«Cimetière»: des dizaines de Boeing 737 Max sont échoués à l'aéroport de Southwest Airlines (Photos)

21-07-2019 reseauinternational.net 6 min #159448

Plus de 30 avions en difficulté sont garés sur le tarmac d'un aéroport californien. Les avions, qui coûtent chacun 121 millions de dollars, ne seront pas desservis avant novembre au moins, alors que certains affirment qu'ils risquent de ne plus jamais voler.

© AP Photo / Ted S. Warren

De nouvelles photos publiées en ligne montrent des dizaines d'avions Boeing 737 MAX échoués sur le tarmac de l'aéroport logistique de Californie du Sud, situé à Victorville, en  Californie.

Plus de 30 avions sont immobilisés au moins jusqu'en novembre, date limite à laquelle Boeing s'est engagé à achever la mise à jour du logiciel afin de réparer la faille qui aurait probablement entraîné deux accidents mortels au cours de la dernière année, entraînant l'échouement global du modèle. Chaque avion coûte environ 121 millions de dollars, selon le  site Web du constructeur.

À un moment donné, les MAX étaient les avions les plus vendus pour  Boeing, note le Mail, ajoutant que malgré tous leurs efforts, beaucoup pensent maintenant que les avions au sol ne pourront plus jamais décoller.

Southwest Airlines graveyard shows more than 30 Boeing 737 Max planes grounded after two deadly crashes killed 346 people:

*

Les deux collisions, qui ont eu lieu en octobre 2018 et mars 2019, ont fait 346 morts. On pense que les accidents se sont produits à cause d'un logiciel qui a modifié l'angle d'attaque de l'avion (angle du nez de l'avion) pour compenser les nouveaux moteurs trop lourds pour la vieille cellule.

Le logiciel dépendait des deux capteurs d'angle d'attaque, mais les pilotes n'avaient aucun moyen de savoir si les capteurs fonctionnaient mal ou étaient mal alignés. Le voyant d'avertissement dédié était lié à des affichages facultatifs, ce que n'avaient pas beaucoup de MAX, y compris les deux qui s'étaient écrasés.

*

Le président des Etats-Unis d'Amérique,  Donald Trump, semble croire que Boeing prétend pouvoir remédier à cette vulnérabilité meurtrière. En avril, il s'est adressé sur Twitter pour suggérer de changer de nom le fameux avion.

«Si j'étais Boeing, je réparerais le Boeing 737 MAX, ajouterais quelques fonctionnalités supplémentaires et changerais le nom de l'avion», a-t-il tweeté. «Aucun produit n'a souffert comme celui-ci. Mais encore une fois, qu'est-ce que je sais?»

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

What do I know about branding, maybe nothing (but I did become President!), but if I were Boeing, I would FIX the Boeing 737 MAX, add some additional great features, & REBRAND the plane with a new name.
No product has suffered like this one. But again, what the hell do I know?

Traduction :  MIRASTNEWS

Source :  Sputnik News

via: mirastnews.net

 reseauinternational.net

 Commenter