A Moscou, Xi et Poutine célèbrent la lune de miel des relations russo-chinoises

05-06-2019 13 articles francais.rt.com 6 min #157402

© Evgenia Novozhenina Source: Reuters

Alors que la Russie et la Chine fêtent les 70 ans de leurs relations diplomatiques, Vladimir Poutine accueille Xi Jinping pour une visite d'Etat de plusieurs jours. Les échanges commerciaux entre Moscou et Pékin ont augmenté de 25% en 2018.

Vladimir Poutine a reçu ce 5 juin à Moscou le président chinois, Xi Jinping, pour donner «une nouvelle impulsion» à leur rapprochement de ces dernières années dans un contexte de tensions exacerbées avec les Etats-Unis. Les deux puissances ont affiché leur entente alors qu'elles traversent, pour des raisons différentes, une période difficile dans leurs relations avec les Américains.

Lire aussi

La Russie veut faire des Nouvelles routes de la soie un intégrateur politique et social de l'Eurasie

La guerre commerciale opposant Pékin à Washington a en effet franchi un nouveau palier le week-end du 1er juin, la Chine ayant lancé à cette occasion une contre-offensive de sanctions assombrissant ses perspectives économiques. Les relations russo-américaines sont quant à elles toujours empoisonnées par les accusations d'ingérence électorale depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, bien que le rapport Mueller  n'en ait trouvé aucune trace et que le président russe, Vladimir Poutine, ait annoncé qu'il souhaitait  «rétablir des relations complètes» avec les Etats-Unis.

Ces dernières années, les relations entre la Russie et la Chine ont atteint un niveau sans précédent

Arrivé à la mi-journée à Moscou, Xi Jinping a été reçu par son homologue russe pour des pourparlers censés se solder par la signature d'une trentaine d'accords. «Je suis convaincu que cette visite aboutira à de nouveaux succès impressionnants» dans les relations bilatérales «qui ne se porteront que de mieux en mieux», a déclaré Xi Jinping au début de sa rencontre avec Vladimir Poutine dans le Grand palais du Kremlin.

«Ces dernières années, les relations entre la Russie et la Chine ont atteint un niveau sans précédent, y compris grâce à votre participation directe», a souligné pour sa part Vladimir Poutine, en exprimant la certitude que «cette visite [donnerait] une puissante impulsion supplémentaire au développement des liens bilatéraux».

La rencontre sera suivie d'une réception en l'honneur du dirigeant chinois puis d'une soirée au théâtre Bolchoï à l'occasion des 70 ans de l'établissement des relations entre les deux pays. Après son programme moscovite, Xi Jinping partira pour l'ancienne capitale des tsars, où il sera les 6 et 7 juin l'invité d'honneur du Forum économique de Saint-Pétersbourg, grand-messe russe du monde des affaires à laquelle 17 000 personnes sont attendues.

Cette visite d'Etat, le niveau le plus élevé des visites à l'étranger dans le protocole diplomatique, est «un événement crucial pour nos relations bilatérales», a assuré le chef d'Etat russe, en rappelant que l'Union soviétique avait été «le premier pays à reconnaître la République populaire de Chine, au lendemain de sa proclamation» en 1949.

Xi Jinping et Vladimir Poutine doivent signer à l'issue de leurs pourparlers à Moscou une déclaration commune sur «le renforcement des relations, du partenariat global et de la coopération stratégique, qui entrent dans une nouvelle ère», selon le conseiller du Kremlin, Iouri Ouchakov.

La traditionnelle «diplomatie du panda» chinoise sera également de mise, Xi Jinping devant offrir deux pandas géants au zoo de Moscou. Dans un contexte de fortes tensions entre la Russie et les Occidentaux, les échanges commerciaux entre Moscou et Pékin ont augmenté de 25% en 2018 pour atteindre un niveau record de 108 milliards de dollars, selon le Kremlin.

Moscou, dont l'économie est frappée par des sanctions européennes et américaines depuis 2014 en raison de la crise ukrainienne et du rattachement de la Crimée à la Russie par référendum, «est en train de se tourner réellement du marché européen vers le marché chinois», a constaté l'analyste russe Alexandre Gabouïev, du Centre Carnegie de Moscou.

La Chine est également devenue «un investisseur très important» dans l'économie russe et maintient ses financements publics comme privés en Russie au moment où le pays voit partir d'autres acteurs étrangers, notamment en raison des sanctions, a-t-il encore expliqué à l'AFP. Côté politique, l'entente entre ces deux membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, qui votent souvent à l'unisson, semble elle aussi au beau fixe.

«Les positions de la Russie et de la Chine sont très proches ou coïncident entièrement sur la plupart des dossiers internationaux» tels que le programme nucléaire nord-coréen, le conflit en Syrie, la crise au Venezuela ou encore l'accord nucléaire iranien, qui devraient être discutés lors de cette visite, a-t-il ajouté.

 Lire aussi : Sommet à Pékin : le président chinois Xi Jinping défend ses Routes de la soie

 francais.rt.com

 Proposer une solution

Articles associés plus récents en premier
16-06-2019 strategic-culture.org 8 min #157873

Putin, Lavrov and Xi Call for an End to Mad. Lord Russell's Spectre Frowns

Matthew Ehret

The spectre of nuclear war has long hung over the world like a nightmarish sword of Damocles offering humanity much cause for despair at the dual nature of science as a beautiful source of creative power that uplifts and ennobles on the one hand and acts as a harbinger of death and chaos on the other.

However, it would be wrong to blame science for the crisis which mankind unlocked with the atom, when the reality is that we have never freed ourselves from the pest of oligarchical systems of rule.

13-06-2019 reseauinternational.net 9 min #157739

L'époque unipolaire est révolue

par Pepe Escobar

Le partenariat stratégique entre la Russie et la Chine, consolidé la semaine dernière en Russie, a plongé les élites américaines dans un mode de Suprême Paranoïa, qui prend en otage le monde entier.

Quelque chose d'extraordinaire a commencé avec une courte marche à Saint-Pétersbourg vendredi dernier.

Après une promenade, ils ont pris un bateau sur la Neva, visité le légendaire croiseur Aurora, et sont passés voir les chefs-d'œuvre de la Renaissance à l'Ermitage.

13-06-2019 reseauinternational.net 8 min #157738

La Diplomatie du Panda est bien mieux que l'extorsion mafieuse de l'Occident en voie d'effondrement

par Andre Vltchek

Pendant que les États-Unis intimident des dizaines de pays à travers le monde, deux pandas géants chinois tout mignons - un mâle de trois ans appelé Ru Yi et une femelle d'un an plus jeune, nommée Ding Ding - se sont installés dans leur nouvelle maison, au légendaire zoo de Moscou. Mâchant des pousses de bambou, et profitant clairement d'une attention sans précédent, deux spécimens d'ours chinois emblématiques, étaient « juste là », dans une bonne humeur, rendant le monde entier autour d'eux plus chaleureux et plus sûr.

12-06-2019 reseauinternational.net 28 min #157694

Spief 2019 - Discours de Vladimir Poutine

11-06-2019 strategic-culture.org 8 min #157663

The Unipolar Moment Is Over

Pepe ESCOBAR

Something extraordinary began with a short walk in St. Petersburg last Friday.

After a stroll, they took a boat on the Neva River, visited the legendary Aurora cruiser, and dropped in to examine the Renaissance masterpieces at the Hermitage. Cool, calm, collected, all the while it felt like they were mapping the ins and outs of a new, emerging, multipolar world.

11-06-2019 thesaker.is 2 min #157661
11-06-2019 mondialisation.ca 5 min #157654

Russie-Chine: le Sommet qui ne fait pas l'info

Les projecteurs médiatiques se sont focalisés le 5 juin sur le président Trump et les leaders européens de l'OTAN qui, pour l'anniversaire du D-Day, auto-célébraient à Portsmouth "la paix, liberté et démocratie assurées en Europe" en s'engageant à "les défendre en tout moment où elles soient menacées". La référence à la Russie est claire.

Les grands médias par contre ont ignoré ou relégué au second plan, parfois sur un ton sarcastique, la rencontre qui s'est déroulée le même jour à Moscou entre les présidents de la Russie et de la Chine.

09-06-2019 strategic-culture.org 23 min #157551

President Putin's speech at the plenary session of the St Petersburg International Economic Forum

The SPIEF session was also attended by President of China Xi Jinping, President of Bulgaria Rumen Radev, Prime Minister of Armenia Nikol Pashinyan, Prime Minister of Slovakia Peter Pellegrini and UN Secretary-General Antonio Guterres. The discussion was moderated by journalist, RT TV Channel presenter Sophie Shevardnadze.

* * *

President of Russia Vladimir Putin: Good afternoon, friends and colleagues, ladies and gentlemen.

09-06-2019 reseauinternational.net 10 min #157550

Poutine et Xi intensifient le jeu stratégique

par Pepe Escobar

Les dirigeants russe et chinois se sont rencontrés près de 30 fois depuis 2013 et sont devenus de proches partenaires stratégiques.

Une seule image incarne l'ouragan au centre de l'échiquier géopolitique actuel : une poignée de main extrêmement affectueuse entre Xi Jinping et Vladimir Poutine.

L'image cristallise les cauchemars de ceux qui, aux États-Unis, suivent encore les prophéties eurasiennes de Halford Mackinder et de ses disciples, comme le regretté Zbigniew « Grand Échiquier » Brzezinski, qui se concentraient sur l'impératif de prévenir l'émergence d'une puissance concurrente en Eurasie.

09-06-2019 tlaxcala-int.org 11 min #157540

Putin and Xi step up the strategic game

 Pepe Escobar Пепе Эскобар

Russian and Chinese leaders have met almost 30 times since 2013 and have become tight strategic partners

Russian President Vladimir Putin and Chinese President Xi Jinping get friendly at a ceremony to present Xi with a degree from the St Petersburg State University on June 6.

08-06-2019 dedefensa.org 21 min #157529

Étreintes exceptionnelles et inquiètes

8 juin 2019 - Ce qui est apparu au niveau de la communication officielle puis dans les interventions au cours du Forum International Économique de Saint-Petersbourg (SPIEF) entre les présidents Xi et Poutine, à l'occasion de la visite du second chez le premier les 5-7 juin, en dit long sur un moment délicat, - un de plus, certes ! peut-on soupirer, - dans les relations internationales chaotiques qu'on connaît, essentiellement pour les trois acteurs principaux que sont la Chine, la Russie et les États-Unis.

06-06-2019 francais.rt.com 8 min #157460

La Russie et la Chine musclent leur coopération économique et stratégique

Source: Sputnik

Depuis la crise ukrainienne de 2014, la coopération entre la Russie et la Chine a connu un développement exceptionnel. A l'occasion de la visite de Xi Jinping en Russie, l'équivalent de 20 milliards d'euros de contrats a été annoncé.

Vladimir Poutine et Xi Jinping ont signé le 5 juin au Kremlin une déclaration commune sur l'établissement d'un «Partenariat global et d'interaction stratégique pour une nouvelle ère».