Epstein officiellement « retiré » , l'affaire qui risquait d'exposer le grand chantage et les fausses attaques du 11 septembre 2001 est officiellement close

12-08-2019 reseauinternational.net 3 min #160278

Des analystes se demandaient pourquoi Jeffrey Epstein n'a pas été "retiré" comme Oussama Benladen par ses employeurs. C'est désormais chose faite.

Mort étranglé ou sirotant une liqueur forte près d'une plage non loin du grand Tel-Aviv sous une nouvelle identité, le retrait ou la disparition de Epstein met fin à une affaire qui commença à donner des sueurs froides à l'État profond US, au renseignement israélien et aux plus puissantes familles aux États-Unis.

Les scandales pédophiles ayant ébranlé le régime britannique et totalement décrédibilisé les structures de l'État belge ont tous été étouffés car ils révélaient un aspect fort méconnu des mécanismes de chantage que les services spéciaux de l'internationale sioniste utilisent pour contrôler la plupart des hommes et des femmes politiques ou les personnalités publique des Amériques, d'Europe et de certains pays d'Asie.

En France, les rares personnes assez courageuses pour tenter de travailler sur la pédophilie rituelle en milieu institutionnel sont systématiquement écrasées et socialement "néantisées". C'est un sujet tabou et donc inexistant.

Tout comme Benladen et Epstein. Selon la légende urbaine créée par la propagande officielle, le premier a été jeté par dessus bord dans l'océan indien avec les honneurs militaires et selon la coutume musulmane tandis que le second se serait suicidé dans sa cellule hypersurveillée à New York. Ce sont des vérités officielles. En réalité on en sait strictement rien. On nous cache tout dans tous les domaines. Y compris le domaine scientifique. Que dire alors des coups tordus des barbouzes ?

Epstein était un agent de haut rang du Mossad israélien auquel il a rendu d'immenses services. Il savait beaucoup de choses compromettantes sur le 11 septembre 2001, les Clinton, Ehud Barak, Benyamin Netanyahu, les programmes secrets d'armes biologiques, Obama, Trump et tout le gratin de ce grand égout qu'est Washington D.C. Ses brillants états de services devaient amener ses employeurs à le retirer en "le suicidant". Il faut toujours sauver les faux semblants.

source: strategika51.org

 reseauinternational.net

 Commenter