Geneviève Legay : Appel à manifester lundi à Nice contre la violence policière

25-03-2019 europalestine.com 3 min #153868

Geneviève, qui souffre actuellement d’un traumatisme crânien, alors qu’elle manifestait pacifiquement, est bien connue à Nice où elle fait partie de tous les combats pour les droits humains.

Sa famille a engagé des poursuites contre la police et contre le préfet des Alpes maritimes, et c’est Me Arié Alimi qui est leur avocat.

"Colère et inquiétude pour notre camarade et amie Geneviève Legay, victime d’une charge de policiers, samedi, contre des manifestant.e.s pour la liberté, tout à fait calmes.

Militante pacifiste et pacifique de plusieurs organisations, dont RESF, Geneviève ne ménage pas sa peine depuis des décennies pour la justice sociale, la liberté d’expression, l’altermondialisme, l’éducation des jeunes les plus défavorisés …

Ce sont ces personnes que l’Etat, par son préfet, traite comme des dangers !

Nous sommes aux côtés de Geneviève, de sa famille, de ses ami.e.s et de tous les pacifistes qui ont été gazés, blessés, interpellés sans raison", écrit RESF06 dans un communiqué.

Samedi 23 mars, Macron, Estrosi et Ciotti avaient décidé qu’il n’y aurait pas de manifestations des Gilets Jaunes -ou de quiconque- au Centre de Nice.
Alors qu’il n’y a jamais eu à Nice, depuis le début du mouvement, le moindre incident durant toutes les manifestations des Gilets Jaunes, on a assisté à un déploiement de forces et à un déchainement de violences policières qui ont chargé et gazé.

Christian Estrosi, le maire de Nice, grand admirateur et testeur volontaire de toutes les technologies israéliennes d’espionnage de la population, a osé commenter qu’il n’y avait pas eu "usage disproportionné de la force" face aux manifestants pacifiques à Nice. "Il fallait faire respecter une interdiction. C’est comme si vous traversiez la rue hors des clous", a-t-il déclaré au micro de France Info ce lundi matin !

Tenez-le vous pour dit : à Nice désormais, si vous ne traversez pas dans les clous, ce n’est pas une amende que vous risquez mais une charge de la police.

Quant à Macron, il a osé souhaiter à Geneviève Legay "Un prompt rétablissement et plus de sagesse" !!! Quel mépris ! Quelle arrogance !
Vis à vis d’une femme qui, contrairement à lui, à défendu toute sa vie la justice sociale !

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Proposer une solution
 Se réfère à :