27/11/2019 legrandsoir.info  2 min #165148

Dans le bourbier malien !

Jose ESPINOSA

Depuis 2012, la France s'embourbe au Mali pour des raisons "néo colonialistes", économistes, géo-stratégiques sans résultats probants si ce n'est l'allongement du nombre de morts et le chaos économico-social. Pour un coût de deux millions d'euros par jour, une peccadille pour Macron lui qui trouve que nous dépensons trop dans le social. Les Français soutiennent cette intervention militaire.

Bien sûr, je suis attristé de la quarantaine de soldats morts dans la guerre du Mali. J'ai de la compassion pour les familles endeuillées. Je m'incline devant la dépouille de nos militaires tués en terre africaine.

Mais je refuse le soutien aux responsables de ces morts inutiles. Je l'avais exprimé quand François Hollande a déclanché l'intervention en 2012. Vous pouvez vérifier en lisant ce que j'écrivais dans ces colonnes les 15 et 17 janvier 2013. Non, les soldats ne se battent pas pour défendre les intérêts de la France et des Français, ils combattent pour que les firmes comme Areva continuent de spolier les ressources maliennes (uranium, lithium, etc...) et celles des pays limitrophes.

Au Niger, au Tchad, en Centre-afrique, en Côte d'Ivoire, l'armée française, sur ordre du gouvernement, poursuit des actions interventionnistes de type colonial ou néo-colonial. Il est temps de stopper la politique de Macron en la matière. Arrêtons la France-Afrique qui pille les richesses africaines, qui spolie les peuples de cette région, qui s'ingère dans les affaires intérieures de ces pays.

Exigeons un débat sur ces questions à l'Assemblée Nationale et au Sénat.

 legrandsoir.info

 Commenter