Grève de la faim de 120 prisonniers Palestiniens

10-04-2019 16 articles europalestine.com 2 min #154536

Cette grève de la faim qui inclut le refus de boire, et qui risque de s’étendre, est liée à l’installation de dispositifs électroniques de brouillage dans plusieurs prisons, afin d’empêcher les communications téléphoniques, comme la possibilité de regarder la télévision ou d’entendre des programmes de radio.

Les prisonniers palestiniens ont constaté des maux de tête, des étourdissements et craignent le développement de cancers liés à ces appareils.

Ils réclament en outre la possibilité pour les prisonniers de Gaza de voir leurs familles, auxquelles les visites sont refusées, en violation de la Convention de Genève.

Parmi leurs autres revendications : l’installation de téléphones publics au sein des prisons afin de pouvoir parler à leurs familles, la fin des confinements solitaires, comme des raids à toute heure dans les cellules, et l’amélioration du service médical.

Cette grève qui touche pour le moment les prisons de Rimon et du Neguev où des mutineries se sont produites suite à des assauts sauvages au sein de leurs cellules, risque de s’élargir.

La situation dans les prisons est tendue depuis plusieurs mois, suite à la recommandation de Gilad Ardan, ministre israélien de la Sécurité intérieure, visant à rendre encore plus difficile la vie des 6.600 prisonniers politiques palestiniens. Ce qui s’est traduit, outre les dispositifs de brouillage, par la confiscation de biens personnels, des amendes, et un rationnement de l’eau.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : Maan News Agency

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Proposer une solution

Articles associés plus récents en premier
24-04-2019 ism-france.org 3 min #155306

5 prisonniers continuent leur grève de la faim contre leur détention administrative

Par Palestine Info
Le club des prisonniers palestiniens a déclaré que cinq prisonniers dans des camps de détention israéliens poursuivaient leur grève illimitée contre leur détention administrative. Le plus ancien d'entre eux est Hossam al-Reza, du gouvernorat de Naplouse, en grève de la faim depuis 36 jours.

Les prisonniers en grève sont :

1- Hossam al-Reza, âgé de 61 ans, originaire du gouvernorat de Naplouse, est en grève de la faim, depuis le 19 mars 2019.

22-04-2019 ism-france.org 19 min #155190

Résistance en Palestine : la lutte des prisonniers Avril 2019 N° 14

Par Centre d'information sur la résistance en Palestine
Du 8 au 15 avril 2019, les prisonniers palestiniens détenus dans les geôles sionistes ont mené la grève de la faim. Ce moment de lutte a été couronné par la victoire du mouvement national des prisonniers, une fois de plus, et a suscité la division au sein des institutions de l'occupant. Pour la première fois depuis que les prisons sionistes existent, les prisonniers palestiniens auront droit, si les sionistes respectent leurs paroles, à des téléphones publics dans les prisons, qui leur permettraient d'entrer en contact avec leurs familles, à intervalles réguliers.

19-04-2019 chroniquepalestine.com 7 min #155012

Les prisonniers palestiniens parviennent à un accord avec l'occupant et mettent fin à leur grève de la faim

Les Palestiniens manifestent leur solidarité avec Yaser Mansour, membre du Conseil législatif palestinien, en détention administrative depuis quatorze mois, Naplouse, Cisjordanie, le 20 janvier 2014. Mansour avait entamé une grève de la faim le 17 janvier 2014 - Photo : Activestills.org

Samidoun - accord] avec les autorités pénitentiaires israéliennes en faisant avancer certaines de leurs revendications - mettent fin à leur grève de la faim.

17-04-2019 europalestine.com 2 min #154949

Victoire pour les prisonniers palestiniens en grève de la faim !

Les prisonniers politiques palestiniens, qui étaient en grève de la faim depuis 8 jours, viennent de la suspendre après avoir obtenu gain de cause sur la plupart de leurs revendications, annoncent Addameer et le Club des Prisonniers palestiniens.

Les prisonniers politiques palestiniens, qui étaient en grève de la faim depuis 8 jours, viennent de la suspendre après avoir obtenu gain de cause sur la plupart de leurs revendications, annoncent Addameer et le Club des Prisonniers palestiniens.

17-04-2019 tlaxcala-int.org 9 min #154941

Journée des prisonniers palestiniens : toute une population captive à la recherche de la liberté

 Youssef M. Aljamal يوسف م. الجمل

Dernières nouvelles : Les prisonniers palestiniens viennent de mettre fin à leur grève de la faim massive et illimitée après avoir réussi à forcer l'administration pénitentiaire israélienne à installer dans les prisons des lignes fixes qui leur permettront de parler avec leurs familles.

17-04-2019 chroniquepalestine.com 15 min #154912

Les prisonniers palestiniens lancent une grève collective de la faim

Palestine occupée - Rassemblement de soutien aux prisonniers palestiniens dans les geôles israéliennes - Photo : Archives

Tamara Nassar - grève de la faim] dans plusieurs prisons israéliennes.

Le 8 avril, 400 Palestiniens ont lancé une grève de la faim de masse à durée indéterminée avec une longue liste de revendications, notamment l'amélioration des soins et des conditions de santé, la multiplication des visites de la famille et l'accès à un téléphone public.

16-04-2019 ldh-france.org 4 min #154890

Campagne pour la libération des enfants palestiniens emprisonnés par Israël

La LDH soutient l'appel à rassemblement du jeudi 18 avril à 18h place Saint-Michel à Paris

 liberez-enfants-palestiniens.fr

La politique de terreur menée par Israël contre les enfants palestiniens doit cesser ! 5450Palestiniens sont actuellement détenus dans les prisons israéliennes pour raisons politiques. Parmi eux : 205 enfants dont 32 de moins de 16 ans ; 48 femmes ; 497 détenus administratifs ; 340 sont de Jérusalem Est ; 294 sont de la bande de Gaza.

16-04-2019 ism-france.org 4 min #154867

La grève des prisonniers palestiniens s'achève par la conclusion d'un accord avec l'occupation

Par Addameer
16.04.2019 - Huit jours après la grève de la faim annoncée par les prisonniers politiques palestiniens dans les prisons d'occupation, un accord a été trouvé le lundi 15 avril 2019 entre l'administration des prisons d'occupation et les représentants des prisonniers. L'accord est intervenu après une série de pourparlers intensifs. Cela inclut l'arrêt du fonctionnement des brouilleurs de cellules nouvellement installés dans les prisons, ainsi que le fait de ne pas installer de nouveaux brouilleurs.

16-04-2019 europalestine.com 12 min #154847

Prisonniers palestiniens : Gideon Levy raconte « La nuit de l'horreur »

Un des seuls journalistes honnête et constamment menacé en Israel pour cette raison, revient en détail sur ce qui s'est passé en réalité la nuit du 24 mars, dans la prison de Ketziot, dans le Néguev, loin des regards du public. Merci au site belge Pourlapalestine.be pour la traduction.

Des prisonniers palestiniens blessés laissés sous la pluie sans nourriture ni sanitaires au cours de la « Nuit de l'horreur »

16-04-2019 europalestine.com 2 min #154845

Journée internationale de soutien aux prisonniers politiques ce mercredi

Nous relayons ici les manifestations de soutien qui seront organisées ce mercredi 17 avril à Paris, Marseille et Bruxelles, à l'occasion de la Journée internationale de soutien aux prisonniers politiques, en solidarité avec plus de 400 prisonniers.palestiniens et également de Georges Ibrahim Abdallah, que le gouvernement français maintient incarcéré depuis 34 ans, en violation des décisions de la justice française.

14-04-2019 europalestine.com 2 min #154748

En tout, 6000 enfants palestiniens détenus par Israel depuis 2015 !

Dans 98 % des cas, ces enfants, sont soumis à des tortures physiques et psychologiques, pendant leur détention.

Certains sont blessés par les soldats et privés de soins pendant leur interrogatoire, qui se déroule en l’absence de parents ou d’avocats.

Quand ils sont présentés devant des juges, ce sont des tribunaux militaires qui prononcent la condamnation demandée, sans même entendre des témoins ou mener la moindre enquête.

14-04-2019 europalestine.com 2 min #154747

Georges Abdallah en grève de la faim en solidarité avec les prisonniers palestiniens

Georges Ibrahim Abdallah, 63 ans, plus ancien prisonnier politique français, incarcéré illégalement depuis 34 ans, a montré une fois de plus sa solidarité avec les autres prisonniers politiques, et notamment les grévistes de la faim palestiniens.

Il a fait jeudi une grève de la faim de 3 jours pour soutenir les centaines de Palestiniens qui ont cessé de s’alimen

12-04-2019 ism-france.org 5 min #154687

Après des mois de détérioration grave des conditions de détention, des prisonniers et des détenus palestiniens incarcérés dans des prisons israéliennes entament une grève de la faim

Par Addameer
9.4.2019 - Les prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes ont entamé hier, le 8 avril 2019, une grève de la faim ouverte après plusieurs jours de négociations entre les représentants des prisonniers et l'administration pénitentiaire. Les négociations ont échoué, ce qui a conduit les prisonniers à lancer une grève de la faim dans la soirée du lundi 8 avril 2019.

12-04-2019 europalestine.com 5 min #154646

Désormais 400 prisonniers palestiniens en grève de la faim !

Accusés d’être "trop mou" à Gaza, non seulement par des partis qui se situent encore plus à l’extrême droite que lui, mais aussi par 53 % de la population israélienne selon un sondage réalisé le 27 mars dernier par la télévision israélienne Kan, le gouvernement Netanyahou qui n’a pas osé intensifier la guerre contre Gaza, a choisi d’ouvrir un nouveau front dans les prisons, pour montrer "ses muscles", analyse Ramzy Baroud, journaliste américano-palestinien.

11-04-2019 investigaction.net 5 min #154617

Prisonniers palestiniens. « La Bataille pour la dignité » contre la répression israélienne dans les prisons

11 Avr 2019

Article de :  Stefano Mauro

Des mots aux actes. Après l'annonce en janvier, dans un format préélectoral, du ministre israélien de la Sécurité publique, Gilad Erdan, concernant « l'aggravation des conditions de détention des prisonniers », de nouvelles mesures répressives envers les détenus palestiniens dans les prisons du Neguev, de Ramon et d'Ofer ont été mises en oeuvre.