Macron et Trump commémorent ensemble l'anniversaire du débarquement

06-06-2019 13 articles aa.com.tr 3 min #157456

France

AA/France/Fawzia Azzouz

Le président français Emmanuel Macron et son homologue américain Donald Trump ont commémoré ensemble, jeudi, le 75ème anniversaire du débarquement au cimetière américain de Colleville dans le Calvados (nord-ouest).

Le 6 juin 1944 a marqué le débarquement des forces alliées sur les côtes normandes, marquant un tournant dès la fin de la deuxième guerre mondiale (1939-1945).

Les deux chefs d'Etat se sont exprimés au cours d'une cérémonie officielle retransmise en direct à la télévision française.

« Au nom de la France, au nom de notre nation, je m'incline ce jour devant leur bravoure. Devant le sacrifice immense de ceux qui tombèrent en héros sur ces terres normandes entre juin et août 1944. (...) Aux vétérans et à leur nation, je dis merci » a d'emblée déclaré Emmanuel Macron au cours de son discours.

Il a rappelé que « ce qui frappe encore 75 ans après c'est le courage inouï dont » les soldats « firent preuve (...) Pour libérer une terre qui pour la plupart ils n'avaient jamais foulé ».

S'agissant de politique internationale, le chef de l'Etat français a insisté sur le fait que « nous ne devons jamais cesser de faire vivre l'alliance des peuples libres. »

« C'est ce que firent les vainqueurs en créant les Nations Unis. C'est ce que firent les Etats-Unis en créant l'Otan. C'est ce que firent les dirigeants de ce continent en créant l'Union européenne » a-t-il plaidé.

Le président Donald Trump a, pour sa part, rendu hommage aux soldats américains venus aider à la libération.

« Aujourd'hui nous nous souvenons de ceux qui sont tombés et nous honorons ceux que qui se sont battus ici même. (...) Vous comptez parmi les Américains les plus courageux » a-t-il souligné.

Il a en outre affirmé: « nous savons ce que ces hommes ont fait. Nous savons leur courage. Nous savons qu'ils sont venus ici et ont sauvé la liberté. Ils sont revenus chez eux et nous ont montré ce que c'est la liberté. Ils ont construit des familles, des entreprises, une culture nationale qui a inspiré le monde tout entier. L'Amérique a battu le communisme, a envoyé un homme sur la Lune, a révolutionné la science (...) Et aujourd'hui l'Amérique est plus forte qu'elle ne l'a jamais été ».

 aa.com.tr

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
13-06-2019 reseauinternational.net 28 min #157734

Le D-Day : La falsification politique de l'Histoire

---------- Cette phrase de de Gaulle résume à elle seule les non-dits de ce que fut le débarquement de Normandie. Il nous renseigne aussi sur la falsification de l'histoire et la condition des pays européens de plus en plus sujets qu'acteurs de leurs destins Le 75e anniversaire du débarquement anglo-américain a été commémoré en l'absence du pays qui eut une part décisive l'URSS mais en présence de l'adversaire en l'occurrence l'Allemagne Comme lu sur le journal Le Monde :

12-06-2019 3 articles legrandsoir.info 9 min #157670

Un peu d'histoire #5 : le (vrai) rôle de l'Urss durant la Seconde Guerre mondiale - partie 1/3

RÉPUBLIQUE SOCIALE

L'Histoire nous permet d'apprendre ce qui nous a précédé. En son temps, Karl Marx avait averti que « celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre », démontrant ainsi la nécessité pour chacun de connaître les événements passés qui, bien souvent, fournissent une source d'explication pour les événements présents et futurs. Mais connaître l'histoire c'est aussi raconter ce qui est passé sous silence, ou volontairement oublié par certains.

11-06-2019 reseauinternational.net 14 min #157645

Emmanuel Macron, la mouche du coche iranien...

Beyrouth

Les dernières commémorations du « Jour-J », que les médias français s'obstinent à nommer « D-Day » (c'est plus chic !), ont été l'occasion de nouveaux échanges entre Donald Trump et les dirigeants européens, notamment à l'égard du dossier nucléaire iranien et de la paix au Proche et Moyen-Orient. Edifiant !

Avant d'y revenir, un mot sur cette étrange commémoration.

10-06-2019 mondialisation.ca 2 min #157565

Débarquement de 1944, le «mythe du sauveur américain» ?

Entretien du 6/6/2019 avec Annie Lacroix-Riz, professeur émérite d'histoire contemporaine. Elle donne son analyse du débarquement du 6 Juin 1944, et de l'importance de l'effort militaire des Etats-Unis dans la résolution du conflit de la Seconde Guerre mondiale. Pour elle, un mythe du sauveur américain s'est développé le long du XXe siècle, à la faveur de la domination

09-06-2019 reseauinternational.net 8 min #157545

D-Day, l'autre histoire : tous les Gi's n'ont pas été des héros

Les historiens estiment à 3500 les viols commis en France par les soldats américains entre le Débarquement de Normandie et la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Par Laurent Sailly.

L'information sur les viols commis en France par les GI's a longtemps été cantonnée aux cercles familiaux des témoins et des victimes. Il y a eu des viols et des crimes partout où les GI étaient stationnés, à Reims, Cherbourg, Brest, Le Havre, Caen...

08-06-2019 wsws.org 10 min #157510

Le 75e anniversaire du débarquement de Normandie et la menace croissante d'une guerre impérialiste

Par Bill Van Auken
8 juin 2019

La commémoration du 75e anniversaire du jour J, l'invasion de la France occupée par les nazis le 6 juin 1944, a été un événement marqué par de saisissantes contradictions.

L'invasion elle-même, le plus grand assaut maritime de l'histoire mondiale, était une opération militaire de grande envergure impliquant 160.000 soldats - américains, britanniques et canadiens - des milliers de navires et de péniches de débarquement, ainsi qu'une intense campagne de bombardements aériens.

07-06-2019 vududroit.com 6 min #157503

Commémoration du Jour J : la fin de l'Histoire ?

L'Histoire prise en otage

Les commémorations officielles du 75e anniversaire du Jour-J s'achèvent avec la cérémonie internationale de Courseulles-sur-Mer, site ô combien symbolique du retour du général de Gaulle en France le 14 juin 1944. Après les cérémonies de Caen pour rendre hommage aux résistants français assassinés le 6 juin par les Allemands, la cérémonie franco-britannique de Ver-sur-Mer ce matin, et le grand show américain de Colleville-sur-Mer en milieu de journée, Emmanuel Macron a jugé que sa présence à cette dernière cérémonie était facultative.

07-06-2019 histoireetsociete.wordpress.com 10 min #157483

Voir son cauchemar se réaliser ou poursuivre dans une reconquête offensive?

Voici ce que j'écrivais alors que Maxime Gremetz m'envoyait de réunions en réunions assister au bradage du socialisme européen, comme je le raconte dans la première partie de mes mémoires, j'ai retrouvé ces notes mais je ne les ai pas utilisées dans la rédaction de ces mémoires, c'est l'actualité qui remet le cauchemar au goût du jour.

L'actualité sous un triple aspect, un la célébration incroyable du débarquement avec Trump en chef de parade, le coma dépassé de la pensée tel qu'il apparait dans nos médias et le chœur des vierges qui s'inquiète de la résurrection de la gauche...

07-06-2019 reseauinternational.net 8 min #157477

Le jour J et le mythe d'une victoire étatsunienne (Moon of Alabama)

Chaque anniversaire du jour J,  la même question se pose. Qui a vaincu l'Allemagne et ses alliés ? La réponse est, sans aucun doute, l'Union Soviétique.

Mais après des décennies de propagande occidentale, les affirmations selon lesquelles les États-Unis ont vaincu le Reich ont pris le dessus sur de nombreux esprits. Beaucoup pensent que l'Union soviétique, aujourd'hui « les Russes », ont toujours été les méchants et que l'Allemagne était un allié loyal pendant cette guerre.

07-06-2019 wsws.org 8 min #157467

Un rassemblement de va-t-en-guerre marque le 75e anniversaire du débarquement de Normandie

Par Robert Stevens
7 juin 2019

Une assemblée de politiciens sans scrupules et de bellicistes s'est réunie à Portsmouth, en Angleterre, pour le 75e anniversaire du débarquement de Normandie, la plus grande opération combinée terrestre, aérienne et navale de l'histoire ayant annoncé la défaite finale des armées fascistes de Hitler au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Le 6 juin 1944, les forces alliées, dirigées par la Grande-Bretagne et les États-Unis, ont débarqué à plusieurs endroits en Normandie, en France, dans la première étape de leur invasion réussie de l'Europe occidentale occupée par les nazis.

06-06-2019 francais.rt.com 3 min #157459

«Ce qui importe, c'est la vérité historique» : la mise au point de Poutine au sujet du débarquement

© Alexey Nikolsky Source: AFP

La question de la non-invitation du président russe Vladimir Poutine aux commémorations du débarquement en Normandie l'ont poussé à réagir. Selon lui, c'est moins sa présence qui est en jeu que la vision de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Alors que  de nombreux chefs d'Etat commémorent ce 6 juin le débarquement de Normandie, il est un sujet qui a fait couler beaucoup d'encre : la question de la non-invitation du président russe Vladimir Poutine à ces cérémonies et, à travers elle, la vision de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, notamment en raison de l'importance du rôle joué par l'URSS dans la défaite de l'Allemagne nazie.

06-06-2019 francais.rt.com 10 min #157458

Twitter s'indigne après la lecture par Emmanuel Macron de la lettre (expurgée) d'Henri Fertet

© Toby Melville Source: Reuters

Lors des commémorations du 75e anniversaire du débarquement allié, Emmanuel Macron a lu la dernière lettre du résistant fusillé Henri Fertet. Des internautes se sont émus que tous les passages abordant la religion aient été omis.

Lors des commémorations du 75e anniversaire du débarquement allié à Portsmouth, au Royaume-uni, le 5 juin, le président de la République Emmanuel Macron a décidé de lire des extraits de la dernière lettre d'Henri Fertet, jeune résistant de 16 ans, fusillé par les Allemands pour faits de résistance, à sa famille.

 Se réfère à : 1 article