Les Etats-Unis appellent tous les pays à refuser les avions russes à destination du Venezuela

21-04-2019 legrandsoir.info 4 min #155124

Sputnik France

photo : Morgan Ortagus

Les États-Unis prennent en exemple le gouvernement de Malte, qui a refusé son espace aérien aux avions cargo russes en provenance de Syrie et à destination du Venezuela, et appellent tous les pays à faire de même afin de stopper, selon eux, l'aide du Kremlin au gouvernement vénézuélien.

La porte-parole du département d'État des États-Unis, Morgan Ortagus, a appelé tous les pays à suivre l'exemple de Malte qui a récemment refusé le passage de deux avions russes à destination du Venezuela par son espace aérien pour livrer de l'aide humanitaire.

« Nous applaudissons le gouvernement de Malte d'avoir refusé de permettre aux avions russes d'utiliser son espace aérien pour approvisionner l'ancien régime brutal au Venezuela. Nous demandons à tous les pays de suivre l'exemple de Malte pour mettre fin au soutien du Kremlin au dictateur Maduro », a-t-elle écrit sur Twitter.

We applaud the government of #Malta for refusing to allow Russian planes to use its airspace to supply the brutal former regime in #Venezuela. We call on all countries to follow Malta’s example to stop the Kremlin’s support for the dictator Maduro. #EstamosUnidosVE @MFAMalta

Auparavant, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, avait souligné  lors d'un point de presse que Moscou prendrait en compte ce refus lors des prochains contacts avec Malte.

« Malgré le fait que la prise de telles décisions relève du droit souverain de chaque État, la décision des autorités de Malte se démarque de la pratique généralement acceptée et porte en elle une connotation hostile. Nous pouvons le dire. Elle sera certainement prise en considération par la Russie dans le cadre des relations bilatérales avec La Valette. »

La Russie avait demandé à Malte l'autorisation pour un aller-retour de deux avions cargo en provenance de la Syrie à destination du Venezuela, entre le 16 et le 19 avril. Mais le gouvernement de Malte l'a refusée sans donner d'explication.

 fr.sputniknews.com

 legrandsoir.info

 Commenter