Coupure d'électricté au Venezuela : Maduro accuse les Etats-Unis, qui refont pression sur Caracas

09-03-2019 francais.rt.com 9 min #153227

© CARLOS JASSO Source: Reuters

Le Venezuela a été plongé pendant 30 heures dans le chaos par une panne géante de courant. Le pouvoir dénonce un «sabotage» ourdi par les Etats-Unis, qui saisissent quant à eux l'opportunité de réitérer leur opposition à Nicolas Maduro.

Le Venezuela a connu  une gigantesque panne électrique qui a paralysé le pays pendant près de 30 heures, durant notamment toute la journée du 8 mars. Le président Nicolas Maduro a attribué l'incident à un «sabotage cybernétique» fomenté selon lui par les Etats-Unis.

Le chef d'Etat a également déclaré que «la guerre électrique annoncée et dirigée par l'impérialisme américain contre [le] peuple [vénézuélien serait] vaincue».

La guerra eléctrica anunciada y dirigida por el imperialismo estadounidense en contra de nuestro pueblo será derrotada. Nada ni nadie podrá vencer al pueblo de Bolívar y Chávez. ¡Máxima unidad de los patriotas!

L'électricité est revenue le 9 mars au matin dans la plupart des quartiers de Caracas et dans les Etats du centre-est du pays, mais la situation resterait inchangée dans le reste du territoire, en particulier dans la zone pétrolière et très peuplée de Maracaïbo (ouest) et dans les zones intérieures qui ont passé une deuxième nuit dans le noir, selon les correspondants de l'AFP.

Les télécommunications, entièrement coupées - internet et réseaux cellulaires - commencent à se rétablir mais le métro de la capitale, qui transporte chaque jour près de deux millions de personnes, reste fermé.

Lire aussi

La Russie dénonce la pratique américaine de «l'arrière-cour» à l'égard de l'Amérique latine

Avec l'absence de courant et la suspension de la distribution de l'eau dans les immeubles, assurée par des pompes électriques, la situation sanitaire est devenue problématique.

Les hôpitaux ont connu une situation dramatique, la plupart des établissements étant dépourvus de générateurs et ceux qui en avaient les ont réservés aux services d'urgence, sans empêcher des décès de leurs patients.

Cette panne a soumis l'économie du Venezuela, déjà très fragile, à de nouvelles tensions. Avec une inflation hors de contrôle, l'argent liquide est rare, faute de billets disponibles. Seules les transactions électroniques permettent de faire des achats, même pour du pain.

Le gouvernement, sous pression depuis des semaines, a dénoncé «la guerre impérialiste sur l'électricité». Le ministre de la Défense Vladimir Padrino a qualifié la panne d'«agression délibérée» des Etats-Unis et a annoncé un «déploiement» de l'armée, sans plus de détails.

Le gouvernement vénézuélien a affirmé qu'il allait fournir à l'ONU «des preuves» d'une responsabilité de Washington dans la panne d'électricité géante. Ces informations devraient être remises à une délégation du Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme qui est attendue dans quelques jours à Caracas, selon le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez.

L'opposant et auto-proclamé président par intérim du pays, Juan Guaido, a tweeté pour remettre en cause la version officielle du pouvoir vénézuélien accusant Nicolas Maduro et son gouvernement d'être les réels auteurs du sabotage : «Aujourd'hui, ils déclarent que le blackout [...] est le produit d'un sabotage externe. Le sabotage c'est la corruption, le sabotage c'est le fait qu'ils n'ont pas permis les élections, le sabotage c'est le fait qu'ils ont bloqué l'entrée de la nourriture et des médicaments. Le seul sabotage c'est celui de l'usurpateur de tous les Vénézuéliens.»

Juan Guaidó (retweet) 08/03/2019 16:43:26 17233 10114  1658921/2565
Hoy declaran que el apagón, de más de 15 horas, es producto de un saboteo externo.
Saboteo es la corrupción, saboteo es que no permitieron elecciones, saboteo es que bloquearon la entrada de comida y medicinas.
El único saboteo es el del usurpador a todo el pueblo Venezuela.

Du côté des Etats-Unis, les responsables mettent en cause la gestion de Nicolas Maduro, responsable à leurs yeux de la panne de courant. Le conseiller à la sécurité nationale John Bolton affirme ainsi que «le réseau électrique du Venezuela s'est effondré [...] en raison des années de corruption de Maduro, du sous-investissement, et d'un entretien négligé».

John Bolton (retweet) 09/03/2019 00:05:11 9778 5745  557675/1198
Venezuela's electrical grid collapsed and led to country-wide blackouts because of years of Maduro’s corruption, under-investment, and neglected maintenance.

Le secrétaire d'Etat des Etats-Unis Mike Pompeo est, lui, davantage catégorique : «Pas de nourriture. Pas de médicaments. Maintenant, pas d'électricité. Prochaine étape, pas de Maduro.»

No food. No medicine. Now, no power. Next, no Maduro.

 Lire aussi : Venezuela : Guaido appelle l'Europe à intensifier les sanctions contre le gouvernement de Maduro

 francais.rt.com

 Proposer une solution