L'attente de justice pour Adama Traoré

17-07-2019 ldh-france.org 2 min #159302

Communiqué LDH

Trois ans après, la vérité sur la mort d'Adama Traoré n'est toujours pas faite. Alors qu'elle allait être close par l'exonération de la responsabilité des gendarmes, c'est grâce à l'action des parties civiles que la justice a été contrainte de reprendre l'instruction.

La mort d'Adama Traoré et les difficultés à ce que la vérité soit faite illustrent un processus devenu habituel : les violences des forces de l'ordre ne sont poursuivies qu'exceptionnellement et les victimes rencontrent les plus grandes difficultés à obtenir justice.

Cela est vrai pour Adama Traoré et cela est tout aussi vrai des manifestants qui font l'objet des mêmes violences.

Cette situation qui conduit à un sentiment d'impunité des forces de l'ordre est dangereuse pour la démocratie.

C'est pourquoi la Ligue des droits de l'Homme (LDH) appelle à se joindre à la marche organisée par le Comité Adama Traoré, le 20 juillet 2019.

Paris, le 17 juillet 2019

Télécharger le communiqué au format PDF

 ldh-france.org

 Commenter