour conclure le touchant hommage [<a href="#nb14" name="nh14">14</a>]&nbsp;:</p><blockquote>Et je revois, en boucle, les bouleversantes images des fun&#xE9;railles de John McCain, ce Grand d&#x2019;Am&#xE9;rique, qui aura accompli le prodige de rassembler autour de sa d&#xE9;pouille, dans la cath&#xE9;drale de Washington DC, tout ce que l&#x2019;Am&#xE9;rique compte de serviteurs de l&#x2019;&#xC9;tat honn&#xEA;tes ou, tout simplement, normaux&nbsp;: comme toujours, et singuli&#xE8;rement quand elles sont historiques, les vraies images manquent d&#x2019;interpr&#xE8;tes&nbsp;; mais, des d&#xE9;mocrates honorables aux r&#xE9;publicains d&#xE9;cents, de Barack Obama &#xE0; George W. Bush r&#xE9;habilit&#xE9; par effet de contraste, des hauts fonctionnaires des deux bords en passant &#x2013; qui sait&nbsp;? &#x2013; par l&#x2019;auteur anonyme de la tribune du NYT qui, tel une sorte de Fant&#xF4;mas ou de vengeur masqu&#xE9;, &#xE9;tait peut-&#xEA;tre l&#xE0;, noy&#xE9; dans la foule des endeuill&#xE9;s, des n&#xE9;ocons aux n&#xE9;ocools, de l&#x2019;aristocratie des campus &#xE0; ceux qui, quel que soit leur bord, ne badinent pas avec l&#x2019;amour du drapeau et l&#x2019;int&#xE9;r&#xEA;t bien compris de l&#x2019;Am&#xE9;rique, ils &#xE9;taient tous pr&#xE9;sents, absolument tous, comme pour dire leur opposition sourde au vieil enfant testost&#xE9;ron&#xE9; parti, lui, jouer au golf.</blockquote><p><center><b>***</b></center><br /> Si les hommages n&#xE9;crologiques des m&#xE9;dias dominants ne font g&#xE9;n&#xE9;ralement pas bon m&#xE9;nage avec l&#x2019;information, le blanchiment quasi unanime de la carri&#xE8;re politique de John McCain vient confirmer que l&#x2019;information internationale reste le parent pauvre du journalisme. De la fabrication de mythes en r&#xE9;visions historiques, de portraits d&#xE9;politis&#xE9;s en r&#xE9;cits anecdotiques sc&#xE9;naris&#xE9;s &#xE0; outrance, les m&#xE9;dias fran&#xE7;ais ont repris tous les travers de la presse &#xE9;tats-unienne. Mim&#xE9;tisme, incomp&#xE9;tence sur le sujet, &#xAB; enqu&#xEA;tes &#xBB; b&#xE2;cl&#xE9;es sur les r&#xE9;seaux sociaux, manque de temps sont autant de facteurs pouvant expliquer l&#x2019;indigence de cet &#xE9;pisode m&#xE9;diatique. Des facteurs structurels auxquels s&#x2019;ajoutent des cadrages id&#xE9;ologiques quasi identiques au fil des titres de presse, plaqu&#xE9;s sur la vie politique am&#xE9;ricaine au m&#xE9;pris non seulement du pluralisme, mais &#xE9;galement, comme nous l&#x2019;avons vu, de la r&#xE9;alit&#xE9; des faits. Loin d&#x2019;&#xEA;tre anodine, cette uniformit&#xE9; de traitement trahit le consensus qui semble op&#xE9;rer dans les m&#xE9;dias dominants autour du sentiment patriotique et l&#x2019;&#xE9;vidente fascination pour tout ce qui&#x2026; fascine outre-Atlantique. Tant et si bien que les journalistes fran&#xE7;ais, plut&#xF4;t que de rendre compte (bri&#xE8;vement) de l&#x2019;engouement m&#xE9;diatique et d&#x2019;une partie du public aux &#xC9;tats-Unis, se sont identifi&#xE9;s &#xE0; leurs confr&#xE8;res et, le nez dans le guidon, ont largement particip&#xE9; &#xE0; cet engouement. Jusqu&#x2019;&#xE0; offrir &#xE0; cet &#xE9;v&#xE9;nement une couverture sans aucun recul et d&#x2019;une ampleur totalement disproportionn&#xE9;e &#x2013; notamment lorsque l&#x2019;on a en t&#xEA;te la portion congrue r&#xE9;serv&#xE9;e &#xE0; l&#x2019;information internationale dans la plupart des m&#xE9;dias dominants.</p><p><i>&#xAB; Le r&#xE9;cit de la vie de John McCain serait un roman de guerre &#xBB;</i> pariait la correspondante de <i>Lib&#xE9;ration</i> &#xE0; New York dans l&#x2019;&#xE9;dition papier du 27 ao&#xFB;t. Une chose, en tout cas, est s&#xFB;re&nbsp;: si des &#xE9;diteurs s&#x2019;av&#xE9;raient int&#xE9;ress&#xE9;s, certains journalistes fran&#xE7;ais pourraient pr&#xE9;tendre &#xE0; en &#xEA;tre les auteurs.</p><p><b>Pauline Perrenot</b></p><p>Annexe&nbsp;: pages int&#xE9;rieures du <i>Parisien</i> et de <i>Lib&#xE9;ration</i> (&#xE9;ditions papier du 27 ao&#xFB;t)</p><p><a onclick="SaveBf('photo_https(ddot)(slash)(slash)www(dot)les-crises(dot)fr(slash)wp-content(slash)uploads(slash)2018(slash)09(slash)Capture-d(and)(diez)x2019;(and)(diez)xE9;cran-2018-09-25-(and)(diez)xE0;-18(dot)25(dot)29(dot)png___')"><span class="philum ic-img"></span>&thinsp;https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2018/09/Capture-d&#x2019;&#xE9;cran-2018-09-25-&#xE0;-18.25.29-508x550.png%20508w,%20https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2018/09/Capture-d&#x2019;&#xE9;cran-2018-09-25-&#xE0;-18.25.29-277x300.png%20277w,%20https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2018/09/Capture-d&#x2019;&#xE9;cran-2018-09-25-&#xE0;-18.25.29-351x380.png%20351w,%20https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2018/09/Capture-d&#x2019;&#xE9;cran-2018-09-25-&#xE0;-18.25.29-92x100.png%2092w,%20https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2018/09/Capture-d&#x2019;&#xE9;cran-2018-09-25-&#xE0;-18.25.29.png%20740w</a></p><p>Source&nbsp;: <a href="https://www.acrimed.org/John-McCain-dans-les-medias-francais-l-engouement">ACRIMED, Pauline Perrenot</a>, 24-09-2018</p><p><a href="http://www.les-crises.fr/john-mccain-dans-les-medias-francais-lengouement-pour-une-blanche-colombe-par-pauline-perrenot/">les-crises.fr</a></p>"}}