25/11/2019 histoireetsociete.wordpress.com  3 min #165003

Amlo défend l'asile politique offert au président Evo Morales

Le président du Mexique se réfère à la tradition mexicaine mais il souligne également les leçons tirées du coup d'Etat en Bolivie, espérons-le parce que la droite mexicaine, celle de Fox avec le PAN ne valent pas mieux que celle de Bolivie et cette oligarchie liée à des groupes criminels très actifs au Mexique n'a jamais craint y compris l'assassinat politique, et le racisme anti-indien est très fort. L'Etat dans lequel se trouve ALMO ici le Guerrero a connu une guerilla tardive (note et traduction de Danielle Bleitrach).

Le président mexicain a défendu sa décision d'accorder l'asile politique au président bolivien, Evo Morales. | Photo: Présidence Mx

Publié le 25 novembre 2019 (il y a 55 minutes)

|

Le dirigeant a déclaré avoir fait appel à la tradition historique de la politique étrangère du Mexique consistant à accorder l'asile humanitaire au président bolivien.

Le président mexicain, Andrés Manuel López Obrador (AMLO), a déclaré dimanche que son gouvernement avait accordé l'asile politique au président légitime de la Bolivie, Evo Morales, parce qu'il était opposé au coup d'État.

Lors d'une réunion avec les communautés de la ville de Tlapa de Comonfort, dans l'État de Guerrero, le chef de l'État mexicain a expliqué que les réformes entreprises par son administration, qui ont débuté le 1er décembre dernier, visent à créer un cadre juridique nouveau dans le pays.

Il a ajouté que les réformes sont également mises en œuvre afin que la force ne soit pas utilisée pour écarter les autorités légitimement constituées et qu'il n'y ait pas de coups d'Etat, ce qui a conduit à l'asile de Morales, installé dans le pays depuis le 12 novembre dernier.

« Nous ne voulons pas ici, au Mexique, de coups d'Etat, nous ne voulons pas l'imposition par la force, alors, conformément à la tradition historique de la politique étrangère de notre pays, le président de la Bolivie, Evo Morales, a obtenu l'asile humanitaire », a déclaré López Obrador

Dans l'activité avec les communautés autochtones, Victoria Flores Morales, déléguée du peuple Mixtèque, a remercié le président López Obrador d'avoir accordé l'asile à Evo Morales.

Morales a été victime d'un coup d'État, auquel ont participé des groupes de l'armée, de la police et de l'opposition ignorant le résultat des élections du 20 octobre dernier, remportées par le président bolivien légitime.

 histoireetsociete.wordpress.com

 Commenter