Les cinq étapes de l'effondrement au Colorado

16-07-2019 lesakerfrancophone.fr 15 min #159247

Par Dmitry Orlov - Le 9 juillet 2019 - Source  Club Orlov

Cela fait un moment que je n'ai pas publié de message d'invité, faute de bons candidats, mais  cet article de l'utilisateur  Hedgeless Horseman de ZeroHedge a attiré mon attention. Il utilise mon livre  Les cinq étapes de l'effondrement comme point de départ et décrit bien les études de cas que j'ai utilisées pour examiner chaque étape de l'effondrement.

Étape 1 : L'effondrement financier. La foi dans le « business as usual » est perdue

Dans le cas de l'effondrement financier, l'exemple est celui de l'Islande - le seul pays qui, jusqu'à présent, a réussi à repousser les efforts internationaux pour contraindre sa population à rembourser les dettes contractées par ses anciennes banques privées, lui permettant ainsi de se redresser économiquement alors même que les États-Unis et l'UE, qui ont renfloué les banques en faillite, continuent à s'enfoncer encore et encore.

Étape 2 : Effondrement commercial. La foi que « le marché fournira » est perdue

L'effondrement commercial est montré à travers les yeux de la mafia russe et des syndicats du crime, expliquant comment « le libre marché », pour pouvoir fonctionner, nécessite, à tout le moins, un racket de protection, que ce soit par la mafia ou le gouvernement. Pour ceux qui ont été sensibilisés à la fable de la non-violence, cette étude de cas offre une leçon utile sur les utilisations constructives de la violence.

Étape 3 : Effondrement politique. La foi que « le gouvernement s'occupera de vous » est perdue

L'effondrement politique en tant qu'état d'équilibre est décrit à travers l'exemple des Pachtounes - l'un des plus grands groupes ethniques du monde qui habitent certaines parties de l'Afghanistan et du Pakistan - dont le code d'honneur (le pachtounewali, ou la voie pachtoune) leur a permis de repousser (et, dans certains cas, de détruire) chaque empire qui s'était malencontreusement invité chez eux. (Ils sont connus des consommateurs de la propagande occidentale principalement sous le nom de Taliban.) Les Pachtounes nous permettent de voir clairement la ligne de démarcation entre une société hiérarchique, impérialiste, entraînée vers son effondrement et celle d'une anarchie stable, en marge et bien organisée.

Étape 4 : Effondrement social. La foi que « ton peuple prendra soin de toi » est perdue

L'effondrement social - ou plutôt sa remarquable absence - est étudié en référence aux Roms, ou Tziganes, qui ont survécu intacts pendant de nombreux siècles et qui se comptent aujourd'hui par millions en Europe et aux États-Unis malgré leur exclusion financière, commerciale et politique dans chaque pays où ils vivent. Cette étude de cas nous permet de réfléchir à ce que signifie être marginalisé, car être marginalisé par une société qui s'effondre peut être une bénédiction déguisée.

Étape 5 : Effondrement culturel. La foi en « la bonté de l'humanité » est perdue

L'effondrement culturel est exploré avec l'aide des Ik, une tribu africaine de chasseurs-cueilleurs qui, une fois empêchés de chasser et de cueillir, ont survécu en se transformant en une forme culturelle que nous ne voulons peut-être pas reconnaître comme humaine, mais qui persistent. Les Ik nous permettent d'explorer une question importante : La survie à tout prix en vaut-elle vraiment la peine ?

L'auteur de l'article affirme que le scénario qu'il décrit a quelque chose à voir avec ce qu'il appelle le «  full-retard collectivism«. C'est incongru pour au moins trois bonnes raisons :

  1. Le collectivisme est une forme supérieure de culture qui se manifeste par des groupes soudés qui partagent une idéologie ou une foi commune, qui possèdent beaucoup de solidarité ou d'esprit de corps et qui ont dans leur ADN culturel de faire passer les intérêts de la communauté avant ceux de l'individu, jusqu'au suicide altruiste si les conditions l'exigent. Est-ce que cela décrit les États-Unis ? Non, pas du tout. La principale allégeance des Américains n'est pas l'un envers l'autre, mais envers de petits morceaux de papier vert sur lesquels figurent des photos de présidents morts. Dans de telles conditions, l'apparition soudaine et spontanée d'une source de collectivisme est peu probable ; ce qui est probable, c'est que l'entraide mutuelle se limitera à un certain degré de charité et à quelques actes d'altruisme fondés sur la sympathie personnelle.
  2. Les États-Unis se heurtent à un certain nombre de limitations physiques ou organiques qu'aucune réglementation, compensation ou ingénierie sociale ne peut surmonter. Le taux de retour énergétique tombe à des niveaux tels qu'une société industrielle ne peut plus être maintenue, ce qui rend les conditions de vie communes inabordables pour la plupart. L'effet du regroupement forcé de groupes ethniques organiquement incompatibles engendre l'aliénation, l'hostilité et la violence, ce qui fait de l'adéquation sociale de base un objectif ambitieux. Ce sont des situations difficiles plutôt que des problèmes à résoudre, et ce que l'on fait dans ces situations difficiles, c'est d'en accepter les conséquences avec équanimité et assurance.
  3. Les États-Unis peuvent être décrits comme un système unique, hautement intégré et corrompu à un niveau systémique. Dire qu'il y a de la corruption aux États-Unis, c'est comme dire qu'une colonie de termites a un léger problème d'infestation par les termites. Partout où vous regardez, qu'il s'agisse de la finance, du complexe militaro-industriel, de l'éducation, de la médecine, du système judiciaire, du système pénitentiaire privé, de l'agriculture et de la production alimentaire, vous voyez un plan corrompu et prédateur qui a été enchâssé et endoctriné comme la meilleure façon de faire les choses. La communauté du renseignement fabrique de fausses menaces pour le complexe militaro-industriel ; les lobbyistes d'entreprise et le Congrès micro-gèrent l'économie avec la bonne vieille politique de l' assiette au beurre ; la nourriture qui rend les gens obèses et malades fournit des profits tant à l'industrie agroalimentaire qu'à l'industrie médicale ; la police et les tribunaux font travailler le système carcéral privé avec des travailleurs esclaves. La corruption systémique à ce niveau ne peut être réformée. Encore une fois, ce serait comme demander à un exterminateur d'améliorer les conditions dans une termitière.

Cela dit, l'article décrit ensuite à quoi ressembleront ces cinq étapes pour certains résidents malchanceux du Colorado, et l'image qu'il brosse semble réaliste, alors je passe maintenant la parole à  Hedgeless Horseman de ZeroHedge :

- Plutôt que d'utiliser l'Islande, la mafia russe, les Pachtounes, les Roms et les Ik, j'utiliserai un lecteur hypothétique de ZeroHedge comme cobaye, un singe spatial si vous voulez. En fait, appelons-le M. Le Singe. Nous allons prétendre que la famille des Le Singe vit dans une banlieue de Denver, Highlands Ranch, dans une maison unifamiliale typique sur Paper Street. Mr et Mme Le Singe ont deux enfants, et leurs familles étendues vivent loin sur la côte ouest et plus loin encore. Mr Le Singe conçoit des applications logicielles pour Lockheed-Martin et madame gère une garderie dans la cave de leur logement de banlieue.

Étape 1 : L'effondrement financier. La foi dans le « business as usual » est perdue

Les dépenses déficitaires du gouvernement pour la guerre éternelle et l'achat de votes ont finalement fait perdre au dollar américain son statut de monnaie de réserve, et tous ces milliers de milliards de dollars exportés au cours des 50 dernières années reviennent en masse en Amérique, augmentant considérablement l'approvisionnement local en dollars américains, diminuant la valeur de chaque dollar et augmentant le prix de tout ce dont Mr Le Singe a besoin ou veut acheter. C'est ce qu'on appelle l'hyperinflation.

Étape 2 : Effondrement commercial. La foi que « le marché fournira » est perdue

L'essence est maintenant rarement disponible dans les stations-service, en raison des multiples défaillances du système de livraison fonctionnant en mode juste à temps. Lorsqu'il y a de l'essence, il en coûte plus cher pour faire le plein que ce que gagne Mr Le Singe en un mois. Heureusement, Mr Le Singe est autorisé à travailler à la maison, ainsi que la plupart des autres personnes travaillant encore, et par conséquent l'entreprise de garderie de Mme Le Singe a fait faillite car les parents restent maintenant à la maison avec leurs enfants. Mr Le Singe passe une bonne partie de ses nombreuses journées à faire du vélo pour obtenir quelques litres d'essence avec des voleurs de carburant qui le lui vendent en échange des pièces d'argent que Mme Le Singe a reçues quand ils se sont mariés. Les voleurs de carburant n'acceptent plus les dollars qui se déprécient constamment.

Étape 3 : Effondrement politique. La foi que « le gouvernement s'occupera de vous » est perdue

Mr Le Singe apprend que son emploi de concepteur de logiciels de formation chez Lockheed-Martin a été réaligné sur le nouveau plan quinquennal de l'entreprise. En raison de ses quatre années dans la Marine en tant que technicien en cybersécurité, on lui offre un poste de « sécurité » sur l'installation de Waterton Canyon de la compagnie, qui est située à environ 20 km. Il est heureux d'apprendre qu'il recevra des augmentations hebdomadaires qui lui permettront de suivre le taux d'inflation officiel du gouvernement. Mr Le Singe ne sera pas autorisé à télétravailler, mais il dit à Mme Le Singe que l'exercice qu'il fera en faisant du vélo lui fera du bien. Lorsqu'il arrive le premier jour, on lui remet un pistolet et un gilet réfléchissant jaune, et on l'envoie surveiller l'entrée d'un stationnement entouré d'une clôture à mailles de chaîne et de fils barbelés. En rentrant chez lui à vélo, en fin de journée, il laisse le gilet mais prend le pistolet. En quelques heures de route, il entend plus de dix coups de feu et passe devant des centaines de familles qui campent dans le parc national.

Étape 4 : Effondrement social. La foi que « ton peuple prendra soin de toi » est perdue

Après avoir passé quelques semaines à passer la plus grande partie de la journée au sous-sol avec ses enfants et constatant la diminution de leurs réserves de nourriture et d'articles de toilette laissés par l'entreprise de garderie, ce soir, Mme Le Singe commence vraiment à s'inquiéter. Le nuit est maintenant tombée depuis longtemps, le courant est de nouveau coupé, et Mr Le Singe n'est pas encore rentré chez lui avec son pistolet. Elle peut entendre des bribes de ce qui ressemble à deux de ses voisins impliqués dans une dispute sérieuse dans la rue. Tout à coup, elle entend une fenêtre exploser en haut. Les deux enfants se mettent à pleurer. Mme Le Singe saisit son fer 9 avec ses deux mains, tout en tenant la lampe de poche dans sa bouche. Des larmes coulent sur ses joues, mais elle n'est pas triste. Elle est en colère.

Étape 5 : Effondrement culturel. La foi en « la bonté de l'humanité » est perdue

Mr Le Singe est assis seul près d'un petit feu, dans la neige, en train de cuire de la viande maigre sur une colline surplombant l'amphithéâtre Red Rocks, vide depuis bien longtemps. Il se souvient d'avoir entendu sa mère et son père parler de l'époque où ils sortaient ensemble à l'université, et ils avaient entendu Bruce Springsteen et le E Street Band jouer là-bas, parmi « un tas de gros cailloux », alors qu'ils faisaient une tournée pour soutenir la sortie de leur album, «  Darkness on the Edge of Town«. Il se souvient que grand-père Le Singe avait une coupure de journal sur le mur de son bureau. « L'idée est de fournir ce que l'argent ne peut pas acheter », avait dit Bruce avant le spectacle.

Mr Le Singe a froid et frissonne dans le costume de motoneige poisseux qu'il a récemment acquis. Il ne lui reste que cinq balles pour le pistolet. Il s'est promis qu'il n'utilisera pas la dernière ronde sur quelqu'un d'autre, comme il l'avait fait plus tôt ce jour-là, lorsqu'il a rencontré l'adolescent maigre qui dormait dans sa combinaison de motoneige. Non, non. Peu importe à quel point il a faim, il gardera la dernière tournée pour lui.

Cela peut sembler une mauvaise nouvelle, mais il y a aussi de bonnes nouvelles. Premièrement, The Five Stages of Collapse est maintenant facile à acheter en Australie via  Fishpond. Deuxièmement, sa traduction suédoise sera bientôt publiée en Suède.

- Après ce texte de mon invité, je pense que j'aborderais dans un futur proche le sujet de la corruption systémique, parce que c'est un sujet très intéressant à explorer, et parce que sa compréhension nous permet de déterminer les limites de l'action constructive. Quand on leur demande « Quel genre d'effondrement préféreriez-vous ? », les gens répondent rarement « lent et douloureux, s'il vous plaît ! » Mais c'est à cela que correspondraient des efforts pour réformer un système corrompu à un niveau systémique et non réformable.

 leretourauxsources.com Dmitry Orlov

Le  livre de Dmitry Orlov est l'un des ouvrages fondateurs de cette nouvelle « discipline » que l'on nomme aujourd'hui : « collapsologie » c'est à-dire l'étude de l'effondrement des sociétés ou des civilisations.

Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par San pour le Saker Francophone

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter