Usa vs Chine. Pour les agriculteurs américains, c'est « la pire année de tous les temps »

09-08-2019 reseauinternational.net 12 min #160168

Les agriculteurs américains n'ont jamais connu une année aussi calamiteuse. Au cours du premier semestre de 2019, les principaux problèmes ont été la pluie sans fin et les inondations sans précédent. En raison des conditions incroyablement humides, des millions d'acres de très bonnes terres agricoles n'ont pas été plantés et des dizaines de millions d'autres acres produiront beaucoup moins que la normale. Même sans autre calamité, nous allions voir les faillites agricoles atteindre des niveaux tout à fait dingues, mais voici que, maintenant, le gouvernement chinois interdit les importations agricoles américaines, en rétorsion aux décisions de Trump d'augmenter les taxes douanières sur les produits importés de Chine.

Cela va considérablement déprimer les prix que les agriculteurs américains obtiennent pour leurs cultures, et beaucoup d'agriculteurs qui espéraient encore réaliser un profit pour cette année subiront plutôt une perte. En fin de compte, la vérité est que 2019 sera un coup mortel pour d'innombrables agriculteurs américains qui ne peuvent plus suivre financièrement après une série d'années très difficiles. Beaucoup quitteront complètement leur activité et ne retourneront plus jamais dans l'agriculture, et notre pays sera moins bien loti à cause de cela.

Lorsque les Chinois ont annoncé qu'ils  cesseraient complètement d'acheter des produits agricoles américains, ils ont envoyé une onde de choc dans le centre du pays. Selon le vice-président exécutif de l'American Farm Bureau, nos agriculteurs et nos éleveurs vont maintenant faire face à « une période vraiment difficile, difficile»...

«C'est un coup dur pour les agriculteurs et les éleveurs du pays», a déclaré à FOX Business, Dale Moore, vice-président exécutif de l'American Farm Bureau. «C'est l'une des choses dont nous ressentons les effets, et c'est une année qui s'annonce au cours de laquelle Mère Nature a été un partenaire commercial terrible dans de nombreuses régions du pays. C'est une période très difficile pour les agriculteurs et les éleveurs de ce pays. »

Les actions des sociétés industrielles, agricoles, pétrolières et de transport ont chuté, conséquence directe des tensions croissantes entre les deux plus grandes économies du monde.

Bien sûr, le président Trump tente d'être optimiste et il promet que les Chinois ne pourront pas faire du mal à nos agriculteurs, mais la vérité est qu'ils l'ont déjà fait.

Les importations chinoises de produits agricoles américains ont chuté de plus de la moitié entre 2017 et 2018 et sont maintenant en train de disparaître. Ce qui suit vient de  Fox Business

Malgré le tweet de Trump, les agriculteurs américains risquent maintenant de perdre la totalité d'un marché de 9,1 milliards de dollars en 2018, en forte baisse par rapport aux 19,5 milliards de dollars d'agriculteurs américains exportés vers la Chine en 2017.

Malheureusement pour les agriculteurs américains, ils sont pris au beau milieu d'une lutte acharnée entre le gouvernement chinois et le président Trump, et la Chine s'est spécialement attaquée aux agriculteurs américains afin de  faire du mal politiquement à Trump...

La nouvelle interdiction agricole de la Chine présente un avantage supplémentaire pour les Chinois en maximisant l'impact politique négatif sur Trump.

D'importants états décisifs dans l'élection présidentielle de la ceinture céréalière du Midwest, tels que l'Iowa et le Wisconsin, ont joué un rôle crucial dans sa victoire aux élections de 2016.[1] Couper ce domaine particulier du commerce bilatéral à un moment où les agriculteurs américains se remettent des séquelles des inondations de cette année est un moyen efficace pour Beijing de contrer les nouveaux tarifs du président Trump.

Si l'élection présidentielle avait lieu en novembre, il serait très difficile pour Trump de gagner dans l'Iowa et dans le Wisconsin. Bien sûr, beaucoup de choses peuvent changer d'ici novembre 2020, mais pour le moment, Trump perd définitivement son soutien au centre du pays.

En parlant du Wisconsin, il s'agit tout simplement de l'un des États qui compte actuellement  le plus grand nombre de dépôts de faillites agricoles...

Depuis juin dernier, 535 dépôts en faillite au chapitre 12 ont été enregistrés, ce qui représente une augmentation de 13%. Le Kansas, le Minnesota et le Wisconsin ont enregistré le plus grand nombre de dépôts de faillites.

En conséquence, le Congrès a adopté la Family Farmer Relief Act afin de mettre à jour les critères d'éligibilité à la faillite du chapitre 12, faisant passer la limite d'endettement de 4,1 à 10 millions de dollars, ce qui permet à davantage d'agriculteurs de se déclarer en faillite, offrant ainsi une meilleure chance à leurs producteurs et créanciers. reconnaître et éviter la liquidation en masse.

Le président Trump va essayer de garder le plus grand nombre de fermes possible avec ses énormes programmes d'aide, mais la vérité est que même avec ces programmes d'aide, il est inévitable que les faillites agricoles continuent de se multiplier.

En fait, elles sont déjà au plus haut niveau que nous ayons vu depuis la dernière récession.

Ce dont les agriculteurs américains ont réellement besoin, c'est vraiment de mettre fin à la guerre commerciale et de permettre aux Chinois de recommencer à leur acheter.

Malheureusement, cela ne se produira tout simplement pas. À ce stade, même  Goldman Sachs admet qu'il n'y aura pas d'accord commercial avec la Chine avant l'élection présidentielle de 2020...

« Nous nous attendions à une dernière série de tarifs visant les importations chinoises restantes à un taux de 10%«, ont écrit les analystes, dirigés par l'économiste en chef américain Jan Hatzius, dans une note adressée aux clients. « Mais les nouvelles depuis l'annonce du tarif par le président Trump jeudi dernier indiquent que les décideurs américains et chinois adoptent une position plus dure et que nous ne prévoyons plus d'accord commercial avant les élections de 2020″.

Cela signifie que la situation des agriculteurs américains va continuer à s'aggraver, ce qui pèsera lourdement sur l'économie américaine dans son ensemble.

Nous sommes entrés dans l'ère de «la tempête parfaite», et les choses ne vont certainement pas devenir plus faciles dans les mois à venir.

J'aimerais avoir de meilleures nouvelles pour vous, mais ce n'est pas le cas. Les événements mondiaux commencent à s'accélérer considérablement et nombre des choses pour lesquelles nous avons été mis en garde commencent à se produire sous nos yeux.

Par Michael Snyder
écrivain, personnalité des médias et militant politique au niveau national. Il est l'auteur de quatre livres dont «Préparez-vous maintenant, Le début de la fin» et Vivez une vie qui compte vraiment. Ses articles sont publiés à l'origine sur le blog The Economic Collapse, dans End of the American Dream et dans The Most Important News.

 Source

Traduction : Hannibal GENSÉRIC

***

Commentaire

Dépréciation de la devise chinoise, qui a franchi le seuil symbolique des 7 yuans pour un dollar. Suspension des nouveaux achats de produits agricoles américains. Ces développements ont fait vivre à Wall Street hier sa  pire journée de l'année et incité Donald à  accuser la Chine de manipuler sa monnaie, ce que Pékin a démenti. Bref, ils ont fait entrer la guerre commerciale sino-américaine dans une phase dangereuse.

La riposte chinoise fait suite à la menace du président américain d'imposer des droits de douane supplémentaire à la quasi-totalité des importations chinoises à partir du 1er septembre. En laissant filer sa monnaie, la Chine veut ainsi réduire l'effet des nouveaux tarifs. Cette dépréciation est cependant une arme à double tranchant.

Fait à noter : le S&P 500 a cédé 2,98% hier, une baisse rappelant celle du 9 août 2007 (2,96%), qui a marqué selon les experts le début de la crise financière de 2007-2008. Le New York Times rappelle ce parallèle dans cet  article et note que l'économie mondiale s'approche peut-être du gouffre à cause de l'escalade dangereuse de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

Retenez donc bien cette date : 5 août 2019.

[1] USA. La dépendance aux  d rogues  et à Trump sont les symptômes du même malaise

 Iran : échec des sanctions américaines contre le pétrole iranien

source: numidia-liberum.blogspot.com

 reseauinternational.net

 Commenter