Washington désarçonné par les réseaux de financement du Hezbollah

23-04-2019 voltairenet.org 3 min #155211

 voltairenet.org

Le département d'État US a doublé la prime offerte à toute personne qui lui fournira des informations permettant de couper des revenus du Hezbollah libanais.

Le programme « Récompenses pour la Justice » (Rewards for Jutice) désormais jusqu'à 10 millions de dollars, particulièrement pour des informations sur les activités de trois personnalités suspectées de collecter jusqu'à 1 milliard de dollars par an [1].

Cheikh Hassan Rohani avait déclaré durant sa campagne électorale de 2013 que l'Iran devait cesser de soutenir financièrement les Libanais et les Palestiniens. Depuis son élection, le Hezbollah s'organise internationalement, notamment en Afrique, en Amérique latine et en Europe, pour se financer lui-même. Cependant, le Guide de la Révolution, l'ayatollah Ali Khamenei, a continué à subventionner les mouvements de résistance sur sa cassette personnelle. Celle-ci est alimentée par les excédents des revenus prévus du pétrole ; lesquels se sont effondrés en raison des nouvelles sanctions US.

La recherche par le département d'État d'espions capables de l'informer atteste du désarroi de Washington devant l'indépendance du Hezbollah qu'il persiste pourtant à présenter comme « une courroie de transmission » de Téhéran. En outre, les indications déjà fournies sur les « cibles » démentent les accusations fallacieuses de Washington selon lesquelles le Hezbollah tirerait ses revenus du trafic des drogues.

[1]  Information on... Lebanese Hizballah's Financial Network, Rewards for Jutice Program, US State Department, March 22, 2019.

 voltairenet.org

 Commenter