Qui obéit le plus à son gouvernement: Huawei ou Google?

16-09-2019 tlaxcala-int.org 10 min #161721

 José Manzaneda

La presse capitaliste nous informe des 18 charges que le gouvernement des USA présentera contre Julian Assange (1). Sans scandale. Ni condamnations de la "violation de la liberté de presse" que supposent la persécution et la chasse contre le journaliste qui a informé le monde des crimes de l'armée usaméricaine.

Mais bien sûr, c'est un "acte de harcèlement de journaliste" que, à La Havane, la police interroge - sans arrêter ni emprisonner - une journaliste payée pour le gouvernement des USA (2).

Que diraient les médias si le Gouvernement cubain envoyait sa police occuper l'ambassade des USA à La Havane? Eh bien, quand le gouvernement des USA, en violant la Convention de Vienne, occupe celle du Venezuela à Washington, il n'y a pas le moindre scandale (3).

Pour stopper l'avance imparable de la Chine dans la technologie 5G, le voyou yankee a décidé d'opposer son veto à l'entreprise Huawei. Il allègue - avec la complicité de la presse occidentale - ses liens avec le gouvernement chinois (4). Mais sur les liens de Google et d'autres entreprises avec la Maison Blanche, qui ont obéi à l'ordre direct d'opposer son veto à Huawei (5), avez-vous lu un mot là-dessus?

L'envoyé de l'ONU Ghassan Salamé a exprimé que "la Libye est au bord de la guerre civile" (6). C'est un État en faillite, avec deux gouvernements qui se battent pour le contrôle du pétrole. Avez-vous lu quelque article dans la grande presse qui nous rappelle que la Libye, avant l'intervention de l'OTAN en 2011, était le pays de l'Afrique qui avait le meilleur Indice de Développement Humain (7) et dont le revenu par tête était le plus élevé (8)? Et vous ne le lirez pas.

Aux USA, six mineurs immigrants d'Amérique centrale sous garde policière, sont déjà décédés après la déportation de leurs parents (9). Imaginez que cela arrive à Cuba, au Venezuela... ou en Russie? N'est-il pas vrai que nous aurions alors un scandale médiatique international?

Aux congrès de l'Association d'Études Latino-américaines (LASA) voyage toujours une ample délégation d'intellectuels de Cuba: près de 400 sont venus à Barcelone en 2018 (10). Mais cette année il a été célébré à Boston et les USA ont accordé à peine 15 visas pour les personnalités de Cuba, qui au préalable ont été interrogées sur leur appartenance au Parti Communiste (11). Rien de cela n'a été rAPporté dans la presse qui nous parle tant de "contrôle idéologique" et de "manque de libertés"... à Cuba (12).

Au moins trois enfants vénézuéliens sont morts en attente d'une greffe de moelle osseuse, en raison du blocage financier des USA envers leur pays (13). En février, un transfert de presque 5 millions de dollars depuis Caracas à la "Association italienne pour la Greffe de Moelle Osseuse", a été annulée par Novo Banco, banque portugaise appartenant au fond usaméricain Lone Star (14), qui à son tour retient 1.600 millions appartenant à l'État vénézuélien (15).

Mais des journaux comme El Mundo nous disent que le coupable de ces morts est Nicolas Maduro, qui aurait "suspendu" le programme de transplantations (16).

Le reportage est signé par son correspondant Daniel Lozano. Ce n'est pas un journaliste, mais un criminel de guerre (17). La guerre pour le pétrole que subit aujourd'hui le Venezuela.

Notes

(1)  rtve.es

(2)  europapress.es

(3)  elpais.com

(4)  www.rtve.es/noticias/20190520/google-rompe-huawei-no-podra-acceder-actualizaciones-aplicaciones-propietarias-ni-servicios/1941720.shtml

(5)  elperiodico.com

(6)  diariovasco.com

(7)  undp.org

(8)  telesurtv.net

(9)  lavanguardia.com

(10)  telecinco.es

(11)  cubainformacion.tv

(12)  cubainformacion.tv

(13)  abc.es

(14)  prensa-latina.cu

(15)  actualidad.rt.com

(16) elpitazo.net

(17) elmundo.es

(18) cubainformacion.tv

Courtesy of  Cubainformación
Source:  cubainformacion.tv
Publication date of original article: 16/09/2019

 tlaxcala-int.org

 Commenter