Londres : des milliers de personnes défilent pour la Palestine en présence d'Ahed Tamimi (Images)

12-05-2019 4 articles francais.rt.com 10 min #156236

© Daniel Leal-Olivas Source: AFP

Ahed Tamimi, icône de la cause palestinienne, a participé le 11 mai à la «Manifestation nationale pour la Palestine» qui a réuni des milliers de personnes à Londres. Cette mobilisation fait suite à une semaine meurtrière à Gaza.

Des milliers de personnes ont défilé dans le centre de Londres le 11 mai pour une «Manifestation nationale pour la Palestine», à laquelle participait notamment  Ahed Tamimi, jeune femme devenue symbole de la résistance palestinienne.

 facebook.com

Cette mobilisation fait suite à  une semaine meurtrière à Gaza, où l'armée israélienne a tué au moins 25 personnes, tandis que des roquettes tirées par les mouvements armés de l'enclave palestinienne ont tué quatre personnes en Israël.

#UK: #AhedTamimi addresses pro- #Palestine rally in #London#Palestine #Israel

Les manifestants ont réclamé le droit à l'autodétermination du peuple palestinien, la levée du blocus sur Gaza et qu'Israël soit tenu responsable de violations du droit international.

Ils se sont rassemblés à Portland Place, au centre de la capitale britannique, et ont marché jusqu'à Whitehall, où plusieurs orateurs, dont le poète Benjamin Zephaniah, le rappeur Lowkey, l'historien et romancier Tariq Ali ainsi que des députés du parti travailliste, dont Diane Abbott, ont prononcé des discours devant la foule.

google.com

Accompagnée de son père Bassem et de l'ambassadeur palestinien au Royaume-Uni, la jeune Ahed Tamimi, icône de la cause palestinienne, devenue mondialement connue après avoir passé huit mois dans les prisons israéliennes en 2018, à l'âge de 17 ans, pour avoir  giflé un soldat israélien qui s'appuyait sur un muret de sa maison, dans le village de Nabi Salah, en Cisjordanie.

Nous choisissons de souffrir pour la liberté et la justice. L'injustice est partout

Ahed Tamimi, qui va étudier l'anglais au Royaume-Uni, a déclaré à la foule: «Je tiens à vous remercier tous. C'est votre soutien qui m'a permis de rester forte lorsque j'étais dans la prison israélienne. Je tiens à vous remercier pour tout ce que vous faites pour défendre notre cause.» Elle a ensuite rejeté toute forme de victimisation. «Je ne veux pas parler aujourd'hui de nos souffrances», a-t-elle insisté. «Je ne veux pas qu'on parle de notre histoire comme une histoire de victimisation. Nous choisissons de souffrir pour la liberté et la justice. L'injustice est partout», a dit la jeune palestinienne de 18 ans qui a conclu son intervention avec le slogan : «Du fleuve à la mer, la Palestine sera libre.»

Tous les peuples libres sont avec la cause palestinienne et contre la colonisation et l'occupation

Cette manifestation a eu lieu à quelques jours également de la commémoration de ce que les Palestiniens nomment la Nakba, la «catastrophe», qui a conduit à l'exode de plusieurs centaines de milliers de Palestiniens à la suite de la création de l'Etat d'Israël le 15 mai 1948. Répondant au journal britannique  The Independent, Bassem Tamimi, le père de Ahed, a expliqué qu'il était très important pour les Palestiniens de commémorer le jour de la Nakba afin de «rappeler au monde ce que les Britanniques et les Israéliens ont fait aux Palestiniens en 1948». Reconnaissant envers les manifestants réunis à Londres, il a ajouté : «Nous pouvons voir ici que tous les peuples libres sont avec la cause palestinienne et contre la colonisation et l'occupation.»

Yesterday we joined thousands of people in London to march in solidarity with the people of Palestine, who are living under military occupation and apartheid because of the Israeli government, and our own government is complicit in this by selling arms to Israel. #FreePalestine

«Le gouvernement britannique n'est pas indépendant. Le Royaume-Uni est en réalité un Etat larbin des Etats-Unis», a pour sa part déclaré Tariq Ali au même journal. Pour l'écrivain britannique, c'est pour cette raison que la montée en puissance de  Jeremy Corbyn, leader du parti travailliste, effraie le gouvernement britannique. «C'est parce qu'ils savent ce qu'il pense et que certaines choses vont changer s'il est élu Premier ministre», a-t-il assuré.

Parmi les manifestants se trouvaient également des membres de la communauté juive ultra-orthodoxe des Haredi, qui ont déclaré être là pour manifester leur solidarité avec les Palestiniens face à l'oppression qu'ils subissent.

 Lire aussi : Un diplomate français provoque la fureur des autorités israéliennes en évoquant un «apartheid»

 francais.rt.com

 Proposer une solution

Articles associés plus récents en premier
15-05-2019 chroniquepalestine.com 12 min #156349

En défense du Droit au Retour

Scène de la Nakba, le nettoyage ethnique subi par les Palestiniens en 1948 - Photo : Archives

Shahd Abusalama - Je m'appelle Shahd Abusalama et je suis une réfugiée palestinienne de la troisième génération, née et élevée dans le camp de réfugiés de Jabalia, dans le nord de Gaza.

Je me tiens ici avec tant de Palestiniens, nés en Palestine et en exil, pour dire aux sionistes fondateurs d'Israël, qui ont imaginé que les anciens mourraient et que les jeunes oublieraient, que nous n'oublierions pas la Palestine et que nous ne renoncerions jamais à nos droits fondamentaux, à nos droits d'exister, de résister et de rentrer chez nous.

14-05-2019 tlaxcala-int.org 11 min #156330

Nous avons le droit à l'existence, à la résistance et au retour

 Shahd Abusalama شهد ابوسلما

Intervention à la manifestation naationale "Exister ! Résister ! Retourner" à Londres, le 11 mai 2019

Je m'appelle Shahd Abusalama et je suis une réfugiée palestinienne de la troisième génération, née et élevée dans le camp de réfugiés de Jabalia, dans le nord de Gaza.

14-05-2019 europalestine.com #156299

Des milliers de manifestants pour la Palestine ce samedi à Londres

Des milliers de personnes ont défilé samedi dans le centre de Londres pour réclamer le droit à l'autodétermination du peuple palestinien, la levée du blocus sur Gaza et pour des sanctions contre Israël.

Manifestation pour la Palestine à Londres, en présence d'Ahed Tamimi, le 11 mai 2019. Daniel Leal-Olivas / AFP

En plus de la jeune Ahed Tamimi, de nombreux orateurs, dont le poète Benjamin Zephaniah, le rappeur Lowkey, l'historien et romancier Tariq Ali ainsi que des députés du parti travailliste, dont Diane Abbott, ont prononcé des discours.