12/12/2019 91 articles wsws.org  7 min #165889

Edouard Philippe veut passer en force sur la réforme des retraites

Par Anthony Torres et Alexandre Lantier
12 décembre 2019

Depuis le 5 décembre, le secteur public fait grève contre la réforme des retraites, rejetée par deux-tiers des Français. Hier, devant les organisations patronales et syndicales au Conseil économique, social et environnemental (CESE), le premier ministre Edouard Philippe a prononcé un discours annonçant qu'il veut passer en force pour imposer la réforme. Il a exigé la fin de la grève et la reprise des négociations avec les syndicats, qui négocient la réforme avec Macron depuis 2017.

Philippe a opposé une fin de non recevoir aux grévistes sur toute la ligne, en promettant d'imposer le système de retraites à points voulu par Macron, de casser les régimes spéciaux de retraites dans la fonction publique, et d'augmenter l'âge de la retraite de 62 à 64 ans.

Il a dit au CESE: «Je suis déterminé à mener cette réforme. Nous transformerons progressivement le système de retraite... Nous mettons ce système plus juste sur des bases financières solides en travaillant un peu plus longtemps et en mettant fin aux régimes spéciaux.» Il a dit vouloir préparer le projet le loi pour la fin de 2019, le soumettre au conseil de ministres le 22 janvier et au parlement en février.

Ceci confirme que le gouvernement n'a aucune intention de céder, et qu'une épreuve de force se profile entre les travailleurs et l'aristocratie financière que représente Macron. Il n'y a rien à négocier avec Macron. Derrière le simulacre de négociation qu'il mène avec les appareils syndicaux, le gouvernement compte imposer par la force des réductions autoritaires des retraites qui suscitent le rejet d'une large majorité des Français. Il faut continuer la grève et d'en ôter le contrôle aux appareils syndicaux qui travaillent étroitement avec Macron.

Macron cherche à réduire le montant total des retraites payées aux Français de dizaines de milliards d'euros annuels, afin de réaliser un transert massif des richesses du bas vers le haut de la société. Bernard Arnaud, l'homme le plus riche du monde a vu sa fortune augmenter de 23 milliards d'euros rien qu'en 2018, largement de quoi effacer le déficit du régime des retraites actuel. Mais tout en accordant des cadeaux fiscaux aux super-riches, le gouvernement compte sabrer dans le budget des retraites afin d'éliminer le déficit.

Le système de retraite par points attribue non pas un montant monétaire mais un nombre de vagues «points» à ceux qui auront cotisé dans le système pendant leur vie active. Une  vidéo Fillon (09/03/16) : « La retraite par points permet de baisser chaque année le montant, la valeur de 2016 de l'ex-premier ministre de droite François Fillon démontre clairement la substance de cette réforme. Dans la vidéo, Fillon déclare que le système de retraite par points «permet une chose qu'aucun homme politique n'avoue, ça permet de baisser chaque année le montant, la valeur des points et donc de diminuer le niveau des pensions.»

Une autre mesure phare du projet consiste à épargner les forces de l'ordre, que Macron veut cultiver afin de tenter d'écraser l'opposition sociale au diktat des banques. Ainsi seuls les policiers, les pompiers et les militaires auront selon Philippe une dérogation pour partir à la retraite avant 62 ans.

Les annonces faites par Philippe pour calmer la colère des Français ne sont que des enfumages. Le premier ministre a promis que les personnes concernées par la retraite par points seraient les personnes nées après 1975 au lieu de 1963.

Philippe a ajouté que pour les enseignants «une application mécanique des nouvelles règles ferait perdre une part significatives de leurs futures pensions. Nous inscrirons dans la loi la garantie selon laquelle le niveau de retraite des enseignants sera comparable au niveau de la fonction publique». Ce n'est qu'un leurre, toutefois, car toutes les retraites dans la fonction publique seront revues à la baisse comme celles dans l'Éducation nationale.

Avec mépris pour les travailleurs, Philippe a prétendu que cette réforme est nécessaire en prétextant que c'est le produit inévitable de la surexploitation des travailleurs en France et à travers le monde, qu'il présentait comme logique et inévitable. «La France se caractérise par un niveau de chômage important, depuis longtemps. Les études sont de plus en plus longues, les carrières sont parfois heurtées, le temps partiel s'est développé. C'est le monde dans lequel nous vivons», a-t-il déclaré.

Ces faits indiquent, en fait, la faillite du capitalisme à l'échelle mondiale ainsi qu'en France. Selon Philippe, par contre, ceci indique qu'il est nécessaire de passer à une retraite non lié à l'emploi de l'actif comme dans le système actuel, mais organisé par points et permettant ainsi des réductions drastiques du montant des retraites.

Le gouvernement Macron travaille étroitement avec des institutions financières internationales qui profiteraient énormément de la généralisation de retraites par capitalisation. Ainsi en 2017 Le Canard Enchainé révélait que Macron recevait à l'Elysée une délégation de BlackRock, un fond d'investissement international basé aux USA et «extrêmement attentif aux opportunités des réformes du système des retraites en France, qui représente plusieurs milliers de milliards.»

Les travailleurs qui se mobilisent contre le gouvernement Macron sont en fait en lutte contre l'aristocratie financière non seulement française mais internationale. Dans cette lutte, à laquelle de larges sections de cheminots, de travailleurs des transports, des raffineries, de l'éducation et des aéroports ont participé, le principal allié des travailleurs en France est la classe ouvrière internationale.

Une puissante résurgence mondiale de la lutte des classes est en marche. Des grèves s'intensifient contre les élections du 12 novembre en Algérie après des grèves dans l'automobile et des profs aux USA, et des manifestations de masse se propagent du Liban jusqu'en iraq, au Chili, en Bolivie et dans l'Ecuador. C'est là la force sociale qu'on peut mobiliser contre Macron, l'aristocratie financière et son programme de précarité et d'austérité sans fin.

Pour cela, toutefois, il s'agit d'ôter le contrôle des luttes ouvrières aux syndicats, qui travaillent étroitement avec Macron et tentent de négocier avec lui. Les travailleurs ont ainsi besoin de leurs propres comités d'action, où ils pourront planifier, discuter et mener des grèves et des actions contre Macron, et coordonner les luttes avec des travailleurs autour du monde.

Les syndicats sont financés par l'État et le patronat, et s'ils continuent pour l'heure à se dire favorable à des grèves contre la réforme, Philippe a indiqué hier qu'en fait il compte sur eux pour organiser l'ausérité que le gouvernment veut diriger contre les travailleurs. Ceci illustre très clairement leur rôle de classe.

«Nous mettrons en place dès l'année prochaine une gouvernance qui confiera aux partenaires sociaux les principaux leviers», a dit Philippe. «Il leur reviendra de s'entendre sur une trajectoire de retour à l'équilibre.» C'est-à-dire que les mêmes syndicats qui négocient la réforme avec Macron et qui dictent le tempo de la lutte aux travailleurs s'attendent ensuite à travailler avec l'État pour réduire le montant des retraites afin d'assurer l'équilibre

Philippe en conclusion a demandé aux syndicats de mettre fin à la grève: «Dès aujourd'hui, je souhaite que les présidents d'entreprises publiques engagent le dialogue avec les organisations syndicales, afin que les grèves s'arrêtent».

Conscient que le discours de Philippe ne calmera pas la colère des travailleurs, les syndicats ont émis des critiques hypocrites. Philippe Martinez a dit sur TF1: «On voit bien que c'est deux choix de sociétés qui s'affrontent, entre le sien et celui que propose la CGT... Je ne crois pas compte tenu du mécontentement dans le pays, que ce soit acceptable et accepté».

our la CFDT, Laurent Berger, la ligne rouge a été franchie avec la volonté affichée par Philippe de mettre en place un âge d'équilibre à 64 ans. Sur LCI il a invité «les salariés à participer le 17 décembre à la journée d'action intersyndicale que nous avons proposé.»

S'ils appellent des manifestations, les syndicats tentent tous de trouver un accord de sortie acceptable à Macron qu'ils pourront vendre au public pour justifier de trahir la lutte. La question décisive dans la lutte contre les réformes de Macron est l'organisation indépendante des travailleurs et de les armer avec une perspective internationaliste et socialiste contre l'austérité.

 wsws.org

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
23/01/2020 wsws.org  6 min #167886

Les syndicats isolent la grève illimitée et annoncent des marches symboliques «aux flambeaux»

Par Alexandre Lantier
Aujourd'hui, à travers la France, les syndicats appellent à ...
Aucune complaisance n'est permissible sur la situation. Cet ...
Une coalition de syndicats dont la CGT, FO, et Solidaires ai...
C'est une tentative cynique de la part des appareils syndica...
Si les salariés du rail et des transports ont dû reprendre l...
Le résultat de cette stratégie n'était pas difficile à prévo...

23/01/2020 reseauinternational.net  11 min #167872

Réforme des retraites - La trahison des syndicats

En raison d'un black-out des médias occidentaux notamment a...
Il semble sur le point de prendre fin.
Les syndicats français ont fait un travail lamentable à la t...
La prétendue supériorité du modèle syndical dit « indép...
La grève générale vacille, et le 24 janvier, le projet de lo...
Perdre du temps a été la principale tactique de Macron penda...

22/01/2020 bastamag.net  4 min #167840

Réforme des retraites : la carte des manifestations aux flambeaux prévues le 23 janvier

La mobilisation se poursuit contre le projet de réforme des ...
Malgré les annonces du premier ministre et après 6 semaines ...
Majoritaires ensemble, les organisations syndicales CFE-CGC,...
Il faut augmenter les salaires dans le privé et les rémunéra...
Nous exigeons la fin ou la compensation des exonérations pat...
C'est pourquoi les organisations syndicales CFE-CGC, CGT, FO...

21/01/2020 francais.rt.com  2 min #167798

Mouvement de grève du service de radiologie de l'hôpital Cochin devant le ministère de la Santé

L'ensemble du service de radiologie de l'hôpital Cochin, les...
Initié par l'Union syndicale Solidaires SUD Santé et la CGT ...
Sous le mot d'ordre «Les invisibles de l'hôpital se mobilise...
«Le ministère, face à cette pénurie n'a jamais apporté les r...
Les techniciens de radiologie qui manifestent devant le mini...
Une manifestante a exposé les principales revendications de ...
Lire aussi : Sans réponse à leur ultimatum, plus de 1 0...

21/01/2020 reseauinternational.net  8 min #167763

Les violences policières sont toutes des violences illégitimes

par Régis de Castelnau.
La reconnaissance du bout des lèvres, à la fois par le pouvo...
Avant de revenir sur la question...
Le monopole de violence qu'est que c'est ?
Alors comment comprendre l'utilisation par les amis du pouvo...
Il est important de rappeler pour que cette violence dont l'...

20/01/2020 francais.rt.com  5 min #167731

Coups au visage: les policiers portent plainte contre le manifestant, Castaner réagit à la polémique

Après qu'une vidéo a émergé en ligne montrant un policier fr...
Dans l'affaire du manifestant qui a reçu des coups au visage...
Le secrétaire administratif général adjoint du syndicat de p...
Cet événement aurait conduit le fonctionnaire de police à un...
Alice Becker, Raphaël Kempf, Eliot Sourty et Camille Vannier...
Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris...
De son côté, le manifestant sera jugé pour «violences sur pe...

20/01/2020 wsws.org  6 min #167692

Les travailleurs des transports parisiens votent la reprise du travail

Par Alexandre Lantier
Ce week-end, les travailleurs des transports parisiens ont v...
Selon les travailleurs RATP interviewés par le WSWS, deux pr...
Si le mouvement continuera sans doute avec des grèves ponctu...
Toutefois, Macron a pu compter sur une étroite collaboration...
Sylvie, une employée de la RATP, a dit: «Ce n'est pas à souh...
Elle a observé que la CGT avait versé 250.000€ aux grév...

19/01/2020 francais.rt.com  3 min #167680

Un modèle d'armée «fragilisé» : les militaires eux aussi opposés à la réforme des retraites

Dans un document du Conseil supérieur de la fonction militai...
Nouveau coup dur pour le gouvernement au sujet de son très c...
Après étude du projet, les membres du Conseil supérieur de l...
Selon le CSFM, les militaires seraient également soumis à un...
«Une baisse des pensions» pour «certains militaires»
Autre point de discorde pour les militaires à propos de la r...
Les premiers impactés par ce nouveau calcul seraient des mil...

19/01/2020 reseauinternational.net  3 min #167664

Pourquoi Macron ne cèdera pas !

Macron ne cédera rien parce qu'il n'est pas là pour gouverne...
Macron est un condottiere mandaté par des commanditaires pou...
Ce n'est rien d'autre qu'un homme de main qui obéit à des or...
Voilà pourquoi il se moque de tous ces scandales à répétitio...
Voilà pourquoi nous avons un gouvernement « de crise&nb...
Voilà pourquoi il met sans honte un voyou à la tête de la po...

18/01/2020 legrandsoir.info  4 min #167622

Télé Paris ment, Télé Paris ment ...

1. Depuis plusieurs jours, les journaux télévisés de France ...
Ou bien : le soutien aux grèves baisse dans l'opinion. ...
Et lorsqu'il s'agit de compter les manifestants, il n'y a mê...
Parfois, dans le ton faussement neutre des journalistes lors...
2. Hier, le journal télévisé de France 2 indiquait que le ta...
3. Ces placements, par ailleurs, contrairement aux sommes dé...

17/01/2020 elcorreo.eu.org  17 min #167616

France : Quelle « violence légitime » ? par Frédéric Lordon

Ils auront matraqué des personnes âgées, frappé des handicap...
Les violents dans les institutions de la violence
Qu'on trouve surreprésentés des individus violents à l'embau...
Il faut se représenter la décharge biochimique qu'entraîne d...
On dit que la répétition des week-ends jaunes « épuise&...
Mais l'on sait à quel niveau l'on est descendu quand c'est l...
L'effondrement des forces de rappel

17/01/2020 elcorreo.eu.org  9 min #167615

La liberté réduite au portefeuille en France

Dans l'art de prendre les Français pour des idiots, les synd...
Quant aux parlementaires, ils sont appelés à faire de la fig...
Difficile de détailler ici tous les articles de ce projet de...
Le projet de loi. Cliquer sur la vignette pour le télécharge...
Dès le préambule, après avoir égrené des promesses de justic...
Tous égaux, mais déjà quelques gagnants...
Dans les articles 2 à 7, les rédacteurs du projet de loi pré...

17/01/2020 legrandsoir.info  3 min #167602

Deux pieux mensonges concernant les syndicats

Au cours de la présente période de manifestations et de grèv...
On les a entendu dire que les syndicats étaient dépassés par...
Pour répondre à la première assertion je peux faire part d'u...
« Il va de soi que vous êtes les premiers concernés et ...
La décision vous appartient.
Nous vous suggérons d'en débattre démocratiquement, car c'es...

2 articles 17/01/2020 reporterre.net  8 min #167584

Déterminé, le mouvement social cherche à tenir dans la durée

« On est déterminés » : la phrase est revenue...
La CGT a revendiqué 250.000 manifestants à Paris. Le gouvern...
Dans le cortège, personne ne le niait, au 43e jour de gr...
« La grève reconductible qu'on a connue, très forte ave...
« D'habitude, quand on fait grève on nous traite de pri...
« Les taux de grévistes ne sont plus aussi importants q...

17/01/2020 wsws.org  7 min #167573

Manifestations de masse contre les manœuvres de Macron sur les retraites

Par Alexandre Lantier
Hier plus d'un demi-million de grévistes et de jeunes ont ma...
Selon les syndicats, 556.000 personnes ont manifesté e Franc...
The protest in Paris
L'opposition ouvrière à Macron et la popularité de la grève ...
Les 4 mois de pourparlers proposés par Philippe avec les syn...
Emma, une professeur qui manifestait à Paris, a dit au WSWS:...

17/01/2020 wsws.org  5 min #167571

Les manifestants sur Marseille se radicalisent lors de la 42e journée de grève

Face à un gouvernement qui ne compte pas reculer sur la ques...
A Marseille, la police compte 8.000 personnes contre 110.000...
Auprès du WSWS Hélène, une «gilet jaune», a dénoncé la polit...
Sur la nécessité d'unifier les luttes des travailleurs en Fr...
Hélène a ajouté, «Les gens doivent prendre conscience que si...
Hélène a ajouté, «Il faut que les gens sortent maintenant da...
Le WSWS a aussi parlé à Nadine, retraitée de la fonction pub...

14/01/2020 francais.rt.com  4 min #167472

Réforme des retraites : Mélenchon propose à la gauche une motion de censure contre le gouvernement

Nouvel épisode de la mobilisation contre le projet de réform...
«Les Insoumis ont l'intention de proposer à leurs cama...
Le député des Bouches-du-Rhône s'est également interro...
Et Jean-Luc Mélenchon d'ajouter : «On entend main...
Selon une information rapportée ce 12 janvier par le Journal...
Une grande partie des opposants toujours mobilisés
Cela fait maintenant 41 jours que la mobilisation contre la ...

13/01/2020 liberation.fr  5 min #167432

Edgar Morin : au-delà des grèves et des rêves

A Paris, le 5 décembre. Photo Cyril Zannettacci. Vu pour Lib...
Le sociologue propose une pause dans le débat sur les retrai...
Tribune. Je suis de ceux qui pensent qu'une ample discussion...
Je suis de ceux qui pensent qu'une ample discussion publique...
Je suis de ceux qui auraient aimé que la parole soit donnée ...
Je suis de ceux qui se demandent si une unification du systè...
Je suis de ceux qui pensent que la prolongation physique de ...

 Se réfère à : 1 article

 Référencé par : 1 article