Un petit espace pour discuter de l'affaire Epstein

12-07-2019 lesakerfrancophone.fr 3 min #159048

Par  Moon of Alabama - Le 10 juin 2019

Il semble nécessaire de laisser un peu de place à la discussion sur l'affaire Epstein. Vicky Ward, qui a  écrit un portrait d'Epstein, en 2002, pour Vanity Fair, fait une brève  récapitulation de l'affaire au Daily Beast : L'histoire malsaine de Jeffrey Epstein jouée pendant des années en pleine lumière.

Ce petit extrait est assez intéressant :

On m'a dit que le nom d'Epstein avait été soulevé par l'équipe de transition de Trump lorsque Alexander Acosta, l'ancien procureur américain à Miami, qui avait prononcé l'infamant non-lieu pour Epstein en 2007, avait été interviewé pour le poste de secrétaire du Département du travail. L'accord sur le non-lieu a mis fin brutalement à une enquête fédérale distincte sur des crimes sexuels présumés commis sur des mineures et sur le trafic de prostituées. "L'affaire Epstein va-t-elle poser problème [pour les audiences de confirmation au Congrès]?" avait-on demandé à Acosta. Acosta avait expliqué, apparemment avec désinvolture, que, au cours de la journée, il n'avait eu qu'une seule réunion sur l'affaire Epstein. Il avait mis un terme aux poursuites avec l'un des avocats d'Epstein, car on lui avait "dit" de laisser tomber, et qu'Epstein était au-dessus de ses moyens. "On m'a dit qu'Epstein" appartenait aux services de renseignements "et qu'il fallait le laisser tranquille", a-t-il confié à ses intervieweurs lors de la transition de Trump à la présidence. Ce dernier a évidemment pensé que c'était une réponse suffisante et a ensuite engagé Acosta. (Le Département du travail n'a pas fait de commentaire à ce sujet.)

« Appartenir aux services de renseignements » peut avoir beaucoup de sens. La question est lequel. Beaucoup de gens diront « Mossad » mais je ne crois pas que ce soit la vérité - enfin pas complètement.

Moon of Alabama

Traduit par jj, relu par Wayan et San pour le Saker Francophone

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter