22/05/2013 info-palestine.net  6 min #80561

Syrie : les mauvais calculs israéliens

Abdel Bari Atwan

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, semble perplexe. Il est tout à fait conscient que la fourniture par la Syrie d’armes et de missiles de haute technologie au Hezbollah au Liban, ne s’est pas arrêtée. Mais il est incapable de traiter la question comme il l’aurait fait dans le passé - par l’envoi d’avions pour les détruire - dans la mesure où que la réplique de la Syrie peut être plus agressive aujourd’hui qu’elle ne pouvait l’être auparavant.

Dimanche de cette semaine, le Sunday Times a publié un article envoyé par leur correspondant israélien, Uzi Mahnaimi, rapportant que l’armée syrienne avait déployé des missiles sol-sol de pointe pouvant atteindre des cibles dans Tel Aviv. L’article ajoute que les missiles sont prêts à être utilisés si l’aviation israélienne venait à lancer un nouveau raid sur des sites syriens.

Ce journaliste est étroitement lié aux services de sécurité d’Israël, c’est pourquoi je n’ai pas été surpris quand il a révélé que « « des satellites ont repéré ces missiles ».

Mahnaimi a également publié un avis d’Uzi Rubin, un ingénieur travaillant comme analyste et expert militaire de la défense israélienne, affirmant que ces missiles Tishreen étaient si précis qu’ ils pourraient « causer des dommages graves et arrêter tous les vols israéliens, même s’ils ne touchent pas directement l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv ».

Netanyahu considère le transfert de missiles et d’équipements militaires au Hezbollah au Liban comme une déclaration de guerre - quelque chose qu’il ne permettra pas.

Il a également mis en garde contre une réplique syrienne au raid israélien, affirmant qu’une telle action conduira à la chute du régime de Damas - que ce soit par des raids israéliens intensifs sur la Syrie ou par une invasion au sol allant jusqu’à occuper la capitale, Damas.

Les menaces du Premier ministre israélien font peut-être partie d’une guerre psychologique. Netanyahu a récemment reçu une lettre du président russe, Vladimir Poutine, laissant entendre que d’autres attaques israéliennes entraîneraient immédiatement des conséquences désastreuses.

Moscou a réaffirmé sa position en rejetant la demande de Netanyahu de ne pas fournir à la Syrie des missiles anti-avions S-300. Netanyahu avait réussi à empêcher une livraison de ce type de missiles vers l’Iran lors de son dernier voyage à Moscou, mais les choses ne se passent pas aussi bien pour lui cette fois-ci.

Peut-être Netanyahu se sent-il offensé. Tout d’abord ses efforts pour empêcher la livraison de missiles en Syrie à un moment aussi sensible, ont échoué. Deuxièmement toute réponse à une attaque israélienne pourrait déclencher une guerre régionale, voire internationale, et celui qu’il en sera la cause, ce sera lui-même.

Mais quelqu’un comme Benjamin Netanyahu n’est pas du genre à hésiter à déclencher une guerre, ni à hésiter d’entraîner les États-Unis et l’Occident dans un conflit que ceux-ci essaient d’éviter.

Netanyahu a dit juste quand il a déclaré : « Le Moyen-Orient traverse une de ses périodes les plus sensibles depuis des décennies, avec la situation en Syrie en tête. Nous en suivons l’évolution et nous sommes préparés à toute éventualité ».

La question est maintenant de savoir combien de temps la situation régionale peut rester en l’état, dans un équilibre aussi précaire ? Le temps ne joue certainement pas en faveur d’Israël, et il pourrait être le grand perdant si une telle guerre était déclenchée.

* Abdel Bari Atwan est palestinien et rédacteur en chef du quotidien  al-Quds al-Arabi, grand quotidien en langue arabe édité à Londres. Abdel Bari Atwan est considéré comme l’un des analystes les plus pertinents de toute la presse arabe.

Du même auteur :

 Les bombardements israéliens appellent une réplique syrienne - 17 mai 2013
 Pourquoi je prédis un mois de juin explosif dans le monde arabe - 20 avril 2013
 Un nouveau front va-t-il s’ouvrir sur le Golan occupé ? - 15 avril 2013
 La disparition du Président Hugo Chavez est une perte pour le monde arabe - 11 mars 2013
 Inquiétudes israéliennes - 6 mars 2013
 Mali : l’intervention française vise aussi à favoriser l’expansion israélienne en Afrique - 16 février 2013
 Égypte : les Palestiniens vont-ils servir de boucs émissaires ? - 2 février 2013
 L’Algérie paiera les pots cassés de l’aventurisme de Hollande - 19 janvier 2013
 Patience et résistance - 5 décembre 2012
 Gaza : malgré sa force militaire et sa cruauté, l’État sioniste n’a rempli aucun de ses objectifs - 20 septembre 2012
 Coups durs pour les États-Unis - 22 septembre 2012
 Les États-Unis et Israël ont-ils décidé d’attaquer l’Iran ? - 26 août 2012
 Syrie : le CNS à l’agonie ? - 18 août 2012
 L’implication israélienne dans l’attaque dans le Sinaï - 12 août 2012
 Les rebelles syriens coupables d’exécutions sommaires - 7 août 2012

 info-palestine.net

 Commenter