{"137033":{"id":"137033","parent":"136305","time":"1516143700","url":"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=22485","category":"Murs","title":"Que s'est-il pass\u00e9 quand c'est une femme-colon juive qui a gifl\u00e9 un soldat isra\u00e9lien?","lead_image_url":"http:\/\/w41k.com\/img\/newsnet_137033_885edc.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"que-s-est-il-passe-quand-c-est-une-femme-colon-juive-qui-a-gifle-un-soldat-israelien","admin":"newsnet","views":"487","priority":"3","length":"5354","lang":"fr","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/biographie.asp?ref_aut=5865&lg_pp=fr\"\u003ENoa Osterreicher נועה אסטרייכר\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAhed Tamimi et Yifat Alkobi ont toutes deux subi un interrogatoire pour avoir gifl\u00e9 un soldat en Cisjordanie, mais on note peu de similarit\u00e9s entre les deux cas - tout simplement parce que l'une est juive, et l'autre palestinienne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette gifle n'a pas fait la Une des JT du soir. Cette gifle, qui a atterri sur la joue d'un soldat de la brigade u Na'hal \u00e0 H\u00e9bron, n'a pas men\u00e9 \u00e0 une mise en accusation. L'assaillante, qui a gifl\u00e9 un soldat tentant de l'emp\u00eacher de jeter des pierres, a \u00e9t\u00e9 emmen\u00e9e pour interrogatoire, mais lib\u00e9r\u00e9e sous caution et autoris\u00e9e \u00e0 rentrer chez elle le jour m\u00eame.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvant cet incident, elle avait \u00e9t\u00e9 reconnue coupable \u00e0 cinq reprises - d'avoir jet\u00e9 des pierres, agress\u00e9 un officier de police et troubl\u00e9 l'ordre public - sans \u00eatre jamais incarc\u00e9r\u00e9e. Le verdict fut dans un cas la libert\u00e9 conditionnelle, et dans les autres un mois de peine d'int\u00e9r\u00eat g\u00e9n\u00e9ral et des amendes symboliques \u00e0 titre de r\u00e9parations aux victimes. Syst\u00e9matiquement, l'accus\u00e9e s'est dispens\u00e9e de se pr\u00e9senter aux interrogatoires ou aux audiences judiciaires auxquelles elle \u00e9tait convoqu\u00e9e, mais des soldats ne sont pas venus la tirer hors du lit au milieu de la nuit et aucun de ses proches n'a \u00e9t\u00e9 arr\u00eat\u00e9. Si l'on omet un bref compte-rendu de l'incident par Chaim Levinson \u003Cb\u003Esur\u003C\/b\u003E Ha'aretz le 2 juillet 2010, il n'y eut pratiquement aucune r\u00e9percussion m\u00e9diatique de la gifle et des \u00e9gratignures inflig\u00e9se par Yifat Alkobi au visage d'un soldat qui l'avait surprise \u00e0 jeter des pierres \u00e0 des Palestiniens.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl fut un temps o\u00f9 le porte-parolat de Tsahal disait que l'arm\u00e9e \u00ab voyait d'un œil grave tout acte de violence envers les forces de s\u00e9curit\u00e9 \u00bb ; pourtant, l'assaillante continue \u00e0 couler des jours tranquilles chez elle. Le ministre de l'\u00c9ducation n'a pas exig\u00e9 qu'elle soit incarc\u00e9r\u00e9e ; les r\u00e9seaux sociaux n'ont pas explos\u00e9 d'appels \u00e0 la violer ou l'assassiner ; et l'\u00e9ditorialiste Ben Caspit (\u003Ca href=\"#nb1\" name=\"nh1\"\u003E1\u003C\/a\u003E) n'a pas recommand\u00e9 qu'elle soit trait\u00e9e avec toutes les rigueurs de la loi \u00ab en un lieu obscur d\u00e9nu\u00e9 de cam\u00e9ras \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/w41k.com\/\/img\/newsnet_137033_885edc.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EComme Ahed Tamimi, Alkobi \u00e9tait connue depuis des ann\u00e9es des forces arm\u00e9es et de la police des environs, et toutes deux sont consid\u00e9r\u00e9es comme une source de probl\u00e8mes, voire un danger. La v\u00e9ritable diff\u00e9rence entre elles est que Tamimi a agress\u00e9 un soldat envoy\u00e9 par un gouvernement hostile qui ne reconna\u00eet pas son existence, exproprie sa terre, tue ou blesse ses proches, tandis qu'Alkobi, d\u00e9linquante en s\u00e9rie, a agress\u00e9 un soldat issu de son propre peuple et de sa religion, envoy\u00e9 par son pays pour la prot\u00e9ger, un pays o\u00f9 elle est une citoyenne aux privil\u00e8ges sp\u00e9ciaux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa violence d'origine juive contre des soldats est affaire de routine depuis des ann\u00e9es. Mais m\u00eame s'il semble vain de r\u00e9clamer que l'on prot\u00e8ge les Palestiniens du harc\u00e8lement physique et du saccage de leurs biens par les colons, il est difficile de comprendre pourquoi d\u00e8s que les contrevenants sont juifs les autorit\u00e9s persistent \u00e0 fermer les yeux, \u00e0 couvrir ou clore des dossiers, voire \u00e0 ne jamais les ouvrir. Il y a des preuves \u00e0 foison, dont certaines sont film\u00e9es. Et pourtant, les malfaiteurs dorment toujours chez eux dans leur lit, enhardis par les commandements divins et g\u00e9n\u00e9reusement financ\u00e9s par des organisations soutenues par l'\u00c9tat.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn hiver, il est bon et confortable de se retrouver bien au chaud sous ces deux poids deux mesures, mais il y a une question que tout Isra\u00e9lien devrait se poser: Tamimi et Alkobi ont commis la m\u00eame infraction. La punition (ou l'absence de punition) devrait \u00eatre la m\u00eame. Si le choix est entre lib\u00e9rer Tamimi et emprisonner Alkobi, quelle option choisiriez-vous? Tamimi doit rester en d\u00e9tention pour la dur\u00e9e de la proc\u00e9dure - un proc\u00e8s devant un tribunal militaire hostile - et devrait \u00eatre condamn\u00e9 \u00e0 une peine d'emprisonnement. Alkobi, qui n'a pas \u00e9t\u00e9 poursuivie pour cette infraction et a \u00e9t\u00e9 jug\u00e9e par un tribunal civil pour des d\u00e9lits beaucoup plus graves, est rest\u00e9e chez elle pendant toute la dur\u00e9e de la proc\u00e9dure. Elle \u00e9tait repr\u00e9sent\u00e9e par un avocat qui n'avait pas \u00e0 attendre \u00e0 un poste de contr\u00f4le pour servir sa cliente et sa seule punition ont \u00e9t\u00e9 des travaux d'int\u00e9r\u00eat g\u00e9n\u00e9ral.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes ministres du Likoud et d'Habayit Hayehudi n'ont aucune raison de se d\u00e9p\u00eacher d'adopter une loi qui appliquerait la loi isra\u00e9lienne dans les territoires (occup\u00e9s en 1967). M\u00eame sans cela, la seule chose qui compte, c'est si vous \u00eates n\u00e9 juif. Tout le reste est hors de propos.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENote\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(\u003Ca href=\"#nh1\" name=\"nb1\"\u003E1\u003C\/a\u003E) Ben Caspit publie r\u00e9guli\u00e8rement des chroniques dans le \u003Ci\u003EJerusalem Post\u003C\/i\u003E ; apr\u00e8s une longue carri\u00e8re dans les m\u00e9dias isra\u00e9liens, il fait aujourd'hui partie de l'\u00e9quipe r\u00e9dactionnelle isra\u00e9lienne d'\u003Ci\u003EAl-Monitor\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=22485\"\u003Etlaxcala-int.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}