Déclaration conjointe des ministres des Affaires étrangères allemand, ukrainien, russe et français

04-07-2014 tlaxcala-int.org 4 min #89145

 The Saker El Saqr

Les ministres des Affaires étrangères de l'Allemagne, de la France, de la Russie et de l'Ukraine, reconfirment avec force leur attachement à une paix et une stabilité durables en Ukraine. Dans ce contexte, ils soulignent la nécessité d'un cessez-le feu durable, pour lequel un accord devra être trouvé rapidement et qui devra être observé par toutes les parties concernées, mettant ainsi un terme à la violence dans l'Est de l'Ukraine.

Les ministres demandent instamment que le Groupe de contact reprenne sa mission au plus tard le 5 Juillet avec l'objectif de parvenir, d'un commun accord, à un cessez-le-feu qui soit durable et sans condition. Ce cessez-le-feu devra être surveillé par la mission de contrôle spécial de l'OSCE en Ukraine, en conformité avec son mandat. À cet égard, les ministres conviennent de prendre toutes les mesures nécessaires et d'user de leur influence sur les parties concernées en vue d'atteindre cet objectif. Les ministres soulignent l'importance d'une libération rapide de tous les otages.

Les ministres se félicitent de ce que la Russie soit disposée à accorder aux gardes-frontières ukrainiens un accès au territoire russe afin de participer au contrôle des points de passage aux points de contrôle Gukovo et Donetsk pendant que le cessez-le-feu mutuellement convenu sera en place. Cela se fera en étroite collaboration entre les autorités frontalières russes et ukrainiennes, et en attendant le retour des postes de contrôle ukrainiens Izvarino et Krasnopartizansk sous le contrôle du gouvernement ukrainien.

Les ministres invitent l'OSCE à prendre toutes les mesures nécessaires pour déployer, en réponse à l'invitation russe, des observateurs de l'OSCE aux points de contrôle russes Gukovo et Donetsk tandis que le cessez-le-feu mutuellement convenu sera en place. Toutes les parties doivent contribuer à un environnement sécurisé.
Les ministres soulignent que cette mesure contribuerait à un contrôle effectif de la frontière russo-ukrainienne et ont appelé à un échange régulier et rapide d'informations pertinentes entre la Russie, l'Ukraine et l'OSCE.

Les ministres soulignent la nécessité d'assurer la sûreté et la sécurité des journalistes travaillant dans la zone où sévit la violence.

Berlin, 2 juillet 2014

Commentaire : potentiellement, cela pourrait être énorme. Bien sûr, étant donné que le camp ukie a, jusqu'à présent, violé chacun des accords qu'il a signés, cela pourrait aussi n'être qu'un document non pertinent de plus. Mais, si la junte a enfin réalisé que son offensive contre la Novorossia ne mène absolument nulle part d'un point de vue militaire, et qu'elle a en fait pour seul résultat d'aggraver son image à elle, junte, dans l'opinion publique en général (après tout, c'est bien la junte qui a repris les hostilités), alors cela pourrait indiquer que Kiev est en train de se rendre compte que son plan visant soit à vaincre la résistance, soit à amener la Russie à prendre part au conflit, est en train d'échouer. Mais même si la junte devait revenir sans attendre sur cet accord, celui-ci établit un précédent essentiel : Kiev a dès maintenant officiellement accepté qu'un cessez-que ne soit pas subordonné au désarmement des forces n

ovorossiennes. Bien sûr, jamais un tel désarmement n'a été possible de toute façon, mais ce qui est important, c'est que la junte en vienne à prendre conscience que c'est là un fait qu'il lui faudra accepter.

Encore une fois, il est beaucoup, beaucoup, beauuuuucoup trop tôt pour se réjouir, tout cela est loin d'être terminé, mais, combiné à l'absence évidente de progrès militaires des escadrons de la mort de la junte en Novorossia, c'est encore une autre bonne raison d'espérer. Comme Juan dit toujours, cela s'aggravera avant de s'améliorer. Il y là pourtant des signes croissants que la junte est en train peu à peu de réaliser que la stratégie imposée par les USA n'a que très peu, voire aucune, chance de fonctionner. C'est bien.

 tlaxcala-int.org

 Commenter