Uruguay : les restes retrouvés sur la base du 13ème Bataillon sont ceux du militant communiste Eduardo Bleier

09-10-2019 tlaxcala-int.org 3 min #162716

 Subrayado

Les autorités nationales ont informé lundi la famille de Bleier et le Groupe des proches des disparus.

Les restes trouvés fin août dans le cimetière clandestin de la base du 13ème Bataillon d'infanterie mécanisée à Montevideo appartiennent à Eduardo Bleier, membre du Parti communiste qui avait disparu en octobre 1975.

Son fils Gerardo Bleier a confirmé que lui et sa famille avaient déjà été informés par les autorités nationales.

Il a également dit qu'il a parlé avec le Président Tabaré Vázquez après la confirmation, effectuée en Argentine avec l'échantillon d'ADN obtenu à partir des restes osseux trouvés.

Les restes ont été trouvés près de l'endroit où on avait retrouvé les restes de Fernando Miranda, père de l'actuel président du Frente Amplio (Front Large) Javier Miranda.

Le Groupe des détenus disparus a également été informé ce lundi soir.

C'est ici que les restes de Bleier ont été retrouvés au siège du 13ème Bataillon fin août

Eduardo Bleier était un odontologue, marié et père de quatre enfants lorsqu'il a été enlevé, torturé et assassiné. Il avait 47 ans et était membre du Comité central du PCU, contre lequel la dictature venait de déclencher l'Opération Morgan.

Comme le Parti communiste le rappelle sur son site ouèbe, Bleier a été détenu dans un centre clandestin l'Organe de coordination des activités antisubversives (OCOA), connu sous le nom de "Petit Enfer".

Il a ensuite été transféré au centre de détention clandestin connu sous le nom de "300 Carlos", dans les locaux du 13ème Bataillon. Cela coïncide avec les données du rapport que les Forces armées ont présenté au Président Vázquez en 2005.

Selon le rapport de la Commission de Paix, Bleier a été arrêté dans la rue le 29 octobre 1975, entre 21h et 22h.

Dans les lieux où il a été détenu clandestinement par la dictature (1973-1985) " il a été torturé de façon intense et continue, mourant finalement entre le 1er et le 5 juillet 1976, date qu'il est impossible de préciser ", indique le rapport.

Courtesy of  Tlaxcala
Source:  subrayado.com.uy
Publication date of original article: 07/10/2019

 tlaxcala-int.org

 Commenter