Gabbard explose le premier débat démocrate

27-06-2019 5 articles dedefensa.org 7 min #158354
Hier soir aux USA avait lieu le premier des deux débats présentant vingt candidats démocrates pour les présidentielles (10 dans chaque débat). Bien entendu complètement ignorée avant le débat, mentionnée souvent faussement après sinon laissée à son statut de non-personne par la presseSystème, la députée Tulsi Gabbard s'est révélée de loin comme le plus populaire et la gagnante du débat d'après la majorité les sondages "en-ligne", - les moins sûrs scientifiquement et sans le professionnalisme des experts du sondage, donc les plus assurés d'être proches du véritable sentiment d'intérêt, sinon de soutien des téléspectateurs et internautes. En général, Gabbard assure entre 30% et 40% des vbotes, devant Elizabeth Warren avec autour de 12%-15% des votes.

 ZeroHedge.com donne une place importante à la performance de Gabbard au milieu de la foule de candidats démocrate de type-"copié-collé", notamment et essentiellement dans le domaine des guerres sans fin, sans raison, sans rien du tout sinon des morts et des ruines, que constitue l'actuelle politique américaniste. Il faut noter, que le site WSWS.orga consacré  un article sur cette "pantomime" du premier débat des candidats démocrates sans dire un seul mot de Tulsi Gabbard, la seule candidate antiguerre (bien que sa photo figure parmi les photos de quatre candidats, dont Sanders et Warren, en tête de l'annonce de l'article, en première page)... Surprise ? Pas de surprise ? WSWS.org n'aime pas trop citer dans un sens favorable, -- comme il aurait dû le faire pour Gabbard, - des personnalités non-trotskistes, appartenant à l'un ou l'autre parti de l'establishment. La vertu antiguerre, c'est l'exclusivité des trotskistes... A signaler enfin la réaction de  Meghan McCain, la digne fille de son père, tweet très laudateur pour Tulsi puis retiré très rapidement du compte de Meghan McCain pour audace trop audacieuse : « Tulsi et moi ne pourrions pas être plus en désaccord sur nombre de sujets (et elle a retiré ses fonds de soutien sur mon nom après que j'ai eu dénoncé sa rencontre avec Assad) MAIS jusqu'à présent, elle s'est montrée comme la candidate démocrate la plus posée et la plus authentique »

La stature et le succès de la députée de Hawaii a été fortement assurée notamment par sa carrière militaire, avec trois déploiements en Irak au sein de la Garde Nationale, et, très récemment, le grade de commandant. Bien entendu, ce sont ses positions sur la politique extérieure et de sécurité nationale qui ont retenu l'attention, et notamment sa dernière déclaration du débat : « De tous les candidats à la présidence, c'est moi qui suis la plus qualifiée pour assumer cette responsabilité d'entrer dans le Bureau ovale pour prendre les fonctions de commandant en chef. Et je pense que vous avez entendu ce soir certaines des raisons pour lesquelles ceux qui n'ont pas l'expérience, la compréhension et la conviction nécessaires mettraient malheureusement notre pays dans une situation où nous finirions par faire plus de guerres, ce qui nous coûterait plus de vies et d'argent des contribuables. C'est pourquoi je me présente comme candidat à la présidence, pour être cette personne, pour apporter ce changement dans notre politique étrangère avec ses guerres de 'regime change' et cette nouvelle course aux armements nucléaires du type-Guerre froide. Il faut investir nos précieux dollars pour répondre aux besoins de notre peuple. »

Le texte du site  Daily Caller donne ce résumé des résultats des sondages "en-ligne", en affirmant le "triomphe" de Gabbard (« Gabbard Triumphs - Initial Online Polls Say She Wins The Day »)

« Dans son sondage en ligne,  Drudge Report donne Gabbard à 41.63% avec 31 114 votes. Sa rivale la plus proche, Elizabeth Warren, est à 11.94% avec 8,925 votes. Jusqu'ici [16H30, ce jeudi], 74 736 votes ont été enregistrés sur le site de sondage de Drudge.
» Les autres sondage "en-ligne" du  Washington Examiner, de  NJ.comaet de  Heavydonnent tous un avantage similaire à Gabbard. Chaque sondage donne son résultat entre 30% et 40% des votes.
» Parmi les trois, Washington Examiner a le plus haut pourcentage pour Gabbard, avec 39,22% des votes, NJ.com donne Gabbard première avec 34,67% et Heavy lui donne 32,24%.
» Il est important de noter que ces sondages sont très loin d'être scientifiques et ne sont évidemment pas représentatifs de toutes les personnes ayant assisté au débat.
» Néanmoins, les tendances de recherche de Google montrent qu'il y a eu de plus en plus d'intérêt des internautes pour Gabbard pendant le débat. Gabbard [qui était le nom le plus recherché dans le seul État d'Hawaii avant le débat]a terminé comme étant la candidate (le candidat) la plus recherchée à la fin du débat [le nom le plus recherché dans 34 États]. »

Mis en ligne le 27 juin 2019 à 16H30

 dedefensa.org

 Proposer une solution

Articles associés plus récents en premier
09-07-2019 lesakerfrancophone.fr 12 min #158904

Dire n'importe quoi !

Par James Howard Kunstler - Le 28 Juin 2019 - Source  kunstler.com

Julian Castro] des droits à l'avortement des transgenres. Quoi ?... J'ai failli faire tomber mon sac de chips Dinamita Mojo Criollo Doritos. C'est vraiment sorti de la bouche du petit Julian ? Apparemment, oui. Mais comment cela fonctionne-t-il réellement ?

02-07-2019 wsws.org 6 min #158574

Les démocrates soutiennent le budget militaire massif de Trump pour la Troisième guerre mondiale

Par André Damon
2 juillet 2019

Pour la troisième année consécutive, les démocrates votent en faveur d'une augmentation massive des dépenses militaires, pour mettre à la disposition de l'administration fascisante de Trump l'argent qu'elle peut utiliser, non seulement pour lancer des guerres, mais aussi pour créer un État policier en Amérique.

Les sénateurs démocrates ont voté jeudi à une écrasante majorité en faveur de l'approbation du plus grand budget du Pentagone jamais voté, rejetant les appels lancés pour empêcher le président Trump de construire des armes nucléaires «utilisables» et pour riposter contre son détournement des fonds du Pentagone pour mener la répression à la frontière.

29-06-2019 dedefensa.org 15 min #158488

Tulsi & Wsws.org

29 juin 2019 - Le texte précédent à peine bouclé, voici que je reviens sur le sujet. On croirait le vieux capitaine un peu  fleur-bleue, non ? Ce serait une bonne explication, qui permettrait d'évacuer le sujet et de passer à autre chose.

("Il faut passer à autre chose", expression typique de l'individualisme de notre temps, très courante, retrouvée dans nombre de dialogues de films, quand il s'agit d'expédier une tragédie, un événement proche de l'incompréhensible, quelque chose qui nous dépasse, des sentiments tragiques ou désespérés, bref tout ce qui freine la marche en avant du Progrès de la post-postmodernité...

29-06-2019 dedefensa.org 17 min #158476

Gabbard ? In Memoriam et la mémoire courte

29 juin 2019 - Il m'a paru rien moins que très intéressant de suivre les effets et retombées de l'excellente performance, en termes d'intérêt du public, de Tulsi Gabbard dans le premier des deux débats de la cohorte des candidats à la désignation démocrate. Le reste, y compris dans le deuxième débat, avec les vieux croutons type-Biden, type-Sanders, - vraiment aucun intérêt, chacun calibrant ses interventions.

 Référencé par : 1 article