Contre le G7, arme de séduction massive pour imposer le capitalisme

19-07-2019 33 articles reporterre.net 7 min #159393

Alors que la France accueillera le G7 à Biarritz à la fin du mois d'août, les signataires de cette tribune appellent à un contre-sommet pour dénoncer ce rendez-vous, « arme de séduction massive pour imposer idéologiquement un capitalisme de plus en plus brutal ».

Cette tribune est signé par de nombreuses organisations,  dont la liste est ici.

Il est loin, le temps où les pays les plus riches, G7 ou G8, pouvaient dicter la marche du monde. Alors à quoi sert cette grande rencontre de sept chefs des États parmi les plus riches, qu'Emmanuel Macron s'apprête à accueillir du 24 au 26 août à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) ? Pourquoi tenir ce G7, qui semble relever d'un autre temps, à l'heure du bilatéralisme triomphant ? Derrière son charme suranné, le G7 est une arme de séduction massive pour imposer idéologiquement un capitalisme de plus en plus brutal.

C'est d'abord une grande vitrine du capitalisme financier. Nul doute que sera mise en scène la confrontation entre deux versions de ce capitalisme. La première, celle de Mme Merkel, M. Trudeau ou M. Macron, sera présentée comme vertueuse, ouverte sur le monde, louant les vertus de la mondialisation néolibérale. La seconde, celle de M. Trump ou M. Salvini, sera, du moins en France, présentée comme protectionniste, populiste, xénophobe et impérialiste. Les premiers seront présentés comme les remparts contre les seconds. Et on passera sous silence le fait que les premiers ont nourri l'ascension des seconds et que tous s'accordent sur l'essentiel : perpétuer un système au service des plus riches et des multinationales, se nourrissant de l'exploitation du travail et du vivant.

De grands engagements seront pris, comme lors de tous les G5, G6, G7 ou G8 depuis 1975 : mettre fin à la pauvreté, assurer la sécurité alimentaire ou encore réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre. Autant d'engagements pour laisser penser que le système actuel doit nous rendre plein d'espoirs. Autant d'engagements qui n'ont jamais été atteints, bien au contraire. Ainsi, selon la Banque mondiale, plus de 700 millions de personnes, soit 10 % de la population mondiale, vivent avec moins de 1,9 dollar par jour. Et ce nombre repart à la hausse dans de grandes régions du monde, tandis que les personnes qui souffrent de la faim sont de plus en plus nombreuses. Les inégalités augmentent dans presque tous les pays depuis une quarantaine d'années, dont les pays du G71. Les émissions de gaz à effet de serre repartent à la hausse dans le monde, notamment dans des pays du G7, quand il faudrait les réduire drastiquement pour espérer contenir le réchauffement climatique à 1,5 °C. Pauvreté et changement climatique poussent alors des millions de personnes à tenter de migrer vers les pays dits riches, pour se fracasser contre les murs érigés et voir leurs droits piétinés.

De nombreuses associations, syndicats et citoyen·ne·s ont décidé de ne pas se taire

Malgré l'échec désastreux de ces politiques, le G7 n'a aucun problème cette année pour brandir un nouvel objectif : la lutte contre les inégalités. La présidence française promet ni plus ni moins que le G7 va « rendre le capitalisme plus juste », aller « vers la réduction des inégalités et la justice fiscale » et même « mettre fin à l'évasion fiscale ». C'est pourtant tout l'inverse de la politique conduite par E. Macron, qui a mené une exceptionnelle redistribution fiscale vers les ultrariches. Un président qui pense qu'« on met un pognon de dingue dans les minimas sociaux » et qui s'attelle à affaiblir méthodiquement la protection sociale, les services publics et le droit du travail.

Ce système de plus en plus injuste et destructeur du vivant ne peut être poursuivi qu'en faisant taire les voix qui s'élèvent contre lui. Raison pour laquelle les chefs d'État du G7 associent au capitalisme financier des politiques de répression de plus en plus brutales et autoritaires, qui se sont traduites en France par des violences policières contre les Gilets jaunes poussant les Nations unies à demander une enquête approfondie. Face aux sept chefs d'État réunis au G7 et à la suite des contre-sommets qui ont forgé le mouvement altermondialiste, de nombreuses associations, syndicats et citoyen·ne·s ont décidé de ne pas se taire. Ils veulent éteindre l'incendie de la planète perpétré par ces politiques, dissimulé par un écran de fumée de beaux discours. Ils ont décidé de défendre un autre monde, plus juste et désirable et d'exiger une coopération multilatérale entre pays, fondée sur la solidarité entre les peuples et une réponse à l'urgence écologique. Ils se mobiliseront contre le G7, de façon pacifique mais déterminée.

Ce contre-G7 se tiendra du 19 au 26 août à Hendaye, ville avec laquelle un long dialogue a été instauré pour que tout se passe au mieux. Mais plusieurs décisions du gouvernement laissent penser que celui-ci s'apprête à nourrir les tensions. Ainsi, à quelques centaines de mètres des lieux du contre-sommet, le centre de rétention administrative (CRA) d'Hendaye, symbole de la répression de l'Etat français contre les migrants, qui devrait être fermé tout l'été, sera en fait transformé en centre de détention pour les personnes arrêtées dans le cadre du G7. Nous dénonçons un piège tendu par l'État, qui risque de transformer Hendaye en point de fixation, bien loin de l'ambiance feutrée qui règnera lors des réceptions du G7 à l'Hôtel du Palais à Biarritz. Le CRA doit être fermé, comme c'était initialement prévu. Si tel n'était pas le cas, le gouvernement porterait la responsabilité de ce qui apparaitra nécessairement comme une provocation vis-à-vis des participant.es qui seront là pour montrer que des alternatives existent face aux représentant.es des pays les plus riches.

Signataires :

Jérémie Chomette, directeur général, France Libertes - Fondation Danielle Mitterrand
Bernard Dreano, pour IPAM (Initiatives pour un autre monde)
Olivier Dubuquoy, fondateur de ZEA
Khaled Gaiji, président des Amis de la Terre France
Nicolas Galepides, secrétaire général, SUD PTT
Nicolas Girod, porte-parole, Confédération Paysanne
Murielle Guilbert, secrétaire nationale de l'Union syndicale Solidaires
Kévin Jean, président de l'association Sciences Citoyennes.
Jean-Louis Marolleau, secrétaire exécutif, Réseau Foi et Justice Afrique Europe
Roland Nivet et Edith Boulanger co-porte-paroles du Mouvement de la paix
Marie Pochon, coordinatrice Générale de Notre Affaire À Tous
Aurélie Trouvé, porte-parole, Attac France
Le collectif « Enseignant.e.s pour la planète »
Le collectif « Unis pour le climat »Bizi,
EH Bai,
Ensemble Pays Basque,
Fi Bayonne Gorriak Insoumis,
Lurralde Askea,
Solidaires Pays Basque,
Sortu

Source : Courriel à Reporterre

Photo :
chapô : Un milliers de personnes ont manifesté le 13 juillet 2019 à Biarritz pour dire non au G7. © Chloë Rébillard/Reporterre

- Dans les tribunes, les auteurs expriment un point de vue propre, qui n'est pas nécessairement celui de la rédaction.
- Titre, chapô et intertitres sont de la rédaction.

 reporterre.net

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
07-09-2019 reseauinternational.net 7 min #161309

G7 : Pris dans le tourbillon qu'il a créé

par Salman Rafi Sheikh.

Symbole de « l'hégémonie occidentale », le récent sommet du G7 a été en réalité un triste spectacle de l'Occident pris dans un tourbillon auto-créé. Ce tourbillon est en place depuis au moins le sommet de l'an dernier au Canada, lorsque le Président américain Trump est rentré chez lui au milieu du sommet et a refusé de signer le communiqué commun. En France, en 2019, le dirigeant français a inventé une solution à cette problématique en tuant la tradition de publier un communiqué commun, faisant ainsi du sommet du G7 de 2019 le seul sommet dans son histoire sans déclaration commune.

06-09-2019 reseauinternational.net 3 min #161268

L'intox iranienne

Au sommet du G7 de Biarritz, le président français Emmanuel Macron a tenté d'imposer une négociation à son homologue états-unien, Donald Trump, dans le dossier iranien. Ainsi, a-t-il a invité le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Djavad Zarif, en marge du sommet et a abandonné ses hôtes pour s'entretenir bilatéralement avec lui.

L'initiative française se doublait d'une offre de crédit de 15 milliards de dollars pour donner une bouffée d'oxygène à l'économie iranienne.

06-09-2019 lesakerfrancophone.fr 7 min #161266

Le Blues du G7

Par James Howard Kunstler - Le 26 Août 2019 - Source  kunstler.com

South Park - Safe Space

Ce qui est en jeu dans toutes ces conférences internationales comme celle du G7, ce sont les lignes d'approvisionnement ténues qui assurent la continuité du jeu mondial. Les plus critiques livrent le pétrole dans le monde entier. La Chine importe environ 10 millions de barils par jour pour poursuivre ses activités.

30-08-2019 mondialisation.ca 9 min #160996

Un G7 aux allures d'une réunion de famille dysfonctionnelle

Le groupe des sept pays les plus industrialisés - le G7 - s'est donné rendez-vous, fin août, sur les plages de la station balnéaire de Biarritz pour un 44esommet.

Cette chronique se veut une réflexion sur l'utilité et la légitimité de ce genre de rencontres de plus en plus coûteuses, contestées, sécurisées et bunkerisées. Aujourd'hui, un sommet du G7 ressemble drôlement à une réunion de famille dysfonctionnelle où chacun tire la couverte de son côté.

30-08-2019 mondialisation.ca 27 min #160959

Kermesse du G7: Un non-évènement

«Les journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politiques, mais ils les répètent, c'est pire !» Coluche

Du vendredi 23 au lundi 26 aout s'est tenu le G7. Sept pays qui se veulent la conscience du monde dans un rituel bien rodé depuis 1975, date à laquelle Giscard d'Estaing voulant punir les pays de l'OPEP décide après ce que les pays occidentaux appellent le choc pétrolier de faire front envers ces bédouins qui empêchent les pays industrialisés de continuer à prospérer avec un pétrole bradé à 2$/baril.

29-08-2019 histoireetsociete.wordpress.com 3 min #160955

La Chine rejette la déclaration du G-7 sur Hong Kong

27 Août 2019

La Chine rejette la déclaration du G-7 sur Hong Kong
Caracas, 27 août AVN

La Chine a rejeté le communiqué du G7 qui appelait à « éviter la violence » à Hong Kong, considérant qu'il s'agit d'une question interne qui ne concerne que le gouvernement et les citoyens de cette nation asiatique.

« Nous exprimons notre mécontentement extrême et notre opposition résolue à la déclaration des dirigeants du G7 concernant les affaires de Hong Kong «, a déclaré Geng Shuang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, tout en exhortant les pays membres du G7 à » cesser de se mêler des affaires des autres et de préparer en secret des activités illégales.

29-08-2019 lesakerfrancophone.fr 8 min #160931

G7 : Le dernier écran de fumée

Macron crie «au feu!» sur une planète surpeuplée, alors que l'Amazonie en flammes sert d'écran de fumée ultime au G7

Par Robert Bridge − Le 24 août 2019 − Source  Strategic Culture

Croire que les sept éco-vandales les plus industrialisés empêcheront l'Amazonie de partir en fumée revient à espérer que les dirigeants d'Hollywood trouveront le moyen d'empêcher le sexe et la violence d'apparaître sur grand écran.

28-08-2019 francais.rt.com 3 min #160895

«La fin de l'hégémonie occidentale sur le monde» : le discours de Macron aux ambassadeurs

Lors de son discours à la conférence des ambassadeurs, Emmanuel Macron a assuré qu'il fallait «recréer une civilisation européenne» et repenser les relations et les alliances avec les autres Etats. Il souhaite que l'Europe pèse ainsi davantage.

Lors du traditionnel et annuel discours du chef de l'Etat à la conférence des ambassadeurs, Emmanuel Macron a repris le 27 août l'essentiel des arguments déjà développés l'année précédente.

28-08-2019 les-crises.fr 11 min #160894

Cachemire : « l'Inde ne va pas s'attirer les foudres de la communauté internationale »

Source :  France 24, Romain Houeix, 13-08-2019

 Cachemire :

Texte par Romain Houeix

La révocation par l'Inde de l'autonomie de la partie du Cachemire qu'elle contrôle a provoqué la colère du Pakistan. Cependant, le reste de la communauté internationale reste prudente et rechigne à intervenir.

28-08-2019 reseauinternational.net 10 min #160887

La Renaissance carolingienne de Macron du G7

par M.K. Bhadrakumar.

L'Inde se félicite que la question du Cachemire ne figure pas dans  la Déclaration des dirigeants du G7 publiée à Biarritz, en France, le 26 août. Les efforts acharnés du Premier Ministre Narendra Modi auprès du Président français Emmanuel Macron au Château de Chantilly, au nord de Paris, le 22 août dernier, ont eu le résultat souhaité.

27-08-2019 voltairenet.org 10 min #160864

La communication, seul enjeu du sommet du G-7 à Biarritz

Le G7, qui était originellement un lieu d'échange entre dirigeants occidentaux pour mieux comprendre les points de vue respectifs, est devenu un enjeu de communication. Loin d'exposer à huis clos le fond de leur pensée, les invités sont devenus des acteurs d'un show médiatique où chacun essaye de faire bonne figure. Le pire aura été la surprise concoctée par Emmanuel Macron pour les journalistes et contre son invité états-unien.

27-08-2019 francais.rt.com 5 min #160860

Incendies en Amazonie : le Brésil dit non au G7 et raille Macron sur l'incendie de Notre-Dame

Le G7 propose une aide de 20 millions de dollars au Brésil pour lutter contre les incendies qui ravagent l'Amazonie, mais Brasilia la rejette et en profite pour railler la présidence française à propos de ses «colonies» et l'incendie de Notre-Dame.

Le Brésil a rejeté le 26 août l'aide proposée par les pays du G7 pour combattre les incendies en Amazonie. C'est ce qu'a annoncé un haut dirigeant brésilien, demandant au président français Emmanuel Macron de s'occuper de «ses colonies» et le raillant pour l'incendie de Notre Dame de Paris survenu le 15 avril : «Nous remercions [le G7 pour son offre d'aide], mais ces moyens seront peut-être plus pertinents pour la reforestation de l'Europe», a fait savoir Onyx Lorenzoni, chef de cabinet du président Jair Bolsonaro sur un blog du portail d'information G1.

27-08-2019 aa.com.tr 2 min #160858

Le G7 accorde un prêt de 251 millions de dollars aux femmes africaines

Tunisia

AA / Tunis

Les dirigeants des 7 pays les plus développés (G7) ont décidé, à l'occasion de leur sommet tenu du 24 au 26 août à Biarritz (sud-ouest de la France) d'accorder un prêt de 251 millions de dollars à l'entrepreneuriat féminin en Afrique.

Cette ligne de crédit a été octroyée au mécanisme Afwa (Action positive pour le financement en faveur des femmes en Afrique) de la Banque africaine de développement (BAD).

27-08-2019 reseauinternational.net 7 min #160852

Est-ce que le G-7 profite des incendies pour tenter d'internationaliser l'Amazonie ?

par Aram Aharonian.

Les incendies dévastateurs qui ont déjà ravagé près d'un demi-million d'hectares de forêt amazonienne au Brésil ont également mis le feu à la réunion du Groupe des Sept en France et ont brûlé et laissé dans un état critique l'Accord de Libre-Échange signé récemment entre l'Union Européenne et le Mercosur.

Paradoxalement, la capitulation des gouvernements néolibéraux du Mercosur a sauvé la rencontre des sept pays capitalistes les plus industrialisés (États-Unis, Canada, France, Italie, Allemagne, Grande-Bretagne et Japon) et a donné une impulsion au Président français Emmanuel Macron pour se relancer comme figure internationale de la défense de l'environnement.

27-08-2019 voltairenet.org 2 min #160848

Déclaration des chefs d'État et de gouvernement du G7

Les dirigeants du G7 souhaitent souligner leur grande unité et l'esprit positif de leurs débats. Le G7 organisé à Biarritz par la France a pu dégager avec succès des accords sur plusieurs points, repris ci-dessous de manière synthétique, par les chefs d'État et de gouvernement eux-mêmes :

Commerce

Le G7 est attaché à un commerce mondial ouvert et juste et à la stabilité de l'économie mondiale.

27-08-2019 wsws.org 7 min #160841

Les divisions internationales s'intensifient au sommet du G7 à Biarritz

Par Nick Beams
27 août 2019

La réunion du G7 à Biarritz ce week-end a marqué un nouveau stade de l'effondrement de l'ordre capitaliste d'après-guerre. Les grandes puissances impérialistes s'engagent dans une série de conflits du même type qui ont provoqué l'éruption il y a 80 ans de la 2e Guerre mondiale.

On a créé le G7 en 1975 en tant que mécanisme pour développer la collaboration et la coordination économique internationale face à ce qui était, jusque là, la récession la plus sérieuse de l'économie capitaliste mondiale depuis la grande dépression des années 1930.

26-08-2019 francais.rt.com 18 min #160833
Sommet
G7

Les temps forts du G7 vus par les internautes

Le G7 de Biarritz, sommet haut en couleurs, a donné lieu à de nombreuses déclarations fortes des dirigeants des puissances mondiales. Certaines photos prises sur place ont été immédiatement détournées par les internautes.

Trois jours durant, les leaders de sept des principales puissances mondiales ainsi que leurs conjoints se retrouvent sous l'objectif des caméras, les journalistes scrutant le moindre mouvement dans le but de déchiffrer les messages cachés du langage corporel.

26-08-2019 reseauinternational.net 8 min #160802

G7: L'apothéose de Trump?

Négocier avec l'Europe est facile, dit Trump: « il suffit de mettre des tarifs sur leurs voitures et elle nous donneront tout ce que nous voulons «. Et si nous écoutons la presse allemande... il a raison. Mais le monde vit un moment critique, le G7 met beaucoup plus en jeu que les problèmes allemands, ou même européens.

*

Allemagne

ORBAN REÇOIT MERKEL LA SEMAINE DERNIÈRE.

25-08-2019 4 articles aa.com.tr 2 min #160757

France : des milliers de personnes manifestent contre le G7

(Mustafa Yalçin - AA)
France

AA / France / Fawzia Azzouz

Des milliers de personnes ont manifesté, samedi, à Hendaye (sud-ouest de la France) pour protester contre le sommet du G7 qui s'est ouvert à Biarritz sous la présidence française, a constaté Anadolu de sources concordantes.

Selon des médias français, dont France info et BFM, le nombre des manifestants est estimé

 Référencé par : 1 article