Gaza : Les Brigades al-Qassam attaquent un véhicule militaire israélien dans le Nord

05-05-2019 aa.com.tr 3 min #155892

Gazze

AA/Gaza/Nour Abu Aisha

Les Brigades al-Qassam, branche armée du Mouvement de résistance islamique « Hamas, ont annoncé, dimanche, avoir attaqué un véhicule militaire israélien près des frontières nord de la Bande de Gaza.

Dans un bref communiqué dont Anadolu a eu copie, les Brigades ont indiqué que l'attaque a été menée par « un missile orienté et développé qui a directement atteint le véhicule militaire ».

Cette attaque est intervenue dans le cadre des opérations conjointes des factions palestiniennes, en réponse aux bombardements israéliens, précise le communiqué.

L'unité des opérations conjointes avait précédemment annoncé avoir attaqué les villes de Beer-Sheva et d'Ashkelon par des dizaines de missiles, en réponse au bombardement des maisons dans la Bande de Gaza, faisant deux morts parmi les Israéliens.

Les Factions avaient également mis en garde Israël contre la poursuite des attaques contre les maisons et ont menacé d'opter pour l'escalade.

Plus tôt dans la journée, le Bureau d'information du gouvernement avait indiqué que les avions et l'artillerie israéliens ont bombardé, depuis samedi, près de 200 cibles civiles dans différentes régions de Gaza.

L'armée israélienne a, entre autres, complètement détruit 7 bâtiments et bombardé 4 maisons ainsi que la mosquée « A-Mustapha », dans le camp al-Shati, 3 ateliers de forgerons, 30 terres agricoles, 21 positions militaires et 17 tours de contrôle (relevant des factions palestiniennes).

Depuis samedi, 9 Palestiniens sont tombés en martyrs, dont une femme enceinte et un bébé, et 70 autres ont été blessés, pendant les raids israéliens.

Un Israélien a été tué par une roquette, tirée à partir de Gaza et tombée sur sa maison à Ashkelon, et 3 autres ont été blessés par une roquette tombée sur une usine dans la même ville.

L'armée israélienne a souligné, dans un communiqué, dont Anadolu a reçu une copie, qu'elle avait bombardée 220 cibles dans la Bande de Gaza, depuis samedi.

Un précédent communiqué de l'armée indique que près de 250 missiles ont été tirées à partir de Gaza vers les villes israéliennes adjacentes de la Bande de Gaza.

L'escalade israélienne s'était déclenchée, vendredi, lorsque l'armée israélienne avait tué 4 Palestiniens et blessés 51 autres lors d'une attaque contre une position du Mouvement Hamas.

Les forces israéliennes avaient également agressé des manifestants, dans le cadre des manifestations du « Grand retour ».

Les factions palestiniennes ont répondu, à travers « les opérations conjointes», en tirant des roquettes contre Israël.

 aa.com.tr

 Commenter