Jean-Claude Michéa (3/5) Qui n'a pas connu Montpellier dans les années 80

11-09-2019 les-crises.fr 5 min #161497

Source :  France culture, Jean-Claude Michéa, Guillaume Erner, 09-01-2019

franceculture.fr

Jean-Claude Michéa est désormais un auteur qui compte. Et pourtant, chacun de ses livres représente pour Michéa une douleur. Le philosophe nous explique comment il a publié son premier livre par hasard.

La transformation de Jean-Claude Michéa en auteur s'est faite tardivement. Son ami Alain Martin, qui a également quitté le PC après avoir lu Guy Debord, possède une maison d'édition et crée les éditions Climats.

Il retrouve un article sur Georges Orwell que Michéa avait écrit des années auparavant sans parvenir à le publier. Michéa le met à jour et publie son premier livre, Orwell, anarchiste Tory, en 1995, à la demande de son ami. Contrairement à toute attente, le livre a de bonnes critiques et se vend.

A partir de là, on lui demande régulièrement de publier, et les ouvrages s'enchaînent : L'enseignement de l'ignorance, Impasse Adam Smith, Orwell éducateur, La double pensée, etc.

Pourtant, pour Michéa, écrire est une souffrance. Il ne publie que sous la pression du chantage affectif de son ami Alain Martin. En outre, publier c'est aussi gagner en notoriété, affronter le feu de la critique et faillir à sa devise : "Pour vivre heureux, vivons cachés"...

Parmi les philosophes, le nom de Jean-Claude Michéa est désormais bien connu. L'homme, en revanche, demeure dans la pénombre : ses apparitions dans les médias sont rares. D'où l'intérêt de ce long échange ou Jean-Claude Michéa a accepté de se livrer complètement, n'esquivant aucune question, expliquant et commentant sa vie et son travail de philosophe.

Tout au long de ces entretiens, ceux qui aiment l'auteur d'Orwell, anarchiste tory, apprendront à mieux le connaître. Les autres pourront se faire une idée sur ce penseur original et radical, au style volontiers polémique. Après tout, lorsqu'on livre des batailles, n'est-il pas normal d'avoir des ennemis ?

LIENS

A propos du livre d'Emmanuel et Mathias Roux :  Jean-Claude Michéa, l'inactuel. Une Critique de la civilisation libérale, éditions Le Bord de L'eau, 2017.

 De qui Jean-Claude Michéa est-il le non ? Portrait du philosophe par Andrés Rib, publié par la revue en ligne Le nouveau cénacle en 2016.

 Jean-Claude Michéa, la réaction sous le masque de l'anticapitalisme : entretien avec Isabelle Garo, animatrice de la revue Contretemps.

 Une lettre à propos du mouvement des Gilets jaunes signée Jean-Claude Michéa.

 Jean-Claude Michéa invité de la Grande Table sur France Culture le 18 septembre 2018.

Source :  France culture, Jean-Claude Michéa, Guillaume Erner, 09-01-2019

 les-crises.fr

 Commenter