Israël : victoire de l'apartheid ... sur l'apartheid

10-04-2019 9 articles europalestine.com 2 min #154546

Selon un décompte quasi définitif publié mercredi matin, le Likoud de Netanyahou et les « Bleu et Blanc » de Gantz remportent chacun 35 députés, sur un total de 120.

Mais les petits partis qui ont l’habitude de gouverner avec Netanyahou, un individu personnellement menacé de plusieurs mises en examen pour corruption, ont aussitôt annoncé qu’ils étaient prêts à « remettre le couvert », en échange de portefeuilles ministériels.

C’est notamment le cas du fasciste Avigdor Lieberman, et de l’extrême-droite religieuse, qui ont gagné une poignée de sièges chacun.

Netanyahou n’aura donc apparemment pas de difficultés à former une majorité parlementaire, c’est-à-dire le soutien de plus de 60 députés, sur le total des 120 sièges que comporte le parlement.

Au cours des derniers jours de la campagne, et encouragé par les gages donnés par l’administration de Trump (transfert de l’ambassade états-unienne à Jérusalem, reconnaissance illégale de l’annexion –tout aussi illégale- de la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan syrien occupé), Netanyahou a fait à ses électeurs les plus radicaux une promesse supplémentaire : l’annexion formelle de plus de la moitié des territoires palestiniens occupés, à savoir la zone dite « C », qui représente 60% de la Cisjordanie, dont les habitants subissent un nettoyage ethnique progressif.

Comme l’avait prévu le journaliste Gideon Lévy, qui invitait tout un chacun à ne pas se bercer d’illusions, le nouveau parlement comptera grosso modo plus de 100 députés carrément favorables à l’occupation sur 120, les partis représentant la minorité arabe du pays et le parti « sioniste de gauche » Meretz n’en totalisant qu’une quinzaine.

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
21-04-2019 chroniquepalestine.com 16 min #155141

Quelles leçons tirer des élections israéliennes ?

Ramzy Baroud - Photo : Palestine Chronicle

Ramzy Baroud - Finalement, qu'avons-nous appris des élections législatives israéliennes du 9 avril ?

Beaucoup de choses...

Pour commencer, ne vous laissez pas abuser par des commentaires sur la « lutte serrée » entre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son principal rival, Benny Gantz.

Oui, les Israéliens sont divisés sur certains points traitant de questions sociales et économiques.

15-04-2019 reseauinternational.net 17 min #154794

Netanyahu règne désormais en maître absolu

par Jonathan Cook

Le fait que Netanyahu ait été élu à très peu de voix d’écart ne peut masquer le fait qu’Israël s’est profondément droitisé – et que Netanyahu tient fermement les commandes.

Le parti Likoud de Benjamin Netanyahu a gagné les élections israéliennes de mardi, à égalité avec le parti Bleu et Blanc dirigé par Benny Gantz et d’autres généraux de haut rang.

15-04-2019 tlaxcala-int.org 5 min #154781

Unis contre le pardon Messieurs Trump et Pence, encore un effort pour devenir de bons chrétiens

14-04-2019 tlaxcala-int.org 6 min #154772

Israël : l'unité, c'est suivre la droite

 Gideon Levy جدعون ليفي גדעון לוי

Les deux choses qui se produisent le plus rapidement en Israël sont les klaxons qui se déchaînent lorsque le feu passe au vert, et les appels à un gouvernement d'unité lorsque les élections se terminent.

12-04-2019 tlaxcala-int.org 4 min #154642

Élections israéliennes : une nouvelle victoire du Hamas

 Gilad Atzmon جيلاد أتزمون گيلاد آتزمون

Mardi, le Premier ministre Benjamin Netanyahou a remporté une victoire décisive. Il est probable qu'il accomplira un cinquième mandat. Depuis mercredi matin, le bloc de droite a un net avantage de 65 sièges (sur 120) sur les partis de centre/gauche et semble plus susceptible de former une coalition.

11-04-2019 tlaxcala-int.org 5 min #154633

L'abjecte nouvelle République d'Israël

 Gideon Levy جدعون ليفي גדעון לוי

Mardi, la deuxième République d'Israël est née. Elle sera différente de sa prédécesseure. La Première République a aligné des réalisations impressionnantes, accompagnées de mensonges et de tromperies.

11-04-2019 reseauinternational.net 4 min #154620

De la décadence en Israël

L’inamovible « Premier ministre » israélien Benyamin Netanyahu qui se croit investi de la qualité de dictateur telle que conçue dans l’acception Romaine ancienne, se présente à un cinquième mandat malgré les innombrables affaires de corruption qu’il traîne depuis des années.

Qu’à cela ne tienne, en bon homme politique, il ose tout avec sa face de joueur de poker de très mauvaise foi, exposant un peu plus la décadence d’une prétendue démocratie de façade ou plutôt de farce.

11-04-2019 investigaction.net 20 min #154616

Netanyahu est conduit à la victoire alors que les Israéliens votent pour imposer une occupation militaire sans fin aux Palestiniens

11 Avr 2019

Article de :  Robert Mackey

Entre les solutions à un ou deux Etats, les Israéliens préfèrent le statu quo. C'est ce qu'il ressort de de la réélection de Benyamin Netanyahu. En effet, pourquoi faudrait-il faire des concessions ? Israël est loin d'être isolé, Trump lui fait des cadeaux, Madonna viendra chanter à l'Eurovision et les colons peuvent louer leur maison sur Airbnb sans se soucier du droit international.

 Référencé par : 2 articles