Les Canadiens réclament la défense des droits des Palestiniens à l'Onu

28-11-2019 mondialisation.ca 5 min #165185

Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) et d'autres groupes et individus partout au Canada demandent au gouvernement fédéral de renforcer son soutien pour le droit international et les droits de la personne à l'ONU. Chaque année, à l'Assemblée générale des Nations unies (AGNU), une quinzaine de résolutions relatives à l'occupation israélienne des Territoires palestiniens font l'objet d'un vote. Bien que le Canada ait voté la semaine dernière en soutien à l'autodétermination palestinienne, il a également voté contre plusieurs autres résolutions soutenant les droits humains des Palestiniens et la justice. Étant donné le piètre bilan du gouvernement Trudeau, CJPMO et d'autres ont lancé des  campagnes pour envoyer au gouvernement le message clair qu'il ne peut pas faire son choix parmi les violations du droit international et des droits humains.

« Le Canada ne peut plus rester à l'écart sur ces questions », affirme Thomas Woodley, président de CJPMO. « Ces résolutions de l'ONU qui font l'objet d'un vote lors de l'AGNU s'alignent sur la position officielle du Canada sur le conflit israélo-palestinien. » CJPMO souligne que, ces dix dernières années, le Canada s'est opposé à plus de 100 résolutions de l'AGNU condamnant les violations des droits humains des Palestiniens commises par Israël. Par exemple, l'AGNU a condamné de manière répétitive les colonies illégales d'Israël (« implantations ») en Cisjordanie ces dernières années, mais ces condamnations ont été ignorées par le Canada.

L'ONU et plusieurs organisations importantes de défense des droits de la personne, incluant Amnistie internationale et Human Rights Watch (HRW), critiquent fréquemment les violations d'Israël du droit international et des droits de la personne relativement aux Palestiniens. Plus tôt cette année, Amnistie internationale a publié son rapport intitulé « Destination Occupation », qui met en lumière les nombreuses violations des droits humains perpétrés de longue date par Israël dans le cadre de son occupation militaire des territoires palestiniens. Et cette semaine, malgré l'expulsion par Israël de son directeur de pays pour Israël et la Palestine, HRW a affirmé qu'ils allaient continuer de documenter les violations des droits humains des Palestiniens commises par Israël. CJPMO souligne que le Canada est bien entouré lorsqu'il dénonce les violations des droits de la personne commises par Israël à l'ONU.

D'autres votes relatifs à la protection des droits humains des Palestiniens sont prévus à l'AGNU dans les prochains jours. En réponse au vote du Canada sur l'autodétermination palestinienne, les groupes de pression pro-israéliens au Canada ont cherché à faire pression sur le gouvernement pour qu'il maintienne son soutien aveugle historique à Israël. Mais CJPMO  demande au gouvernement canadien de tenir compte des appels de la société civile canadienne et d'améliorer son bilan électoral en faveur des droits de la personne à l'ONU. « Si le Canada est vraiment en faveur d'une solution à deux États, avec paix et sécurité pour les Palestiniens et les Israéliens, il doit s'opposer aux violations continues des droits de la personne commises par Israël à l'ONU », a déclaré M. Woodley.

###

Pour plus d'informations, veuillez communiquer avec :
Miranda Gallo
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient
Téléphone: 438-380-5410
 Courriel CJPMO -  Site Web CJPMO

La source originale de cet article est Communiqué di CJPMO
Copyright ©  CJPMO, Communiqué di CJPMO, 2019

 mondialisation.ca

 Commenter