Ingérence : la Cia a-t-elle déclenché un assaut contre l'ambassade nord-coréenne en Espagne ?

14-03-2019 8 articles francais.rt.com 5 min #153436

© Kim Kyung-Hoon Source: Reuters

Selon la presse espagnole, la CIA serait à l'origine d'un assaut spectaculaire contre l'ambassade de Corée du Nord à Madrid. D'après le quotidien El Païs, l'objectif de l'attaque aurait été de recueillir des informations sur un proche de Kim Jong-un.

 L'échec du sommet entre le président américain Donald Trump et le leader de la Corée du Nord Kim Jong-un en février dernier aurait-il une explication plus secrète ? Le quotidien espagnol  El Païs rapporte que la CIA serait impliquée dans un assaut de l'ambassade de la Corée du Nord à Madrid, le 22 février dernier. Citant le contre-espionnage espagnol, le Centro nacional de intelligencia (CNI), El Païs affirme qu'au moins deux des dix personnes impliquées dans cet assaut seraient en lien avec la CIA.

Lire aussi

Aucun accord entre Trump et Kim Jong-un au sommet de Hanoï, selon la Maison Blanche

Les enquêteurs du CNI ont rapidement exclu la piste de délinquants pour privilégier celle d'un commando militaire qui savait ce qu'il cherchait : des ordinateurs ont notamment été dérobés. D'après des sources avancées par El Païs, l'objectif de l'assaut aurait été de «d'obtenir des informations» à propos du dernier ambassadeur de Corée du Nord à Madrid, Kim Hyok-chol. Le haut diplomate avait été expulsé en septembre 2017, avant de devenir l'un des hommes de confiance de Kim Jong-un. Kim Hyok-chol s'était rendu à Hanoï au Vietnam, une semaine avant la rencontre entre Donald Trump et son homologue nord-coréen, afin de préparer le sommet avec Stephen Biegun, représentant des Etats-Unis pour la Corée du Nord. Toujours selon El Païs, des sources gouvernementales auraient fait savoir que si l'implication de la CIA était avérée, il s'agirait d'une initiative «inadmissible».

Un assaut impressionnant avec des armes factices ?

De fait, dans ce qui constituerait un cas d'ingérence indiscutable, le renseignement américain aurait ainsi mené une action sur le sol de l'Espagne, pays souverain, sans en demander l'autorisation ou même en informer les autorités. D'autant que, comme le rapportait El Païs dès le 27 février dernier, l'intervention aurait été particulièrement violente. Dix hommes seraient entrés dans l'ambassade avec des armes factices. Ils auraient ensuite bâillonné et ligoté ses occupants avant de dérober des documents, ordinateurs, téléphones et de quitter les lieux avec des véhicules de l'ambassade. Les autorités espagnoles ont demandé des explications à la CIA, qui a répondu par la négative mais de façon «peu convaincante», selon le quotidien espagnol.

Reste que si l'affaire n'avait été révélée que le 27 février par le site  El Confidencial, cette attaque spectaculaire, serait sans doute restée secrète. L'ambassade nord-coréenne s'était bien gardée de déposer plainte auprès de la police espagnole.

 Lire aussi : Trump autorise la CIA à dissimuler les victimes civiles des frappes de drones

 francais.rt.com

 Proposer une solution

Articles associés plus récents en premier
02-04-2019 dedefensa.org 11 min #154203

Kim, Trump, Bolton & le Deepstate

Mike Whitney, contributeur régulier de UNZ.Review, développe le  31 mars 2019 la thèse appuyée sur des révélations des journalistes Lesley Wroughton et de David Brunnstrom, de Reuters, selon lesquels Bolton a saboté le sommet Trump-Kim de Hanoï en introduisant des demandes, sous forme d'exigences inacceptables pour le président nord-coréen.

01-04-2019 reseauinternational.net 3 min #154191

Pyongyang a donné un commentaire officiel sur l'attaque contre son ambassade à Madrid Date de publication: 31 03 2019, 15:24

Pour la première fois depuis l’attaque contre son ambassade à Madrid, Pyongyang a donné un commentaire officiel sur l’événement. Selon le porte-parole de la diplomatie nord-coréenne cité par l’Agence centrale de presse nord-coréenne, il s’agit d’une «grave attaque terroriste».

Le raid contre l’ambassade de Pyongyang à Madrid constitue une «grave attaque terroriste», a déclaré le porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères dans un communiqué cité par l’Agence centrale de presse nord-coréenne.

01-04-2019 mondialisation.ca 11 min #154161

Négociations Washington et Pyongyang dans l'impasse

Depuis un mois, la Corée du Nord et les États-Unis s'accusent mutuellement d'avoir fait capoter le sommet de Hanoï (Vietnam) entre Donald Trump et Kim Jong-un. Alors que l'on s'attendait à la conclusion d'un accord même partiel sur le désarmement nucléaire de la Corée du Nord, les deux dirigeants ne sont pas parvenus à s'entendre. La voie diplomatique pour dénuclariser la péninsule coréenne n'est pas encore rompue, mais elle est très fragile.

28-03-2019 lesakerfrancophone.fr 10 min #154046

Sanctions Us contre la Corée du Nord

Trump tente d'annuler les sanctions imposées à la Corée du Nord, son propre personnel sabote l'initiative

Par  Moon of Alabama - Le 26 mars 2019

L'administration Trump a semé la confusion la semaine dernière au sujet des sanctions contre la Corée du Nord.

23-03-2019 francais.rt.com 4 min #153799

Donald Trump désavoue son administration et annule des sanctions contre Pyongyang

© Saul LOEB Source: AFP

Le président américain a annoncé qu'il annulait des sanctions imposées à Pyongyang par sa propre administration et défendues par son conseiller à la Sécurité nationale John Bolton, estimant qu'elles n'étaient «pas nécessaires».

Il est parfois difficile de suivre la logique de l'administration Trump, tant elle semble être en proie à des luttes internes.

17-03-2019 lesakerfrancophone.fr 19 min #153545

C'est pas moi...

...La CIA blâme un porte-flingue pour son raid sur l'ambassade de Corée du Nord en Espagne

Par  Moon of Alabama - Le 15 mars 2019

La CIA est le  principal suspect du raid militaire contre l'ambassade de Corée du Nord à Madrid.

16-03-2019 lesakerfrancophone.fr 9 min #153508

Qui a ordonné l'assaut de la Cia contre l'ambassade de Corée du Nord à Madrid ?

Moon of Alabama] - Le 13 mars 2019

John Bolton, le conseiller à la sécurité nationale du président Trump, a-t-il ordonné l'assaut de l'ambassade de Corée du Nord en Espagne pour obtenir un atout dans les négociations sur le nucléaire coréen?

été attaquée] par un gang de voyous :

Un groupe d'hommes est entré dans l'ambassade de Corée du Nord à Madrid, a ligoté et bâillonné le personnel, avant de s'enfuir avec des téléphones portables et des ordinateurs volés, ont rapporté les médias espagnols....