Venezuela: coup d'État avorté décortiqué par Claude Morin

09-05-2019 mondialisation.ca 4 min #156095

Juan Guaido, président auto-proclamé du Venezuela, a annoncé le 30 avril dernier des « jours décisifs » dans sa tentative (et celle de Washington) de chasser le gouvernement légitime du Venezuela dirigé par Nicolas Maduro. Pétard mouillé, selon Claude Morin, professeur d'histoire à l'Université de Montréal (retraité) et spécialiste de l'Amérique latine.

Décortiquant cette 13e tentative ratée depuis janvier de provoquer un soulèvement, Claude Morin souligne toutefois l'épreuve inhumaine que cette opposition et ses parrains aux États-Unis, au Canada et ailleurs font subir au peuple vénézuélien depuis plusieurs années.

Il décrit également le passé très violent du vrai chef de l'opposition vénézuélienne Leopoldo Lopez (sur la photo avec Guaido) qui a quitté sa résidence surveillée pour faire une brève apparition avant de se réfugier (pour longtemps) dans l'Ambassade espagnole.

Il dénonce également la désinformation sur le Venezuela dans la plupart des médias qui font tout pour amplifier l'importance des manifs de l'opposition, tout en cachant le côté violent de celles-ci (cocktails Molotov et autres armes), tandis que ces mêmes médias banalisent l'importance de l'appui et des manifestations en faveur du gouvernement vénézuélien.

Il décrit aussi l'état des Forces armées du Venezuela qui jouissent d'un appui massif du peuple qui reconnaît les progrès accomplis par la révolution bolivarienne sous Chavez et Maduro.

L'entrevue porte aussi sur la politique belliqueuse canadienne à l'égard du Venezuela ainsi que sur les comparaisons avec le coup d'État de Pinochet au Chili de 1973.

w.soundcloud.com

La source originale de cet article est  Le pied à Papineau CKVL
Copyright ©  Claude Morin et  Robin Philpot,  Le pied à Papineau CKVL, 2019

 mondialisation.ca

 Commenter