« La grève du 5 décembre est l'opportunité pour les Gilets Jaunes, et au-delà, d'inverser le rapport de force »

23-11-2019 25 articles legrandsoir.info 8 min #164908

Pierre LAGNEL

Le 17 novembre 2019 marque l'anniversaire de l'apparition des Gilets Jaunes sur la scène politique et sociale. Un mouvement qui pose des questions éminemment politique : quelle est la légitimité des politiques qui accroissent les inégalités ? Quelle est la légitimité d'un système et de dirigeants qui ne prennent pas en compte la volonté populaire ? Quelle est la légitimité d'un système qui mutile des citoyens quand ils expriment des revendications sociales ? François Boulo est avocat à Rouen. Dès le début, il est l'une des voix les plus articulée de ce mouvement. Il revient sur l'apport des Gilets Jaunes et, surtout, sur leurs perspectives.

Après douze mois de mobilisation et de fluctuations dans le nombre de participants aux manifestations et sur les ronds-points quelle analyse faites-vous du mouvement des Gilets Jaunes ?

Nous sommes là parce que les raisons de notre contestation, de notre présence, sont toujours présentes : les inégalités n'ont pas été résorbées et aucune mesure n'a été prise en ce sens. La fiscalité est toujours aussi déséquilibrée en faveur des plus riches. L'impôt sur la fortune n'a pas été recréé et le Référendum d'initiative populaire n'a pas été voté. La colère est plus grande au bout d'un an, à cause du mépris dont fait preuve le pouvoir exécutif, les brutalités policières sans nom et l'instrumentalisation de la justice avec des magistrats qui se sont regroupés sous la bannière de la défense de leur classe sociale. La colère est aussi alimentée par les médias dominants qui jouent à plein leur rôle de protecteurs des pouvoir en place ; ça tout le monde d'un tant soit peu attentif peut le constater.

Les effectifs des manifestations ont quand même diminué par rapport au tout début. L'explication en est simple : les gens se fatiguent au bout de plusieurs mois et une partie d'entre-eux reste à la maison car le gouvernement reste sourd et aveugle. Ils ont subi une répression sans précédent. Une partie a peur de sortir revendiquer des droits pourtant fondamentaux pour cette seule raison.

Le gouvernement aurait néanmoins tort de croire que tout est fini. J'utilise une métaphore : une partie des Gilets Jaunes restent chez elle, mais c'est comme si le mouvement conservait toujours des milliers et des milliers ''d'agents dormants'' partout sur le territoire.

Expliquez-nous ça...

Pour que les gens se mobilisent, il faut qu'ils aient un espoir rationnel de gagner. C'est ce qui a fait, pour une part, la très grande force de traction du mouvement dans les premiers mois. La forme d'action des samedis doit être réinventée. Même quand nous faisons tout bien, que nous déclarons les trajets et tout, nous nous faisons gazer, nasser, matraquer, tirer dessus... Certains Gilets Jaunes répondent par de la violence. Et la fois d'après nous sommes moins à battre le pavé. C'est un cercle vicieux dont il faut sortir.

Le 21 septembre dernier, nous étions beaucoup parce que les gens se disaient qu'il fallait marquer le coup, montrer que la rentrée allait se passer avec eux, que le mouvement continuait. Et, en effet, il continue. C'est aussi très probable que le 17 novembre, pour l'anniversaire du mouvement, nous serons très nombreux dans les rues.

Mais qu'elle est la perspective d'action en dehors des rassemblements le samedi ?

Il faut bloquer l'économie. Je le dis depuis le début, sur les ronds-points de Rouen : il faut organiser la grève, une grande grève qui opère un changement du rapport de force. Pour cela, il faut un relais entre le mouvement des Gilets Jaunes et la base des syndicats.

Je dis la base parce que je suis excessivement circonspect au regard des choix fait par les dirigeants des grandes centrales. Il semble néanmoins que cette perspective soit à portée de main car les salariés et les agents membres des syndicats poussent fortement pour que la grève, qui commence le 5 décembre, soit importante. Des secteurs stratégiques de l'économie vont être à l'arrêt : les transports en commun, surtout en Île-de-France, les routiers, le pétrole. Il manque encore les dockers pour renforcer le mouvement. Mais cela s'annonce très fort avec un soutien massif dans l'opinion publique en raison de l'opposition à la réforme injuste des retraites que le gouvernement tente d'imposer.

Cet enjeu sert de catalyseur. Si nous sommes gagnants, les retombées seront énormes : Emmanuel Macron devra abandonner son mécano à points et du même coup sera totalement brisé pour le reste de son quinquennat. Il ne pourra plus continuer la casse de la Sécurité sociale qu'il a entreprise et devra arrêter les privatisations qu'il a engagées.

C'est un bras de fer très important que vous relevez. L'Assemblée des assemblée, qui regroupe beaucoup de structures Gilets Jaunes, a appelé à rejoindre la grève. Mais avez-vous d'autres perspectives ?

Oui, nous travaillons à la constitution d'une force populaire pour 2022, appelé La ligne jaune. Dans son manifeste, nous exposons le moyen de regagner les 75 % d'opinion favorables que le mouvement obtenait dans le public, et ce malgré l'accent donné par les médias dominants sur « les violences ». Nous regroupons 30 000 personnes et nous cherchons à rassembler le plus possible de citoyens. Nous voulons mener une action de politisation et d'éveil des consciences, à travers la mise en réseau de nos débats qui pourrait fonctionner comme un référendum numérique. Nous y apprenons à développer nos arguments, à sélectionner la qualité de nos sources, à nous former à l'élaboration de problématiques et aux débats.

Nous voulons peser de cette manière sur la politique française. Durant les campagnes électorales, nous sommes partants pour débattre de sujets, de causes qui nous tiennent à cœur, comme la lutte contre les inégalités, l'organisation de la société, la manière de faire émerger et entendre les revendications populaires, etc. En revanche, nous ne prévoyons pas d'entrer sur le terrain du suffrage ni d'alliances électorales avec des forces politiques existantes.

Comment réagissez-vous alors qu'en douze mois de violences policières aucun membre des forces de l'ordre ni les donneurs d'ordres n'ait été condamné ?

Mal, très mal. L'enquête récente de Médiapart montrant la manière dont l'IGPN a tout fait pour éviter qu'à Marseille l'auteur d'un tir de Flash-ball ayant blessé une étudiante ne soit retrouvé et sanctionné m'a révolté. Pour ne prendre que c'est exemple, mais je trouve que dans ce domaine tout est sidérant.

La violence qui s'est abattue de manière institutionnelle sur les Gilets Jaunes traduit la bascule de notre système démocratique vers un régime illibéral dans lequel les formes démocratiques ne fonctionnent plus qu'à vide et de manière de plus en plus restreinte. Nous en sommes arrivés là parce que le mode d'accumulation des richesses est devenu néolibéral depuis une quarantaine d'années et que celui-ci a fait exploser les inégalités partout sur la planète. Désormais, nous sommes sur un tel mécanisme de concentration des richesses que de plus en plus de secteurs de la société sont victimes d'un déclassement social. Cela a commencé par la classe ouvrière, puis les employés, et maintenant cela touche aussi des franges de plus en plus importante de la classe moyenne comme les pharmaciens, les avocats, les enseignants, etc.

L'importance du rôle de la police reflète donc la perte de soutien dans la population à ce mode d'organisation de la société. En 2012, le Parti socialiste et Les Républicains réunissaient encore la moitié des suffrages, en cumul. La rupture de 2017 a été marquée par le fait que ces partis qui ont mis en place ce système sont devenus minoritaires. C'est parce que des grands patrons avaient pressentis cela qu'ils ont mis en orbite Emmanuel Macron, les enquêtes journalistiques sérieuses sont assez nombreuses sur ce point. Sa mission a été d'agréger au-delà des affiliations partisanes un électorat ancré sur le centre, sur le « en même temps », pour continuer sur cette voie. Il n'empêche que sa politique est minoritaire et qu'il le sait.

 golias-editions.fr

 legrandsoir.info

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
05-12-2019 francais.rt.com 7 min #165545

Des incidents éclatent à Pars lors de la mobilisation contre la réforme des retraites

Alors que la grande partie des manifestants défile dans le c...
De premiers incidents ont éclaté ce 5 décembre peu avant 16h...
Une remorque de chantier a été retournée, rue du Château-d'E...
Source: RT France...
Un feu tricolore a également été incendié, boulevard Magenta...
Affrontements avec les forces de l'ordre et gaz lacrymogène...
En outre, plusieurs vitrines ont été été brisées et les forc

05-12-2019 francais.rt.com 17 min #165539

Grève du 5 décembre : qui est mobilisé et pourquoi ?

Pour cette grande journée de mobilisation contre la réforme ...
Le 5 décembre est une date importante pour tous ceux qui ent...
Les syndicats demandent un «autre projet» de réforme...
«Avec ce projet de réforme, nous serons toutes et tous perda...
Lire aussi...
Grève contre la réforme des retr...
Alors que les détails concrets de la réforme ne sont pas enc

05-12-2019 bastamag.net 11 min #165538

Les femmes seront encore les grandes perdantes de la réforme des retraites

...
L'actuelle réforme des retraites profiterait aux femmes, c'e...
Le 27 novembre, Édouard Philippe sort de réunions avec syndi...
Sur ce point le Premier ministre a raison : les femmes ...
Problème : le projet de réforme ne devrait pas changer ...
Une retraite calculée sur toute la carrière désavantage enco...
Le cœur du projet du gouvernement, c'est de passer à u

05-12-2019 reporterre.net 20 min #165533

Retraités, ils font vivre les luttes

Le temps de la retraite peut être aussi celui de l'activisme...
La première grande journée de mobilisation contre la réforme...
Les perdants risquent d'être nombreux. D'après les analyses ...
Ce faisant, « la réforme mettrait à mal une transformat...
Comme le montre la sociologue Anne-Marie Guillemard dans l'a...
« Le temps de la retraite est désormais devenu, pour un...
Les sorties précoces d'activité ont également favorisé l'éme

05-12-2019 francais.rt.com 6 min #165531

Les cadres aussi se mobilisent contre «une réforme des retraites inutile et dangereuse»

Dans une interview accordée au quotidien La Tribune, et cons...
«Tout le monde y perdra», estime François Hommeril, présiden...
Lire aussi...
Blocages et manifestations ...
Pour le patron du syndicat des cadres, le gouvernement a uti...
Le président de la CFE-CGC redoute que le gouvernement ne fa...
«Le masque est tombé»

05-12-2019 francais.rt.com 19 min #165529

Blocages et manifestations : la grève contre la réforme des retraites débute (En Continu)

Entendant faire plier le gouvernement sur son projet de réfo...
Mise à jour automatique...
selon les informations des associations de police], les memb...
Découvrir plus...
Ce 5 décembre débute dans toute la France une grève qui s'an...
«Rendez-vous avec l'Histoire»&nb...
Pour l'occasion, près de 250 cortèges sont organisés un peu

05-12-2019 histoireetsociete.wordpress.com 2 min #165523

De Grèce : Solidarité avec les travailleurs français

Mercredi 04/12/2019 - 11:53...
PAME...
...
PAME, membre du TSO, exprime sa solidarité avec les travaill...
Dans son annonce, il note:...
« En s'attaquant aux gouvernements sur les salaires, le...
Et aujourd'hui, en Grèce, le gouvernement ND, poursuivant le

05-12-2019 reporterre.net 2 min #165514

Pourquoi la réforme des retraites va-t-elle contre les femmes ? (Vidéo)

Clémentine Autain est députée France insoumise de Seine-Sain...
VOIR LA VIDÉO de ce Une minute une question:video]|...
http://reporterre.net/IMG/mp3/ib_reporterre_confpress_def.mp...
Vidéo : © Ingrid Bailleul/Reporterre...
Vidéo : © Ingrid Bailleul/Reporterre...
http://reporterre.net/Pourquoi-la-reforme-des-retraites-va-t

05-12-2019 legrandsoir.info 6 min #165513

La grève comme une catastrophe naturelle

...
Philippe ARNAUD...
Depuis environ une semaine il n'est bruit, dans tous les méd...
1. En effet, on ne peut manquer de noter que cette grève est...
2. L'identification est confortée, dans le vocabulaire, par ...
3. L'autre identification est le parallélisme entre les voie...
4. Encore une identification : la grève tout comme la pertur

05-12-2019 wsws.org 6 min #165511

Grève du 5 décembre: construisons des comités d'action indépendants pour mener la lutte politique contre Macron!

Par Anthony Torres...
5 décembre 2019...
La grève du 5 décembre contre la réforme des retraites de Ma...
Cette grève s'inscrit dans une vaste résurgence mondiale de ...
Terrifiés par cette montée de la colère sociale et bousculés...
Toutefois, les appareils syndicaux, qui ont été hostiles aux...
Il est essentiel pour les travailleurs de prendre en main le

04-12-2019 francais.rt.com 10 min #165495

Grève du 5 décembre : déploiement sécuritaire musclé pour un «jeudi noir»

Des éléments violents seraient attendus par centaines pour l...
Interrogé sur BFMTV ce 5 décembre, à la veille d'un mouvemen...
Ils seraient attendus au nombre de 400 à Paris et 600 sur to...
Lire aussi...
LBD 40 : Beauvau change de ...
Le quotidien francilien cite pour sa part les services de re...
Pour encadrer cette nouvelle journée de mobilisation intersy

04-12-2019 francais.rt.com 3 min #165483

«Rendez-vous avec l'Histoire» : des Gilets jaunes appellent à se mobiliser dès le 5 décembre (Video)

A rebours du schéma opposant les syndicats aux Gilets jaunes...
«Se mobiliser le 5 décembre et les jours d'après», «ce n'est...
A la veille du lancement d'un mouvement social qui s'annonce...
 Rendez-vous avec l'Histoire !...
Un appel qui n'est pas sans rappeler la déclaration symboliq...
Lire aussi : 2018 - 2019, au fil des actes CHRONOLOGIE ...
http://francais.rt.com/france/68542-rendez-vous-avec-histoir

04-12-2019 histoireetsociete.wordpress.com 4 min #165475

A la veille du jeudi noir, voici quelque chose de pris sur le vif qui dit pourquoi les enseignants seront nombreux

...
Ben ??? Comprends pas ! 🤔 où sont passés l...
- un des salaires les plus bas de l'OCDE, bloqué depuis des ...
- des classes de 35 élèves et des heures sup imposées ?...
- une « mission » élastique qui fait qu'on peut t'...
- plus personne ne veut donc entrer dans ce si beau métier o...
- personne ne veut donc avoir de compte à rendre à son inspe

04-12-2019 reporterre.net 4 min #165466

Podcast Gilets jaunes et répression policière : réflexion sur la violence politique

Un an après le début des Gilets jaunes, le documentaire sono...
Présentation du documentaire par son label :|...
Convergence a le plaisir de vous annoncer la sortie du docum...
Un an après le début du mouvement des gilets jaunes, une jeu...
Légitime Violence raconte une société qui devient violente p...
« Violence », ce mot a envahi les médias, le débat...
Légitime Violence raconte une société qui devient violente p

03-12-2019 reporterre.net 4 min #165430

La gauche et les écologistes unis contre la réforme des retraites

Écologistes politiques et partis de gauche affichent leur un...
Les partis de gauche - sauf le Parti socialiste - et EELV af...
Sur le fond, a rappelé Gérard Filoche (Gauche démocratique e...
Olivier Besancenot : « La question de la répartiti...
Plusieurs formations présentes ont donné une lecture écologi...
Clémentine Autain : {« Nous avons la responsabilit...
Les partis présents ont aussi mis l'accent sur leur rôle. Po

03-12-2019 bastamag.net 17 min #165414

Bataille des retraites, défense des services publics : tout savoir sur la grève massive du 5 décembre

...
Une grève « corporatiste » menée par des « pr...
L'exécutif peut-il craindre une répétition de 1995, lorsque ...
https://framacarte.org/fr/map/construisons-la-greve-du-5-dec...
Voir en plein écran...
collectif retraites], animé par Solidaires....
La réforme des retraites dans le viseur

03-12-2019 les-crises.fr 2 min #165413

Interdit d'interdire : Frédéric Lordon - Quels enjeux pour la journée du 5 décembre ?

02-12-2019 histoireetsociete.wordpress.com 8 min #165359

Après la mobilisation du 5 décembre, que faire ?

Lundi 2 décembre 2019, par pam, ...
Vie politique |p...
Tout indique que la mobilisation du 5 décembre prochain sera...
Mais les salariés font leur compte, et l'impact sera terribl...
Les communistes ont dans cette bataille deux préoccupations....
D'abord réussir le 5, assurer la plus large mobilisation pos...
Mais nous devons tout de suite préparer l'après 5 décembre.

02-12-2019 legrandsoir.info 3 min #165340

Ensemble créons des gilets multicolores !

...
Jose ESPINOSA...
Le 5 décembre approche, le pouvoir est inquiet, nous sommes ...
Rien n'y fait, la population soutient le mouvement et demand...
La revendication unificatrice d'amélioration des retraites n...
Comme de nombreux gilets jaunes, je suis arc-bouté sur les q...
Pour ces raisons, je manifesterai le 5 décembre et après. J'

 Se réfère à : 1 article