A bas le coup d'Etat en Bolivie: pas de négociations ni de programme électoral avec les leaders du coup d'Etat

25-11-2019 histoireetsociete.wordpress.com 10 min #165004

RÉSIDENTS ET FAMILLES DE LA COMMUNAUTÉ BOLIVIENNE. Nous avons ici une des conséquences du fait que le MAS est un mouvement et pas un parti communiste, c'est-à-dire qu'il a de multiples composantes qui ont sur la sortie de la crise des positions différentes et les négociations qui paraissent avoir été entamées au parlement en vue de prochaines élections dont serait exclu Morales et son vice président se heurtent au refus des mouvement autochtones de l'Alto, la principale force de résistance au coup d'Etat et qui a eu de nombreux morts et ne lâche pas prise. Il semble que les putschistes et l'OEA en terrorisant les députés du MAS tentent d'imposer « leurs » élections. Mais ceux qui ont payé le prix du sang ne veulent pas céder. Cette force est non seulement celle des autochtones et des plus déterminés de Bolivie mais elle a dans les populations autochtones du continent de nombreux relais, le drapeau, le whipala est devenu le signe de ralliement d'une contestation qui va bien au-delà des rangs indigènes et qui exprime la radicalité face au néo-libéralisme et à l'oligarchie vendue aux Etats-Unis, il se déploie de la Bolivie au Chili en passant par la Colombie (note et traduction de Danielle Bleitrach).

Nous reproduisons ci-dessous une déclaration des habitants de la communauté bolivienne du PTS-Front d'Izquierda. En Argentine, nous demandons que les responsables des massacres de Sacaba, Senkata et des répressions contre le peuple bolivien qui font face au coup d'État dans la rue soient traduits en justice et punis. A bas le coup d'état. Pas de négociation ni d'agenda électoral avec les putschistes.

Samedi 23 novembre | 16h06

A bas le coup d'Etat en Bolivie: pas de négociation ni de programme électoral avec les putschistes

Pendant plus de 10 jours, un coup d'État a déplacé nos familles et la ville dans son ensemble en Bolivie. Des hommes d'affaires racistes comme Luis Fernando Camacho ont fait irruption avec l'aide des forces armées, de la police et sous l'oeil toujours complice des États-Unis. Ils sont entrés dans la maison du gouvernement avec la bible à la main et ont brûlé les whipalas. Le cri contre le racisme leur a vite répondu: le whipala doit être respecté, bon sang! La présidente de l'opposition et deuxième vice-présidente du Sénat, Jeanine Áñez, a été proclamée présidente sans quorum. Nous avons encore entendu leurs cris lors des mobilisations massives: Abandonnez maintenant!

Il y a déjà plus de 30 morts selon les chiffres officiels du bureau du médiateur, avec des massacres brutaux tels que ceux Sacaba ou Senkata de El Alto. Mais nous connaissons la tradition de notre peuple. La politique héroïque de la persécution, du meurtre, de la discrimination, de l'intimidation et de la répression à l'égard des communautés autochtones, des travailleuses et des travailleurs de Pollera s'est accompagnée d'une résistance héroïque. Nous les avons vus avec une grande émotion se regrouper depuis El Alto, à Cochabamba et dans d'autres départements. Vive la résistance!

Nous savons qu'il existe un silence complice des médias monopolistiques, tout en accusant des médias officiels et indépendants de sédition quand ils montrent ce qu'ils ne veulent pas que le monde voie: la résistance et la lutte contre le coup d'État. Ils emprisonnent des médecins, des infirmières qui assistent volontairement les blessés lors des mobilisations. Par décret, ils augmentent les budgets d'équipement des forces armées et leur donnent libre droit de tuer. Ils ne seront pas jugés pour avoir réprimé et tué les personnes qui ont manifesté. C'est pourquoi nous voulons amplifier et reproduire leur voix jusqu'à en faire un cri assourdissant.

Pour le triomphe de la résistance!

Alors que des mobilisations massives, des barrages et des cabildos ouverts sont en train de se reproduire, comme l'énorme marche que nous avons vue descendre d'El Alto à La Paz avec les cercueils pour réclamer justice pour les huit morts à l'usine de Senkata et la démission du président autoproclamé Áñez qui est à l'origine du massacre, des négociations sont engagées dans lesquelles le MAS est disposé à accepter l'appel à des élections légitimant en fait le gouvernement du coup d'État. Pas de dialogue avec les putschistes meurtriers!

La radicalisation de notre peuple, avec les manifestations et les revendications contre le coup d'État et la démission de Jeanine Áñez, contraste fortement avec la politique des parlementaires du MAS et du Central Obrera Boliviana (COB). Aujourd'hui, la COB est en fait alignée sur les putschistes, nous devons la rétablir en marquant l'unité entre les mineurs, les paysans, les peuples autochtones et les habitants d'El Alto, qui a réussi à défendre des ressources stratégiques telles que les hydrocarbures expulsant l'armée de l'usine de Senkata et en vainquant dans les rues du gouvernement raciste de Sánchez de Lozada.

De  LA BOLIVIE QUOTIDIENNE À  GAUCHE, où nous avons des compagnons qui cherchent à briser la barrière des médias, nous avons réussi à suivre et à accompagner nos frères qui se battent en ces jours convulsifs. Nous vous invitons à reproduire ce support et à le prendre comme votre propre, en envoyant des vidéos et des photos, afin que nous ayons tous notre propre canal de diffusion.

Les résidents et les membres de la famille de la communauté bolivienne d'Argentine cités dans le PTS-Front d'Izquierda promeuvent des actions de solidarité avec ces drapeaux. Nous avons participé à la loi internationaliste promue à Ferro le week-end dernier. Nous avons également participé à chaque une des marches et nous voulons vous dire que vous n'êtes pas seuls! Nous ne négocions pas avec nos morts! Nous sommes pour le triomphe de la résistance!

BOLIVIE En images, la résistance du peuple au coup d'Etat

21/11/2019

Des photographies choquantes de ce qui se passe tous ces jours à Soeur Bolivie. Un peuple en résistance qui ne s'incline pas devant le coup d'État orchestré par l'opposition de droite, l'OEA... et dirigé par le gouvernement impérialiste des États-Unis.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE CHAÎNE

 histoireetsociete.wordpress.com

 Commenter
 Se réfère à : 1 article