Bernard Arnault : Comment Sa Fortune A Bondi De 5,1 Milliards De Dollars En Quelques Jours

19-10-2019 forbes.fr 4 min #163191

La fortune de Bernard Arnault, l'homme d'affaires le plus riche d'Europe, a bondi de 5,1 milliards suite à l'annonce de bons résultats de son groupe LVMH.

 Bernard Arnault, actionnaire majoritaire et PDG du groupe LVMH, a gagné 5,1 milliards de dollars depuis mercredi dernier grâce aux ventes solides de la plus grande maison de luxe du monde. LVMH, qui détient 75 marques, dont Christian Dior et Veuve Clicquot, aurait vu ses ventes augmenter de 17 % au troisième semestre.

Le prix de l'action  LVMH a augmenté de 5,6 % depuis la fermeture des marchés mercredi dernier, faisant monter la fortune de Bernard Arnault à 99,2 milliards de dollars. Il se place désormais en troisième place des personnalités les plus fortunées, derrière Jeff Bezos (107,5 milliards de dollars) et Bill Gates (105,1 milliards de dollars).

Les bons résultats de LVMH ont par ailleurs soutenu les autres actions de luxe. La maison Kering, qui possède notamment Gucci et Yves Saint Laurent, a vu la valeur de ses actions augmenter de 4,2 % jeudi dernier, permettant ainsi à François-Henri Pinault, le rival historique de Bernard Arnault, de gagner 1,1 milliard de dollars pour atteindre les 30,2 milliards de dollars de fortune.

Le conglomérat LVMH a annoncé constater une augmentation significative de ses ventes à travers le monde, y compris en Asie, malgré les manifestations à  Hong Kong, alors que le territoire représente 5 % à 10 % des ventes mondiales de luxe (selon la société de gestion de fonds Bernstein Research). Les ventes en Asie (sans compter le Japon) ont ainsi augmenté de 12 % ce trimestre. Le groupe note également une hausse rapide du segment maquillage de ses produits en Chine, peut-être grâce à l'ouverture du premier Sephora à Hong Kong le mois dernier. Au Japon, la croissance a été soutenue grâce à des ventes solides de vin et de champagne. Dans l'ensemble, ce sont la mode et les produits en cuir qui ont eu le plus de succès, avec 19 % de ventes supplémentaires à taux de change constant.

Bernard Arnault avait déclaré à Forbes en 2017 : « Les lancements de produits doivent maintenant se faire à l'échelle mondiale pour être couronnés de succès. Cela nécessite un investissement supplémentaire, mais nous sommes avantagés. Créer de nouveaux produits toujours plus attractifs et les vendre à travers le globe est ce que LVMH fait de mieux ».

L'homme d'affaires français était devenu en juin dernier la troisième plus grande fortune au monde, avec à l'époque 100,4 milliards de dollars. Les actions LVMH avaient par la suite chuté, le faisant retomber sous la barre des 100 milliards. Il est aujourd'hui  prêt à dépasser ce seuil de nouveau.

 forbes.fr

 Commenter