dérives folles

11-03-2019 vududroit.com 33 min #153287

Rubrique : dérives folles

La phrase prononcée par Emmanuel Macron est proprement hallucinante. Qu'arrive-t-il donc à ce personnage ?

Une « violence policière », c'est une violence commise par un policier dans l'exercice de ses fonctions, en violation du code pénal et des règles qui organisent sa profession et ses interventions. Vis-à-vis du code pénal, les violences ne sont pas traitées de la même façon si elles sont commises par un particulier ou par un policier. C'est le septième alinéa de l'article 221-5 du code pénal qui aggrave les condamnations des violences commises : « Par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de ses fonctions ou de sa mission ».

Lorsque l'on voit sur des vidéos des violences incontestables et illégales, commises par des policiers en uniforme dans l'exercice de leurs fonctions, il est inacceptable de parler de « violences policières » ?

Lorsque l'IGPN, organe républicain de contrôle de la police, enquête sur ce qu'elle qualifie elle-même de « violences policières », c'est inacceptable ?

Lorsque le parquet poursuit des policiers pour des violences commises en violation du code pénal français, qui qualifie spécifiquement les « violences policières », c'est inacceptable ?

Lorsque des juges d'instruction mettent en examen des policiers pour des violences commises en violation de l'article 221-5 du code pénal, c'est inacceptable ?

Lorsqu'un tribunal condamne des policiers en application de cet article, c'est inacceptable ?

Lorsque la presse ou n'importe quel citoyen utilisent la liberté d'expression garantie par la constitution et la déclaration des droits de l'homme pour qualifier de violences policières les comportements violents et illégaux de policiers dans l'exercice de leurs fonctions, c'est inacceptable ?

Emmanuel Macron est manifestement parti dans une effarante dérive autoritaire.

Tous ses actes et ses paroles montrent que les libertés républicaines sont désormais gravement en danger dans notre pays.

Où sont donc les belles âmes, les professeurs de maintien, les antifascistes estampillés, les extrêmes centristes ? En rangs serrés derrière lui, avides de cette dictature qui les soulagera de leur peur.

Comme d'habitude.

 Régis de Castelnau

Articles similaires

 Non classé,  Politique  Politique,  Reconstruction. entry-meta -->

Régis de Castelnau

 More Posts  Twitter  Facebook

Post navigation

Previous Article ← Affaire Benalla et les autres : qui viole la séparation des pouvoirs ?

9 Comments

 Répondre

 11 mars 2019
veronique prinsier

Contente de vous voir de retour, je me demandais où vous étiez passé. En prenant connaissance de cette déclaration hallucinante du type qui nous sert de président j'ai aussitôt pensé à la réaction qui serait la votre et ne rien lire sur le site m'avait beaucoup étonnée. Voilà qui est réparé, il fait de plus en plus peur cet énergumène!!

 Répondre
 11 mars 2019
Chaumont
comment-author -->

Ravi de vous lire à nouveau

comment-content -->.comment-body -->

 Répondre
 11 mars 2019
jean
comment-author -->

Dérives inexorables d'un Système qui n'a plus rien pour se justifier.

Disons d'abord que Macron n'est rien sinon le super héros du Système et du moment (forte usure) et n'a comme discours QUE la propagande d'un monde meilleur grâce aux multiples vertus de la mondialisation mise en place par l'UE. Il incarne mais ce n'est qu'un pion, du consommable.

Pas de chance pour l'oligarchie, cette mondialisation heureuse n'est plus défendable en regard des effets négatifs sur les populations. Après bilan, les promesses intenables se transforment en mensonges. Le discours ne tient plus face aux faits.
Et les faits sont têtus. Les dérives inégalitaires comme les dévastations ne sont plus masquées.

Que peut donc faire un Macron, champion de ce Système sinon devoir réprimer une juste révolte ? Il lui faut mentir, user et dépasser les droits régaliens pour mâter les cris de révolte. Ce n'est pas un choix, c'est une fuite en avant pour maintenir un Système perdu dont il est en conscience le représentant - on consultera avec intérêt les productions de Juan Branco à ce sujet.

Tout comme le capitalisme a lâché sa composante libérale (si jamais on a pu lui octroyer avec contorsions), les gouvernements perdent leur composante démocratique en violant de grands principes comme l'intérêt général à savoir solidarité, égalité des droits, garanties de santé publique,...

La radicalisation s'impose quand la population rejette massivement le spectacle joué par les nantis.
Les multiples et usuelles tentatives de dénigrement ayant échouées comme l'ont fait tous les régimes totalitaires (dénigrement des champions, extrêmes droites et extrêmes gauches, radicalisme, agents de l'étranger, xénophobie, racisme, antisémitisme, anarchisme, fascisme,...), il ne reste que la pure violence, l'ordre public (cette fumisterie abjecte), bref le basculement totalitaire.

Il n'y a aucune surprise à cette situation. Nous suivons tous que TOUTES les lois depuis Sarko sont de plus en plus répressives dans tous les domaines. Au hasard, information, emploi, santé, affaires, répression,... Cette situation ÉTAIT DONC PRÉVUE.
« ILS SAVAIENT » que leur système est intolérable.
Ils savent qu'ils ne sont que des salauds au service d'une classe de nantis au détriment de tous les autres.

Il faut donc se dépêcher de détruire l'oligarchie en place pour une démocratie, reprendre possession du pouvoir, des richesses et de leurs usages.

comment-content -->.comment-body -->

 Répondre
 11 mars 2019
Odile Thévenot
comment-author -->

Merci pour votre lucidité.

comment-content -->.comment-body -->

 Répondre
 11 mars 2019
 guy06
comment-author -->

Bonjour cher Maître,

Excusez-moi mais je n'ai pas très compris dans votre affaire d'interdiction de publier sur votre blog lui-même de WordPress qui vous a réellement interdit de vous y exprimer surtout si sur celui-ci vous respectez justement la loi que vous connaissez très bien. Est-ce un modérateur de WordPress et dans ce cas qui vous a dénoncé à celui-ci ? est-ce la police ? la justice ? le président de la République de la République lui-même ? etc. ? Je ne visite pas votre blog régulièrement car je n'ai vraiment pas le temps pour cela et je le regrette. J'ai cherché sur celui-ci une réponse à ma question ci-dessus à vous-même mais n'ai toujours pas trouvé celle-ci ou alors je ne sais pas chercher celle-ci voire lire ou comprendre ce qu'il y a de vraiment écrit par vous-même sur celui-ci.

En tous les cas je vous admire.

Croyez, cher Maître, à mes sentiments respectueux.

Guy BANNI

 plumedeschizo-guybanni.blogspot.com

comment-content -->

  •  Répondre
  •  11 mars 2019
  •  Régis de Castelnau
  • comment-author -->
  • Simplement, mon logiciel WordPress n'était plus accessible à l'administrateur que je suis. Donc je ne pouvais plus publier. Mes compétences en informatique ne sont pas assez importantes pour que je sache ou comprenne d'où venait le problème.
  • La malveillance est une hypothèse parmi d'autres. En tout cas, on continue.
  • Merci de vos encouragements
  • comment-content -->.comment-body -->
  • #comment-## -->

children -->

 Répondre
 11 mars 2019
evelyne oudot
comment-author -->

ca me manquait !!!

comment-content -->.comment-body -->

 Répondre
 11 mars 2019
nicky
comment-author -->

merci monsieur de Castelnau d'avoir pi échapper à la censure pour notre information. A vous lire, je me sens moins seule...

comment-content -->.comment-body -->

 Répondre
 11 mars 2019
 chaumont sylvain
comment-author -->

ravi de vous relire

comment-content -->.comment-body -->

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

jetpack.wordpress.com

Search for:

Articles récents

Archives

#widget-area-2 -->
© 2019 Vu du Droit. All rights reserved.
 Fashionista by aThemes
site-credit -->
#colophon -->

 vududroit.com

 Proposer une solution