«Village des soldats du feu» : des pompiers occupent la Place de la République à Paris (En Continu)

02-12-2019 francais.rt.com 15 min #165388

Un syndicat de sapeurs-pompiers appelle à l'occupation jour et nuit de la Place de la République durant cinq jour pour participer à la lutte contre la réforme des retraites mais aussi porter les revendications spécifiques de leur profession.

Mise à jour automatique

  • lundi 2 décembre
    22h14 CET

    Selon un reporter de RT France présent sur place, des pompiers étaient prêts à dormir sur des lits de camp.

    Des pompiers s’apprêtent à passer leur première nuit sur la place de la République. Ils devraient rester jusqu’à vendredi. Objectif : faire entendre leurs revendications
  • 20h51 CET

    Des riverains ont apporté des pizzas pour soutenir les pompiers.

    Des riverains soutiens des #pompiers en colère ont apporté une vingtaine de pizzas pour que les soldats du feu tiennent le coup
  • 20h32 CET

    Notre reporter Thomas Bonnet était en direct de la place de la République en compagnie de Rémy Chabbouh, sapeur-pompier et délégué SUD-SDIS.

  • 19h43 CET

    Une centaine de personnes est désormais présente en soutien aux sapeurs-pompiers selon lui.

     facebook.com

  • 19h18 CET

    Quelques policiers sont présents place de la République, selon un de nos reporters sur place.

    Des policiers sont désormais présents près de l’endroit où les pompiers se sont installés sur la place de la République
  • 19h02 CET

    Les visiteurs qui viennent rencontrer les sapeurs-pompiers peuvent se réchauffer auprès des braseros en cette froide soirée de décembre.

    Les #pompiers et leurs soutiens (dont des #GiletsJaunes) se tiennent près du brasero pour braver le froid
  • 18h51 CET

    Sur place, les pompiers ont disposé barnums et braseros pour tenir cinq jour sur place.

    Un aperçu du campement des #pompiers en colère. Ils veulent occuper République jusqu'à la grève du #5decembre
  • 18h41 CET

    Jean-Pierre, adjudant-chef des Sapeurs-pompiers en Gironde, a détaillé auprès d'un de nos reporters les conditions de campement des manifestants place de la République.

    Jean-Pierre, adjudant-chef des Sapeurs-pompiers en Gironde, nous explique comment les #pompiers vont passer la nuit à République
  • 18h35 CET

    Selon notre reporter sur place, des pompiers, mais aussi des Gilets jaunes sont présents sur la place de la République à Paris, pour cette première soirée de mobilisation.

    Les #pompiers ont décidé d'occuper la place de la République à Paris. Des #GiletsJaunes sont là pour les soutenir, à quelques jours du #5decembre

Découvrir plus

Des pompiers sont rassemblés ce soir du 2 sur la Place de la république à l'appel du syndicat SUD-SDIS qui prévoit une occupation continue du site pendant cinq jour pour faire valoir les revendications des sapeurs-pompiers et contribuer à la mobilisation contre la réforme des retraites.

pic.twitter.com/mzxflP3def

«Cette fois c'est nous qui avons besoin de vous», a-t-on pu lire sur le tract du syndicat appelant les citoyens à venir à la rencontre des pompiers dans le «village des soldats du feu» à Paris le deux décembre à partir de 14h.

Traversés par une grève depuis cinq mois, les sapeurs-pompiers réclament entre autres une revalorisation de la prime du feu à 28% au même niveau que les primes de risques accordées aux policiers, mais aussi une hausse des effectifs et une meilleure protection face à la hausse des agressions. L'intersyndicale, qui ne s'est pas jointe à l'appel du syndicat Sud-SDIS mais qui a prévu de se joindre à la mobilisation du 5 décembre, juge insuffisante la proposition du gouvernement d'augmenter la prime du feu de 5%.

Cette mobilisation intervient dans un contexte tendu entre la profession et le gouvernement, alors que la manifestation très suivie du 15 octobre avait été  émaillée de heurts avec les forces de l'ordre et qu'une mobilisation majeure des syndicats contre la réforme des retraites est prévue le 5 décembre.

 Lire aussi : Une compagnie de CRS annonce qu'elle dépose casques et boucliers contre la réforme des retraites

 francais.rt.com

 Commenter