Monde

 Mobilisations du 17 novembre : ce que proposent la gauche et les mouvements sociaux

 Gilets jaunes : nous sommes le peuple

 De la crise symbolique à la crise politique

 Live: France - Gilets jaunes: Nouvelle journée de tensions à Paris

 Gilets jaunes: l'aventure continue

 France/gilet jaunes: mobilisation modérée pour l' » acte 5 » à Paris

 Acte 6 des Gilets jaunes : une diversion organisée à Versailles ?

 Acte 7 des Gilets jaunes : une mobilisation bien plus forte en province qu'à Paris

 Acte 8 des Gilets jaunes : après les vœux de Macron, première mobilisation de 2019 (En Continu)

 Acte 9 : les Gilets jaunes se mobilisent partout en France (En Continu)

 Acte 10 des Gilets jaunes : une mobilisation sur fond de Grand débat national

 Acte 11 : les Gilets jaunes poursuivent leur mobilisation (En Continu)

 Gilets jaunes : un acte 12 en hommage aux blessés et aux victimes (En Continu)

 Acte 13 : les Gilets jaunes à nouveau dans les rues aux quatre coins de la France (En Continu)

 Acte 14 : après trois mois, la mobilisation des Gilets jaunes se poursuit (En Continu)

 Gilets jaunes : un acte 15 marqué par un rebond ? (En Continu)

 Acte 16 : des Gilets jaunes se rassemblent partout en France (En Continu)

 Acte 17 des Gilets jaunes : le maire d'une petite commune prend un arrêté interdisant les Lbd

 Gilets jaunes : un acte 18 pour marquer une nouvelle phase de la mobilisation (En Continu)

 La mission Sentinelle mobilisée et renforcée pour la prochaine manifestation des Gilets Jaunes

Acte 19 : les soldats de Sentinelle pourront tirer en cas de menace, selon le général Le Ray

22-03-2019 francais.rt.com 4 min #153779

© JEAN-SEBASTIEN EVRARD Source: AFP

Interrogé par France Info, le responsable de la force Sentinelle en Ile-de-France a expliqué que les soldats mobilisés pour l'Acte 19 des Gilets jaunes pourront faire feu «si leur vie ou celle des personnes qu'ils défendent est menacée».

L'exécutif vient-il de franchir un cap dans la crise des Gilets jaunes dans laquelle il est embourbé depuis des mois ? Les craintes de l'opposition,  vent debout contre le déploiement de l'opération Sentinelle pour garantir la sécurité de l'Acte 19 de la mobilisation, ne risquent pas de s'apaiser suite à l'intervention du responsable de la force en Ile-de-France, le général Bruno Le Ray, sur les  ondes de France Info ce 22 mars.

Lire aussi

Drones, marqueurs, doctrine et Sentinelle : quels changements pour l'acte 19 ?

«Les consignes des soldats sont fixées de manière extrêmement rigoureuses. Ils sont soumis au même cadre légal que les forces de sécurité intérieure», fait savoir en préambule le responsable, avant de souligner que ces derniers disposent «de différents moyens d'action pour faire face à toute menace». Expliquant que les militaires peuvent intervenir physiquement, le général précise : «Ça peut aller jusqu'à l'ouverture du feu.»

«Ils donnent des sommations dans les cas éventuels d'ouverture du feu», poursuit le général Bruno Le Ray, rappelant que c'était arrivé par le passé, lors des attaques terroristes au Louvre ou à Orly. «Ils sont parfaitement à même d'apprécier la nature de la menace et d'y répondre de manière proportionnée», assène-t-il, avant de répéter que si la vie des soldats ou celle des personnes qu'ils défendent est menacée, «ils pourront effectivement tirer».

Si le gouverneur militaire de Paris assure que «les ordres seront suffisamment clairs pour que les soldats n'aient aucune inquiétude en la matière», tous les soldats ne partagent visiblement pas son avis. Dans une interview  accordée à France Info, des soldats de l'opération Sentinelle, qui ont souhaité garder l'anonymat, ont livré une tout autre version des faits : «C'est absurde, c'est du n'importe quoi. On n'est pas préparés à ça. Nous, en termes techniques, on lutte contre un ennemi. Et l'ennemi ne peut pas être la population, ce n'est pas possible. C'est la situation dans laquelle on essaie de mettre les militaires aujourd'hui.»

 Lire aussi : La mission Sentinelle mobilisée et renforcée pour la prochaine manifestation des Gilets jaunes

 francais.rt.com

 Commenter
newsnet 19/03/22 19:59

l'heure de mourir au champ d'honneur