24/09/2019 56 articles wsws.org  8 min #162054

Trump et l'Ukraine: Une guerre politique éclate aux États-Unis

Par Patrick Martin
24 septembre 2019

La Maison-Blanche de Trump s'est retrouvée cette semaine sous le feu des opposants du Parti démocrate et de la plupart des médias d'entreprise après qu'il a été révélé que Trump avait discuté avec son homologue ukrainien d'une enquête sur l'ancien vice-président Joe Biden et son fils Hunter concernant les activités commerciales du jeune Biden en Ukraine.

La discussion, qui a eu lieu lors d'un appel téléphonique du 25 juillet avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky, était un effort flagrant de Trump pour obtenir le soutien d'un gouvernement étranger afin de recueillir des informations sur un candidat démocrate à la présidence qui serait considéré à la Maison-Blanche comme le plus dangereux opposant de Trump.

Qu'une telle action soit légale ou non, elle démontre certainement les efforts extraordinaires que Trump est prêt à déployer pour utiliser les pouvoirs de la présidence contre ses opposants politiques. Et il y a l'accusation supplémentaire encore plus explosive que Trump a directement menacé Zelensky d'une interruption de l'aide militaire américaine s'il ne coopérait pas à la campagne anti-Biden.

Selon des reportages basés sur les fuites initiales concernant l'appel du 25 juillet, Trump n'a pas discuté de l'aide militaire américaine, mais la Maison-Blanche a bloqué l'aide - initialement approuvée par le Congrès l'an dernier - jusqu'au 12 septembre, soit 18 jours seulement avant la fin du présent exercice financier. Le Bureau de la gestion et du budget n'a donné aucune raison pour retarder le déblocage des fonds, ne citant que des problèmes de procédure, mais ce retard a donné lieu à des enquêtes de la part des démocrates et des républicains au Congrès et à la présentation d'une loi pour obliger le déblocage des fonds.

Le contact entre Trump et l'Ukraine a été découvert pour la première fois lorsqu'un agent de renseignements non encore identifié qui surveillait l'appel téléphonique entre Trump et Zelensky a déposé une plainte de lanceur d'alerte auprès du directeur national du renseignement (DNI) à cette date, Dan Coats, ancien sénateur. La plainte a été jugée «crédible» et «urgente» par l'inspecteur général des services de renseignement, Michael Atkinson, qui a cherché à informer le Congrès, comme l'exige la loi, mais a été bloqué par le DNI Joseph Maguire, qui a remplacé Coats le 16 août. Maguire a consulté la Maison-Blanche avant de prendre cette mesure et a reçu l'appui du ministère de la Justice.

La plainte a fait l'objet d'une fuite dans le Washington Post la semaine dernière, déclenchant une frénésie médiatique, alors que d'autres reportages, basés sur des sources de renseignement, associaient la demande d'une enquête sur Biden au blocage de l'aide militaire américaine. Dimanche, les médias américains étaient en pleine action, les chroniqueurs réclamant la destitution de Trump et l'accusant d'extorsion contre l'Ukraine.

La Maison-Blanche et ses défenseurs ont riposté, principalement contre Biden et son fils. Trump lui-même a confirmé sur Twitter qu'il avait discuté des Biden lors de son appel du 25 juillet avec Zelensky, tout en déclarant que tous ces appels de président à président devraient être confidentiels, c'est-à-dire qu'ils ne devraient pas être surveillés ou filtrés d'aucune façon par les agences de renseignement américaines, que Trump considère, à juste titre, comme un foyer d'ennemis politiques.

Il ne fait aucun doute que Hunter Biden a cherché à profiter de la notoriété politique de son père sous le gouvernement Obama-Biden en servant d'intermédiaire pour des affaires en Chine, en Ukraine et dans d'autres pays. Une telle corruption est une pratique courante dans la politique capitaliste, imitée par Trump à une échelle encore plus grande alors que sa famille ratisse des millions de dollars de gouvernements étrangers et de l'armée américaine à travers le réseau d'hôtels et de stations balnéaires de l'Organisation Trump dans le monde.

En Ukraine, Hunter Biden était aligné sur les mêmes forces que celles sur lesquelles était aussi aligné le futur directeur de campagne de Trump, Paul Manafort: les oligarques associés au président prorusse Viktor Ianoukovitch, qui a été évincé lors d'un coup d'État d'extrême droite soutenu par la CIA début 2014. Les oligarques milliardaires ont cherché des intermédiaires américains pour les aider à conclure des accords commerciaux avantageux avec le nouveau gouvernement de Petro Poroshenko, soutenu par les États-Unis.

Hunter Biden a été engagé par un magnat du gaz, Mykola Zlochevsky, qui avait été ministre sous Ianoukovitch. En avril 2014, Zlochevsky a nommé le jeune Biden au conseil d'administration de sa société, Burisma Holdings, dans le cadre d'un effort transparent visant à obtenir des faveurs à Washington et à Kiev. Malgré cela, le nouveau gouvernement a ouvert une enquête sur la corruption en Birmanie, l'une des nombreuses enquêtes de ce type visant les oligarques de la fraction qui n'a plus la cote.

La campagne de Biden suscite une nervosité évidente quant aux conséquences du regain d'intérêt des médias pour le fils de Biden, longtemps considéré comme l'une des principales vulnérabilités du candidat. Un mémo à la presse publié par la campagne de Biden samedi s'est conclu par un avertissement en caractères gras: «Tout article, segment, analyse et commentaire qui ne démontrent pas dès le départ qu'il n'y a pas de fondement factuel aux affirmations de Trump, et qu'elles sont entièrement discréditées, induit les lecteurs et téléspectateurs en erreur.»

L'argument prédominant, cependant, tant de Biden et de ses collègues démocrates que de leurs propagandistes médiatiques, a été que Trump est coupable d'un acte sans précédent en cherchant à recruter un gouvernement étranger pour faire son sale boulot politique. «Cela semble être un abus de pouvoir écrasant», a dit M. Biden en Iowa. «Nous n'avons jamais rien vu de tel de la part d'un président.»

La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, qui a bloqué un véritable effort de destitution de la Commission judiciaire de la Chambre, a affirmé dans une déclaration: «Si le président a fait ce qui a été allégué, alors il s'engage dans un dangereux champ de mines qui pourraient avoir de graves répercussions sur son administration et notre démocratie.»

De nombreux démocrates de la Chambre et du Sénat sont allés plus loin, citant en particulier le prétendu échange d'aide militaire pour une collaboration contre Biden. Le sénateur Brian Schatz (D-Hawaii) a écrit sur Twitter: «Tout cela est impardonnable». «Ce n'est pas une mince affaire. Nous avons besoin de plus de faits, mais nous serions négligents dans notre devoir de ne pas poursuivre les faits où qu'ils mènent.»

Dans un éditorial commun du Washington Post de dimanche, George Conway, le mari de Kellyanne Conway, l'une des plus proches collaboratrices de Trump, et Neal Katyal, ancien solliciteur général des États-Unis, ont exhorté Trump à la destitution, l'appelant, dans un langage à la Watergate, «un cancer à la présidence».

Le Post lui-même a écrit dans son propre éditorial: «Si les comptes-rendus que nous avons entendus sont exacts, Trump est coupable d'abus flagrant de ses fonctions... Le fait que le président utilise l'aide militaire affectée par le Congrès pour faire pression sur un autre gouvernement afin qu'il enquête sur un de ses opposants potentiels lors des élections de 2020 constitue un abus de pouvoir manifeste.»

Pour tous ces opposants à Trump au sein de la classe dirigeante américaine, l'affaire ukrainienne est l'occasion de réaffirmer les premières affirmations faites au cours de la campagne antirusse qui a déclenché la longue enquête du Conseiller spécial Robert Mueller. Mettre l'accent sur les efforts de Trump visant à obtenir le soutien du gouvernement ukrainien aux élections de 2020 a pour but de légitimer l'affirmation bidon selon laquelle le soutien du gouvernement russe est responsable de la victoire de Trump aux élections de 2016.

Comme le WSWS l'a expliqué à plusieurs reprises, la campagne anti-Russie est un conflit entre deux fractions également réactionnaires au sein de l'élite dirigeante américaine, en grande partie motivée par des divergences sur la politique étrangère. Les démocrates, avec l'appui d'une grande partie de l'appareil de renseignement militaire et de la presse, s'opposent à tout affaiblissement de la position conflictuelle à l'égard de la Russie qui a été adoptée pendant le second mandat d'Obama et a trouvé une expression particulièrement réactionnaire en Ukraine, dans la guerre civile syrienne et dans la montée de l'OTAN en Europe orientale.

Alors que Trump emploie des méthodes de gouvernement de plus en plus autoritaires, comme le montre l'affaire ukrainienne, mais beaucoup plus sinistre dans ses attaques contre les droits démocratiques, en particulier ceux des immigrants et des réfugiés, les démocrates utilisent la campagne anti-Russie pour faire campagne contre la dissidence sur Internet, affirmant que les divisions sociales en Amérique sont créées par des trolls et des agents numériques russes, non par des inégalités économiques toujours plus grandes dans le pays le plus inégalitaire des plus importants pays capitalistes.

La nouvelle étape de la crise politique ouverte par les révélations ukrainiennes pourrait produire de nouvelles surprises. Les démocrates du Congrès exigent la publication de la plainte des dénonciateurs qui a mis en lumière l'appel téléphonique de l'Ukraine, ainsi qu'une transcription de l'appel. Trump doit rencontrer Zelensky mercredi pour la première fois, en marge de la session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

(Article paru en anglais le 23 septembre 2019)

 wsws.org

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
6 articles 05/02/2020 francais.rt.com  2 min #168581

Destitution : Donald Trump acquitté par le Sénat américain

Le Sénat américain a rejeté les deux chefs d'accusation rete...
Sans surprise, le procès en destitution de Donald Trump au S...
La chambre haute a d'abord jugé le président non coupable d'...
Donald Trump était le troisième président des Etats-Unis à f...
Peu après le jugement du Sénat, Donald Trump a publié sur Tw...
Une procédure des démocrates
Ce vote met fin à une procédure initiée cet automne par les ...

05/02/2020 francais.rt.com  2 min #168561

Dans le dos de Donald Trump, Nancy Pelosi déchire le discours sur l'état de Union

Alors que le président des Etats-Unis venait d'achever son d...
La chef démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pel...
A la sortie, priée par un journaliste de dire pourquoi elle ...
Le rendez-vous institutionnel annuel devant la Chambre des r...
Lire aussi : Ouverture des débats au procès en destitut...
http://francais.rt.com/international/71070-dans-dos-donald-t...

31/01/2020 wsws.org  7 min #168274

États-Unis: John Bolton et la mise en accusation de Trump pour «sécurité nationale»

L'émergence de John Bolton, l'un des principaux architectes ...
John Bolton
Dimanche, le New York Times a rapporté qu'un livre à venir é...
John Bolton est un criminel de guerre. Il a été l'un des pri...
Alors qu'il était un conseiller en matière de sécurité natio...
Le fait que Bolton soit considéré comme la figure de proue d...
Mercredi, le représentant Eliot Engel, président de la Commi...

30/01/2020 wsws.org  9 min #168223

Crise de destitution : nouveaux appels fascistes de Trump et promotion du belliciste John Bolton par les démocrates

Alors que le procès pour destitution du président Donald Tru...
Les démocrates se sont alliés de plus en plus directement av...
Cette révélation de Bolton, qui a quitté l'Administration en...
Trump a tweeté des démentis furieux contredisant Bolton et l...
Sur tous les points litigieux, Bolton s'est opposé à Trump p...
Le caractère acerbe de la guerre politique à Washington et l...
Kelly a apporté son soutien aux demandes des Démocrates pour...

25/01/2020 dedefensa.org  8 min #168019

T.c.-85 : dissonance globale

Journal dde.crisis de Philippe Grasset
25 janvier 2020 -... Non seulement le monde est un maelstrom...
Ainsi une "résolution" serait nécessaire... On verra, en att...
On parlera d'abord de cette nouveauté dans le domaine du dés...
La simulation venant peut être bien du financements de la Bi...
Des millions, dites-vous ? Il y en avait au moins un si...
Il n'y a pas que cela, comme vous vous en doutez... Après to...

24/01/2020 wsws.org  8 min #167926

Les démocrates entament le procès de Trump au Sénat par une diatribe anti-Russie

Le procès du président Donald Trump au Sénat a commencé merc...
Le président de la Commission des renseignements de la Chamb...
Le président de la Cour suprême,...
La lourdeur de la procédure reflétait la grande distance qui...
Il existe une énorme hostilité populaire à l'égard de l'admi...
Mais l'affaire de destitution menée par les démocrates n'est...
Le ton a été donné par la présentation d'ouverture de Schiff...

8 articles 12/01/2020 les-crises.fr  2 min #167356

[Exclu Les-Crises] Notre 1ère série documentaire : « ukrainegate - des faits qui dérangent »

Nous sommes heureux de vous présenter aujourd'hui la premi&e...
Notre enquête a débuté au printemps 2019. Elle traite ...
À travers plusieurs épisodes, cette enquête ind...
À partir de Joe Biden, cette enquête nous condu...
Nous vous en proposons deux versions. La première est...
https://videos.les-crises.fr/embed/player.php?video=ukgate_l...
Et la seconde est une version réduite de 8 minutes si vous a...

27/12/2019 reseauinternational.net  14 min #166657

Impeachment, « Chaos fabriqué » et le Nouvel Ordre Mondial

Un nouvel ordre mondial est là, et la destitution de Trump j...
« Folie ou méthode », telles sont les questions qu...
Aux États-Unis, c'est beaucoup plus. Tout en tirant parti du...
Le système de gouvernement US est au bord du gouffre. Nous a...
De tels propos sont évidemment insensés.
Ce que nous allons examiner, et il est temps d'aller aussi l...
Si tel est le cas, et intentionnellement ou non, les États-U...

25/12/2019 lesakerfrancophone.fr  6 min #166593

L'Amérique est sur la corde raide

Par Paul Craig Roberts - Le 20 décembre 2019 - Source Unz Re...
La procédure de mise en accusati...
son article] intitulé, « Les électeurs juifs américains...
Cette impression est très dommageable pour les Juifs car ell...
Certains juifs m'ont fait part de leur étonnement et se dema...
Il est clair que le cirque de la destitution est un acte pol...
Au fur et à mesure que la procédure de mise en accusation se...

22/12/2019 les-crises.fr  10 min #166450

Ray Mcgovern : Les embûches d'une Pit Bull russophobe

Source : Consortium News, Ray McGovern, 22-11-2019
Comme tant d'autres « experts de la Russie » jacas...
https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2019/12/1-8-590...
Le témoignage de « l"experte de la Russie » Fiona ...
L'éducation de Hill sur la Russie s'est faite en écoutant le...
J'ai étudié l'URSS et la Russie pendant deux fois plus longt...
Les services de renseignement russes sont-ils toujours très ...

21/12/2019 wsws.org  7 min #166390

Au lendemain du vote de destitution: les démocrates soutiennent les projets de loi de Trump sur le commerce et le budget

Le lendemain de l'adoption par la Chambre des représentants ...
Le vote a été de 385-41: 193 démocrates et 192 républicains ...
Cette mesure vise à renforcer la coordination de la politiqu...
La présidente de la Chambre, Nan...
La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a annoncé un acco...
Dans une nouvelle démonstration de la collaboration des démo...
Une poignée de démocrates libéraux se sont opposés au projet...

20/12/2019 dedefensa.org  18 min #166380

Les Usa selon Dame Pelosi

20 décembre 2019 - En quelque sorte, comme cela nous arrive ...
«... Zero-Hedge.com] pour ne pas payer de rançon), qu'un for...
» Ainsi vivrions-nous une situation sans aucun précédent-bou...
Lorsque nous écrivîmes cela, la chose n'était ni acquise, ni...
La décision de Pelosi est tout à fait extraordinaire : ...
Les réactions des républicains sont évidemment furieuses, bi...
L'une des réactions les plus vives a été celle, tweetée, du ...

20/12/2019 lesakerfrancophone.fr  15 min #166356

Voici comment l'État profond est en train de couler le Parti démocrate

Un résumé de ce qui se trame derrière le procès de destituti...
Par Moon of Alabama - Le 18 déce...
va les couler] :
Selon un nouveau sondage, le taux d'approbation du travail d...
Même les principaux partisans des Démocrates ne sont pas ent...
Les groupes libéraux ont organisé plus de 600 événements, de...
Les Démocrates espèrent que d'ici novembre 2020, les électeu...

20/12/2019 reseauinternational.net  3 min #166337

La procédure de destitution contre Trump est basée sur des accusations «fantaisistes» selon Poutine

Au cours de sa conférence de presse annuelle, Vladimir Pouti...
Interrogé le 19 décembre, au cours de sa conférence de press...
«Ils ont inventé une histoire de pression sur l'Ukraine»
Concernant les relations bilatérales entre Moscou et Washing...
A propos de l'Ukraine et de la volonté américaine affichée d...
Il a ensuite noté que la crise qui secoue Washington n'était...
Donald Trump est devenu, le 18 décembre au soir, le troisièm...

20/12/2019 wsws.org  7 min #166325

Maudits soient les deux partis

Par Patrick Martin et Andre Damon
La Chambre des représentants des États-Unis a voté mercredi ...
Donald Trump with Nancy Pelosi, ...
Le premier procès de destitution d'un président américain a ...
La deuxième destitution d'un président américain n'a été emp...
Il ne manque pas de raisons légitimes pour destituer Trump. ...
Mais les démocrates ont exclu toutes ces questions démocrati...

19/12/2019 lesakerfrancophone.fr  10 min #166299

Bienvenue au village Potemkine du pouvoir de Washington...

...où il commence à être visible qu'un président élu doit se...
Par William S. Smith − Le 2 décembre 2019 − Sour...

Ce dont le gouvernement constitutionnel américain a besoin d...
article d'opinion], écrit par l'amiral à la retraite William...
Comment en sommes-nous arrivés au point où un ancien officie...
Alors même que les promesses du président Trump de mettre fi...

19/12/2019 francais.rt.com  5 min #166291

Destitution : le Congrès vote le renvoi de Trump en procès au Sénat

Comme attendu, la Chambre des représentants, à majorité démo...
La Chambre des représentant a voté dans la nuit du 18 au 19 ...
Il reviendra au Sénat d'organiser son procès, probablement e...
Destitution : le deux poids...
Donald Trump a dénoncé dans la foulée depuis le Michigan la ...
«Pendant que nous créons des emplois et que nous nous batton...
Ils accusent le, président américain d'avoir souhaité condit...

3 articles 19/12/2019 wsws.org  6 min #166275

Trump lance un appel fascisant dans une lettre sur sa destitution

Dans un geste visant à rameuter ses partisans fascisants, le...
Dans la lettre, Trump accuse la majorité démocrate du Congrè...
Le président Donald Trump parle ...
La lettre est, en d'autres termes, une menace qui se rapport...
Le document est rédigé dans un langage incendiaire jamais ut...
Le fait qu'un tel langage puisse être utilisé contre la majo...
Depuis son élection, Trump a systématiquement cherché à détr...

18/12/2019 wsws.org  7 min #166201

Les démocrates de la Cia soutiennent la campagne de destitution menée par la Cia

Les congressistes Elissa Slotkin (D-MI) et Abigail Spanberge...
Slotkin et Spanberger sont deux des onze démocrates élus pou...
Leur recrutement pour se présenter à des sièges libres ou ré...
Beaucoup plus de démocrates issus de l'appareil militaire et...
Avec les déclarations de Slotkin et de Spanberger en faveur ...
Les sept autres sont Max Rose, de New York, ancien commandan...
Le onzième est Jared Golden du Maine, qui a voté en faveur d...

Référencé par : 1 article