Qui est responsable des incendies en Amazonie ?

24-08-2019 reseauinternational.net 10 min #160714

Selon le scientifique brésilien Carlos Nobre, le gouvernement Bolsonaro a fomenté et encouragé la déforestation et les incendies en Amazonie avec sa politique d'expansion de la frontière agricole.

Après plus de deux semaines d'incendies de forêt en Amazonie, les organisations et mouvements environnementaux ont blâmé le Président Jair Bolsonaro pour la gravité de la situation dans cette région du Brésil.

Mais bien qu'il y ait de plus en plus de plaintes contre Bolsonaro pour avoir encouragé les bûcherons et les agriculteurs à brûler de grandes étendues de jungle, l'origine des incendies en Amazonie est inconnue.

La richesse nutritive des sols amazoniens permet d'obtenir des rendements élevés en raison de leur proximité avec les rivières de la région. Les précipitations qui proviennent du bassin amazonien alimentent les terres cultivées du sud du Brésil, considéré comme une source alimentaire d'importance mondiale, ce territoire est l'objet d'exploitation par diverses industries qui pourraient être la cause du crime environnemental.

La cause des incendies en Amazonie

Les incendies de forêt sont fréquents au Brésil pendant la saison sèche, mais ils peuvent survenir délibérément afin de déboiser illégalement des terres pour l'élevage du bétail et l'agriculture.

Des études montrent que plus de 12 % du sol amazonien du Brésil (environ 37 millions d'hectares) est utilisé pour l'élevage et l'agriculture, notamment la production de soja.

teleSUR TV (retweet) 21/08/2019 15:32:53 2562 3947  1693490/285
El pulmón vegetal del mundo está a punto de desaparecer por completo a causa de la explotación descontrolada y los incendios
La Amazonía se extingue y el gobierno de #Brasil🇧🇷 se mantiene de brazos cruzados
¿Se hará algo para detener este crimen ambiental? #PrayForAmazonas 🔥

Le poumon végétal du monde est sur le point de disparaître complètement en raison d'une exploitation incontrôlée et des incendies. L'Amazonie s'éteint et le gouvernement du Brésil reste les bras croisés. Des mesures seront-elles prises pour mettre fin à ce crime contre l'environnement ?

Cependant, le scientifique Carlos Nobre, de l'Université de Sao Paulo, estime qu'au-delà de la saison sèche, la politique de Bolsonaro qui favorise l'exploitation du territoire plutôt que la conservation de l'Amazonie est responsable de l'augmentation des incendies.

Selon Nobre, la plupart des incendies de forêt en Amazonie sont d'origine humaine, généralement causés par des agriculteurs et des éleveurs.

Le scientifique brésilien a indiqué que pendant des années, il était interdit de faire des feux, mais malheureusement la plupart des agriculteurs et des éleveurs ne respectent pas ces mesures légales.

« Ils sont condamnés à une amende, mais ça ne marche pas. Les incendies sont en hausse. Il existe en Amazonie une culture agricole qui utilise le feu de manière intensive et extensive«, a déclaré l'expert.

Nobre a averti que le gouvernement brésilien actuel a fomenté et encouragé la déforestation et les incendies, déclarant presque quotidiennement que l'agriculture est un secteur économique puissant pour le Brésil et que la frontière agricole doit être élargie.

#Brazil has experienced its highest number of fires in the past seven years, according to official government data. #Prayforamazonia

Le Brésil a connu son plus grand nombre d'incendies au cours des sept dernières années, selon les données officielles du gouvernement.

Bolsonaro a décrit comme des héros les agriculteurs et les éleveurs qui devraient élargir la frontière agricole pour stimuler l'appareil agro-industriel, ce qui n'est pas nécessairement vrai, a déclaré Nobre.

Selon le membre de l'Université de Sao Paulo, jusqu'à 80 % de la déforestation en Amazonie brésilienne est illégale. Entre 2005 et 2014, les taux de déforestation ont diminué parce qu'il y avait beaucoup plus de mesures de contrôle.

Le scientifique a déclaré que la plupart des coupables de ces crimes environnementaux ont été arrêtés au cours de cette période et a souligné que des campagnes étaient menées contre la déforestation illégale et aussi contre l'utilisation du feu.

« Mais malheureusement, ces campagnes sont terminées. Nous assistons donc aujourd'hui à une augmentation de la déforestation et des incendies«, a ajouté Carlos Nobre.

Données provenant des incendies en Amazonie

L'Amazonie brésilienne, considérée comme le « poumon de la planète », brûle depuis plus de 17 jours et au cours des deux derniers jours, il y a eu au moins 5 253 incendies.

En raison des politiques favorables à l'agriculture et à l'élevage de Bolsonaro, les zones forestières de l'Amazonie ont diminué de 20 à 30 % par rapport aux 12 derniers mois.

Entre janvier et août 2019, un total de 71 497 accidents de ce type ont été enregistrés, bien plus que les 39 194 survenues au cours de la même période en 2018.

La cancillería brasileña envió a las embajadas datos sobre la reducción de la deforestación para refutar la ola de críticas internacionales, pero obvió que pertenecen a los gobiernos de Lula y Dilma. Otro capítulo en el planeta fake news de Bolsonaro:

Le Ministère brésilien des Affaires Étrangères a envoyé des données sur la réduction de la déforestation aux ambassades pour réfuter la vague de critiques internationales, mais a évité de préciser qu'elles appartiennent aux gouvernements de Lula et Dilma. Un autre chapitre de la planète fake news de Bolsonaro

Les données de l'Institut National de Recherche Spatiale (INPE) au Brésil indiquent le plus grand nombre d'incendies enregistrés au cours des sept dernières années dans ce pays d'Amérique du Sud.

Depuis le début de l'année, cinq États ont connu une augmentation plus importante des incendies : Mato Grosso (260 %), Rondônia (198 %), Pará (188 %), Acre (176 %) et Rio de Janeiro (173 %).

L'Amazonie est la plus grande forêt tropicale du monde, un réservoir vital de carbone qui ralentit le rythme du réchauffement climatique.

Elle abrite un million d'indigènes et environ trois millions d'espèces de plantes et d'animaux.

Source :  ¿Quién es responsable de los incendios en la Amazonía?

traduction  Réseau International

 reseauinternational.net

 Commenter