Gilets jaunes : un acte 18 pour marquer une nouvelle phase de la mobilisation (En Continu)

16-03-2019 32 articles francais.rt.com 14 min #153492

© Eric Feferberg Source: AFP

Afin que l'acte 18 marque une nouvelle phase dans la mobilisation, des figures des Gilets jaunes comme Eric Drouet, Maxime Nicolle et Priscilla Ludosky ont fait des appels plus déterminés que jamais. Sur les Champs-Elysées, des violences ont éclaté.

Mise à jour automatique

samedi 16 mars
15h03 CET

 facebook.com

15h02 CET

Notre reporter Lucas Léger est sur l'avenue des Champs-Elysées où d'importants dégats matériels sont à déplorer.

 facebook.com

13h40 CET

La banque Tarneaud, située avenue Franklin Roosevelt, est également en proie aux flammes.

Paris : banque en feu, habitations au dessus. #Acte18 #GiletsJaunesparis #GiletsJaunes

13h34 CET

Un kiosque à journaux est en flammes sur les Champs-Elysées.

Kiosque à journaux en flammes sur les #ChampsElysees #Paris

13h26 CET

Selon le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, entre 7 et 8 000 personnes manifestaient à la mi-journée à Paris à l'occasion de l'acte 18 des Gilets jaunes. Le patron de la place Beauvau a en outre dénoncé «1 500 ultra-violents qui sont venus pour casser, pour en découdre, pour attaquer».

Selon la préfecture de police de Paris, 44 personnes ont été interpellées à la mi-journée

13h16 CET

«Ceux qui cherchent l'affrontement avec la police, ne portent pas de gilets jaunes», affirme sur RT France Sergio Coronado, ancien député EELV et candidat aux européennes.

13h00 CET

Des casseurs ont pillé des boutiques sur les Champs-Elysées. Sur la célèbre avenue de la capitale où ont convergé des milliers de Gilets jaunes, plusieurs barricades étaient en feu autour de midi. Comme en témoigne le journaliste de Brut Remy Busine, la célèbre brasserie Le Fouquet's, qui est inscrite à l'inventaire des monuments historiques et fréquentée par de nombreuses personnalités, a également été vandalisée par des manifestants.

Situation sous très haute tension sur les Champs. Le Fouquets en parti détruit. #ActesXVIII #Acte18

Notre reporter, présent sur place, a pu également constater les dégâts.

Le restaurant Fouquet's sur les #ChampsElysées a été dégradé #Paris

12h37 CET

Selon un journaliste de l'AFP, des casseurs ont pillé des boutiques sur les Champs-Elysées où l'acte 18 de la mobilisation des Gilets jaunes est marqué par un regain de violence.

Sur la place de l'Etoile, des manifestants, pour beaucoup vêtus de noir, capuche sur la tête, ont lancé des pavés sur les forces de l'ordre qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes.

12h15 CET

Alors que les premiers heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre, la police a procédé à de multiples tirs de gaz lacrymogènes, comme en témoigne le Facebook live de notre reporter, sur place.

 facebook.com

Les forces de l'ordre ont également fait usage d'un canon à eau.

Tir de canon à eau à proximité des #ChampsElysees #Giletsjaunes

12h13 CET

Au pied de l'Arc de Triomphe, des flammes ont été aperçues sur un camion de la gendarmerie. Des pavés arrachés sont dispersés sur la place de l'Etoile.

Découvrir plus

«Tous à Paris pour l'acte 18» : tel est le mot d'ordre lancé par des Gilets jaunes pour la mobilisation de ce 16 mars qu'ils veulent décisive. Des figures du mouvement comme Eric Drouet, Maxime Nicolle et Priscilla Ludosky ont fait  des appels plus déterminés que jamais. «J'espère que ce sera un jour unique en France», a fait savoir Eric Drouet  dans une vidéo sur YouTube, diffusée le 15 mars. Il a en outre annoncé qu'après cette journée, il ne manifestera plus et passera à de «vraies actions», évoquant l'idée de «blocages».

Eric Drouet sur l'acte 18 des Gilets jaunes : "Après cette journée, en tout cas pour moi, ça sera fini les manifestations [...] Marcher, on a prouvé que ça fonctionnait pas".

«Nous lançons un ultimatum au président Macron et au gouvernement, nous voulons que nos revendications soient respectées, nous appelons toute la France à monter sur Paris», détaille  la page Facebook de l'événement «Acte 18 - Ultimatum - La France entière à Paris». «On a tous les éléments pour faire une belle journée», a-t-il poursuivi, annonçant par la même occasion comment il envisageait de faire évoluer sa contribution au mouvement : «Il faudra proposer des blocages. Marcher, on a prouvé qu'on savait le faire [...] On a prouvé qu'on était pas entendu avec ces marches [...] La seule chose à faire, [ce sont] les blocages de l'économie» a-t-il estimé.

Plusieurs pages Facebook ont été ouvertes pour organiser l'hébergement ou le déplacement en covoiturage depuis la province. En outre, pour faire converger les luttes, des représentants des Gilets jaunes dont Priscillia Ludosky, de la Marche des Solidarités (contre les violences policières) et de la Marche du Siècle (pour le climat) ont annoncé que  leurs cortèges convergeraient le 16 mars à Paris.

 Lire aussi : Gilets jaunes : pour l'acte 18, des figures du mouvement déterminées à être plus radicales

 francais.rt.com

 Proposer une solution

Articles associés plus récents en premier
22-03-2019 legrandsoir.info 18 min #153776

La petite souris du Grand Soir s'est glissée dans le Grand Débat National.

Le Grand Soir (et sa petite souris)

Le téléphone sonne dans la salle de rédaction de la maison de campagne (et de séminaires) du site d'information alternative Le Grand Soir en Normandie. La petite souris, qui s'y est installée, décroche, la bouche pleine d'un quart de page de Libération arrachée du clou dans la cabane au fond du jardin.

Elle est mécontente d'être dérangée.

22-03-2019 bastamag.net 5 min #153766

« Bloquer le complexe militaro-industriel français, c'est bloquer l'économie de mort de ce système »

« Dans le cadre du maintien de l'ordre en métropole et dans les territoires d'outre-mer, l'État français a recours à un arsenal militaire sans commune mesure avec celui utilisé par ses voisins européens. Il est le seul à utiliser des grenades et un des rares à tirer sur la foule avec des balles de gomme. Cette usage légitime de la violence était jusqu'alors réservé aux quartiers populaires et aux mouvements de révolte.

22-03-2019 reporterre.net 2 min #153757

En Bédé - Les Gilets jaunes au tribunal : des condamnations à la chaîne

EN

La réponse policière au mouvement des Gilets jaunes se double d'une réponse judiciaire. Depuis le 1er décembre, les manifestants arrêtés le samedi passent en comparution immédiate la semaine qui suit. Au tribunal de grande instance de Paris, la cadence est intense et les condamnations pleuvent. Reportage dessiné de cinq journées d'audience entre le 21 janvier et le 19 mars.

Tribunal de gra

22-03-2019 dedefensa.org 11 min #153753

La pub et les Gilets-Jaunes

22 mars 2019 - Un grand mystère subsiste à propos des Gilets-Jaunes, sur la cause opérationnelle exacte et profonde de leur fureur collective qui s'exprime depuis novembre 2018 ; et d'ailleurs, à mon sens, même mystère pour la vague de populisme général qui déferle sur le monde... Je parle bien ici, de "la cause opérationnelle exacte", précisément identifiée, et non pas la cause intellectuelle générale qui n'est nullement un mystère, dont tout sens commun conviendra qu'elle se trouve dans l'iniquité, la corruption, la pourriture du Système et de son néo-capitalisme, la financiarisation, les écarts abyssaux entre les plus riches qui ne cessent de devenir plus riches et les pauvres (en général) qui ne cessent de s'appauvrir, etc.

22-03-2019 reporterre.net 11 min #153733

Face aux « réquisitions » de portraits de Macron, les autorités contre-attaquent

réquisitions

Pour dénoncer l'inaction du gouvernement français dans la lutte contre le changement climatique, des militants ont lancé il y a un mois l'opération « Sortons Macron » : réquisitionner dans les mairies le portrait présidentiel. Les autorités ont décidé de systématiquement poursuivre les activistes pour « vol en réunion ».

Et dix de plus ! Jeudi 21 mars, dix personnes, membres d'Action non violente - COP21, ont été arrêtées à Ancenis et Nantes (Loire-Atlantique), à Paris et dans la vallée de l'Arve (Haute-Savoie).

21-03-2019 14 articles reseauinternational.net 9 min #153692

La mission Sentinelle mobilisée et renforcée pour la prochaine manifestation des Gilets Jaunes

Dans le cadre d’un renforcement du dispositif de sécurité lors des actes des Gilets Jaunes, Benjamin Griveaux a annoncé que le dispositif antiterroriste militaire Sentinelle serait mobilisé le 23 mars. Une décision qui indigne certains politiques.

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a annoncé, ce 20 mars, que la mission antiterroriste militaire Sentinelle serait mobilisée de manière «renforcée» le 23 mars, dans le cadre des  manifestations des Gilets Jaunes, afin de protéger des bâtiments officiels et autres «points fixes».

21-03-2019 reseauinternational.net 7 min #153691

«Entre les images du ski et de la boîte de nuit» : Macron furieux sur la gestion de l'acte 18

«Soufflante générale» pour l’exécutif ? Selon Le Canard enchaîné, le président de la République aurait piqué une grosse colère et étrillé ses ministres après les dégradations commises par des casseurs à Paris en marge de l’acte 18 des Gilets Jaunes.

«Incapables», «dilettantes»… À en croire les informations du Canard enchaîné publié ce 20 mars, Emmanuel Macron se serait emporté face à ses ministres le 16 mars après que d’importants dégâts matériels ont été infligés à l’avenue des Champs-Elysées à Paris en marge de la manifestation des Gilets Jaunes.

21-03-2019 reporterre.net 12 min #153689

L'État et les violences policières : « Une machine de guerre qui n'a ni remords, ni états d'âme, et où tous les coups sont permis »

Une machine de guerre qui n'a ni remords, ni états d'âme, et où tous les coups sont permis

Documenter les violences policières et juridiques : mercredi 20 mars, témoins, experts, journalistes, juristes ont fait ce travail essentiel dans une réunion publique à Paris. Soulignant la gravité de la rupture autoritaire qui est en train de se produire.

La grande salle de la Bourse du travail, à Paris, était pleine mercredi 20 mars au soir pour la présentation des premières conclusions de la « Commission d'enquête » sur la répression, la violence policière, la loi anti-manifestations, organisée à l'appel d'organisations syndicales [1].

21-03-2019 dedefensa.org 14 min #153684

Paris brûle-t-il ?

On l'aura désormais bien compris, en matière de crise des gilets-jaunes, Macron joue la pourriture... C'est bien sûr une option éminemment dangereuse. C'est celle de la ville dont le prince est un enfant... Elle peut sembler rentable à cet enfant-roi qui sait que, dans la logique binaire installée par ses grands prédécesseurs, tout a été fait pour qu'aux présidentielles le choix final oppose un candidat maastrichtien et un autre qui ne l'est pas - le premier présentant le second comme le chaos fasciste.

20-03-2019 francais.rt.com 5 min #153659

«Violence pure» : des enseignants grévistes aspergés de gaz lacrymogène à Toulouse (Video)

© MEHDI FEDOUACH / AFP

A bout portant, les forces de l'ordre ont aspergé de gaz lacrymogène des enseignants qui bloquaient l'accès au rectorat de Toulouse, pour protester contre la réforme Blanquer. Filmée, la scène fait le tour des réseaux sociaux.

A l'occasion de la grève nationale et interprofessionnelle le 19 mars, une centaine d'enseignants, de surveillants et de contractuels ont tenté de bloquer les entrées du bâtiment du rectorat de l'académie de Toulouse.

20-03-2019 reseauinternational.net 3 min #153646

Macronie: l'état de pré-guerre!

La Macronie a promis une réponse « ferme » aux Français. L’image que le régime au pouvoir a réussi, à renfort des médias, à faire véhiculer de ces milliers de Français qui en ont assez de l’ordre libéral et qui manifestent pacifiquement depuis 4 mois leur mécontentement, a été d’ailleurs fabriquée pour ce faire.

20-03-2019 dedefensa.org 14 min #153641

Fin des stocks, braderie de printemps

Fin des stocks, braderie de printemps

Les Gilets jaunes ont pour l'instant marqué de nombreux points, exactement dix huit. Dix huit fois, ils ont battu le pavé et se sont appropriés les centres des villes 'pour l'honneur des travailleurs et pour un monde meilleur'. Ils font face à l'impéritie d'un gouvernement qui  a fait enregistrer ce samedi 16 mars au petit matin par seulement 27 voix (15 députés se sont prononcés contre et trois se sont abstenus) la loi qui autorise l'Etat à vendre à l'encan Aéroports de Paris, la Française des Jeux et Engie.

19-03-2019 francais.rt.com 11 min #153636

Acte 18 bis ? Des centaines de Gilets jaunes défilent dans les rues de Paris

© Philippe LOPEZ Source: AFP

Des centaines de Gilets jaunes ont organisé une manifestation surprise ce 19 mars à Paris. Selon des journalistes présents sur place, le cortège s'est élancé depuis la porte de Vincennes pour finir place des Fêtes.

Aux cris de «Macron démission, Castaner en prison» ou encore «On est là», plusieurs centaines de Gilets jaunes ont organisé une marche surprise à Paris ce 19 mars.

19-03-2019 francais.rt.com 6 min #153635

Grèves et manifestations à Paris et dans toute la France à l'appel de plusieurs syndicats (Images)

© : Michael Baucher Source: Reuters

Une journée nationale de mobilisation et de grève a eu lieu à l'appel de plusieurs syndicats. A Paris, plusieurs milliers de personnes ont manifesté autour de plusieurs revendications dont la hausse du pouvoir d'achat et la défense du service public.

La CGT, FO et plusieurs autres syndicats ont lancé un appel national à manifester et à faire grève le 19 mars, pour une journée destinée à «amplifier le mouvement social».

19-03-2019 francais.rt.com 4 min #153615

«Essaims de cloportes», «hordes de sauvages» : un syndicat d'officiers réagit à l'acte 18

© Philippe Wojazer Source: Reuters

Après l'acte 18 des Gilets jaunes, un syndicat d'officiers de police affiche sa colère contre les casseurs, le Défenseur des droits et même, dans une moindre mesure, le Premier ministre. La forme est virulente et le fond pour le moins rageur.

Dans un tract publié sur son compte Twitter officiel et daté du 18 mars, le syndicat des gradés de la police, Synergie officiers, a appelé a plus de fermeté de la part de l'exécutif français, déplorant des «scènes de chaos et de guérilla qui ont émaillé la journée du 16 mars [et] sont sans précédent depuis des dizaines d'années.»

19-03-2019 reseauinternational.net 7 min #153610

L'impasse du commentaire perdu

par Philippe Grasset (NdE: Bon anniversaire Philippe)

La France est le cadre d’un étrange théâtre, où le burlesque irresponsable côtoie le tragique involontaire, comme l’on dirait qu’il y a une “France-bouffe” pour remplacer notre “grand récit national”. Il y a ce contraste surprenant, ou bien dirais-je pathétique, entre un ministre qui “drague en boîte” et son président qui skie sur la montagne, et “la plus belle avenue du monde” qui brûle.

19-03-2019 reseauinternational.net 10 min #153609

Acte 18 des Gilets Jaunes : quelle violence dérange le plus ?

D’un côté des magasins, de l’autre des vies saccagées, mutilées. Des espoirs gazés, matraqués. Finalement quelle violence est la plus médiatisée ? Contre quelle violence le pouvoir attend-il une réaction d’indignation de la société ? De ces questions découlent les priorités étiques de notre société, qui s’inquiète manifestement beaucoup plus pour les capitaux que pour les hommes.

19-03-2019 tlaxcala-int.org 9 min #153598

Gilets Jaunes : remarques complices sur l'Acte 18 et la suite possible

 Serge Quadruppani

Samedi 16 mars, il y avait donc plusieurs cortèges et rassemblements dans Paris. Celui contre les violences policières était constitué en grande partie de porteurs des gilets jaunes, le comité Adama et les autres y étaient aussi en force et la présence nombreuse des sans-papiers organisés était remarquable. Ces milliers et ces milliers de gens représentaient sans doute le maximum de fusion entre les différents combats qui s'exprimaient au même moment dans la capitale.

 Se réfère à : 1 article

 Référencé par : 1 article