Mélenchon s'invite dans les sondages du second tour et est annoncé gagnant face à Le Pen

10/04/2017 4 articles 4 min francais.rt.com #127347

© Pool Source: Reuters

Pour la première fois, Jean-Luc Mélenchon, qui a le vent en poupe dans les sondages, a été testé sur son aptitude à s'imposer au second tour face à Marine Le Pen. Un sondage le donne gagnant avec 57 points, contre 43 pour la candidate du FN.

En forte hausse depuis plusieurs semaines dans les enquêtes d'opinion, Jean-Luc Mélenchon est en passe de devenir un sérieux candidat au second tour de la présidentielle aux yeux des sondeurs et de la Commission des sondages. Le candidat de la France insoumise a fait l'objet, pour la première fois, d'un sondage sur le second tour du scrutin qui aura lieu le 7 mai prochain.

Et face à Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon récolterait, selon le dernier sondage Kantar Sofres-onepoint, 57% des suffrages contre 43% la candidate frontiste. En revanche, il s'inclinerait devant Emmanuel Macron, ne recueillant que 47% des intentions de vote contre 53% pour son adversaire.

Exclu @Kantar_FR / @GroupeONEPOINT : percée de @JLMelenchon (18%, +6 pts), devant @FrancoisFillon (17%, =) #Présidentielle2017 pic.twitter.com/FipFMliwAr

Kantar France [(@Kantar_FR)] 9 avril 2017

Le paradoxe, c'est que les résultats de ce même sondage ne placent le candidat de la France insoumise qu'à la troisième place du premier tour de scrutin, avec 18% d'intentions de vote. Si ce résultat le place devant le candidat de la droite, François Fillon, il ne lui permet pas d'être qualifié pour le duel final.

@GroupeONEPOINT@JLMelenchon@FrancoisFillon Intentions de vote pour le second tour de l'élection #Présidentielle2017 pic.twitter.com/CRZGaakYDU

Kantar France [(@Kantar_FR)] 9 avril 2017

La France insoumise veut y croire

Mais il en faudrait plus pour décourager son équipe de campagne et les partisans de l'ancien sénateur socialiste. «Je crois que les conditions aujourd'hui sont réunies pour qu'il soit au second tour», a affirmé Alexis Corbière, porte-parole de la France insoumise sur CNews.

«On a un regard assez froid avec les sondages, on les observe bien évidemment, mais on a des éléments objectifs pour juger d'une dynamique bien réelle», a-t-il déclaré. Il a cité «une participation accrue» dans les meetings et «sur les réseaux sociaux» pour étayer son propos. «On est désormais à près de 380 000 personnes qui s'inscrivent dans notre campagne, sur notre site, on était à 250 000 le 18 mars dernier», a-t-il ajouté.

Donné devant Fillon dans un sondage, Mélenchon peut-il créer la surprise au premier tour ? t.co pic.twitter.com/jR7a0mCNXG

RT France [(@RTenfrancais)] April 9, 2017

«Je dis à Benoît [Hamon] : "Il y a une dynamique autour de Jean-Luc Mélenchon, une dynamique populaire [..]. à laquelle il serait bon que personne ne soit un obstacle"», a encore affirmé Alexis Corbière. «J'invite chacun à l'aider, avant même le premier tour», a-t-il poursuivi.

Le 8 avril, sur le plateau de l'émission On n'est pas couché diffusée sur France 2, le candidat socialiste avait en effet déclaré qu'il voterait pour Jean-Luc Mélenchon dans le cas où ce dernier serait présent au second tour.

Emmanuel Macron annonce qu'il réformera le code du travail par ordonnances t.co pic.twitter.com/TZAkbIFHyS

RT France [(@RTenfrancais)] April 9, 2017

Egalement interrogé sur cette hypothèse le 10 avril sur RMC, Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), a confié qu'il voterait «certainement» pour le représentant de la France insoumise si celui-ci se qualifiait le 23 avril prochain.

Lire aussi : «Fiscal Kombat» : le nouveau jeu vidéo de Mélenchon pour chasser les oligarques est sorti

francais.rt.com

 commentaire

articles affiliés plus récents en premier
13/04/2017 5 min #127465

En pleine ascension dans les sondages, Mélenchon attaqué de toutes parts... même par Hollande

© François Lo Presti / AFP

Si la présence du candidat de la France insoumise au second tour de la présidentielle semblait improbable il y a encore quelques mois, sa progression fulgurante dans les sondages a changé la donne. Et cela n'a pas échappé à ses rivaux.

«Mélenchon : le délirant projet du Chavez français» : c'est le titre que l'on peut lire en Une de l'édition papier du Figaro le 12 avril.

13/04/2017 2 articles 2 min #127444

Percée de Mélenchon : les banquiers prédisent « un cataclysme »

Lu et entendu dans les médias sur « Maximilien Ilitch Mélenchon » (sic) : « un projet dévastateur, coup de massue fiscal, coût faramineux du programme, dépenses publiques, des impôts et de la dette, l'apôtre des dictateurs révolutionnaires (Castro, Chavez), simplifications, falsifications, spectacle du tribun, programme communiste, révolutionnaire communiste, capitaine du cuirassé Potemkine qui finira par négocier la ferraille du Titanic ».

11/04/2017 18 articles 4 min #127363

« mélenchon président ! »

Ariane WALTER

Il y eut un moment étonnant, lors du discours de Mélenchon, hier 9 avril à Marseille, quand quasiment toute la foule entonna « Mélenchon président ». Les dénégations de l'orateur qui demandait de ne pas citer son nom mirent un moment avant de freiner cette vague.

C'est ce moment qui me fait dire qu'il y avait dans cette foule bien des nouveaux car les anciens savent depuis longtemps qu'on ne prononce jamais le nom de Mélenchon.