Racisme & Antisémitisme : Tous ces abrutis et faux-culs postés à chaque extrémité d'un champ lexical qu'ils ont miné.

19-02-2019 legrandsoir.info 3 min #152386

Viktor DEDAJ

Aujourd'hui, je tombe sur ce titre « Antisémitisme : la France insoumise accusée de minimiser l'agression d'Alain Finkielkraut ». Aussitôt, je traduis par : « la France insoumise accusée de ne pas entrer dans l'hystérie prévisible, voulue, attendue, espérée même - et p'têt ben un brin provoquée - avec tous ceux (soyons honnêtes) qui n'ont en réalité plus aucune légitimité morale et qui essaient de nous vendre, en hurlant, leur camelote pseudo-antiraciste de circonstance et de façade. »

Ils hurlent au racisme et à l'antisémitisme et font des marches et occupent les médias et cherchent partout des coupables et veulent absolument être sur la photo et prononcer quelques phrases faciles et convenues et cherchent la réplique percutante qui sera relayée par les médias et se retrouvent avec leurs semblables après l'émission à se dire combien ils ont été bons, et humains, et raisonnables et se serrent les mains et les coudes avec ces ordures et criminels qui hier encore justifiaient un massacre à Gaza, une noyade en méditerranée ou un coup d'état au Venezuela.

Ils me font la même impression qu'un dictateur à l'Opéra, ému aux larmes, sa sensibilité à fleur de peau, qui fronce des sourcils au moindre trublion qui commet l'outrecuidance de tousser, car lui il a du respect pour la beauté et l'intelligence et la subtilité. Si vous avez une faveur à lui demander, c'est le moment car, plus tard dans le soirée, il sera trop occupé à arracher des ongles.

Si le racisme et/ou l'antisémitisme devenait un jour un vrai problème, ils seront les premiers à prendre le large, à fermer leurs gueules, à offrir peut-être même leur assistance (vieille tradition française).

Et qui restera-t-il pour résister ? Toujours les mêmes. Ceux-là même qu'ils insultent depuis toutes ces années, ceux qui n'ont courbé l'échine ni devant l'Apartheid, ni devant Israël, ni devant l'Empire, ni devant les sionistes, ni devant les fachos, ni devant les antifas, ni devant aucune oppression.

Alors, moi, à titre perso, je leur dis : "Allez tous vous faire voir".

Et je dirai « sale sioniste » chaque fois que j'en aurai envie. Parce que le sionisme est un suprémacisme. Parce que le caractéristique principal d'un sioniste est d'être raciste (bien-sûr qu'ils le nient, évidemment qu'ils le sont). Alors traiter quelqu'un de "sioniste", c'est comme le traiter de "raciste". Traiter quelqu'un de "sale sioniste" veut donc dire à peu près le contraire de ce qu'on prétend lui faire dire.

Et les seuls qui comprennent autre chose sont tous ces abrutis et faux-culs postés à chaque extrémité d'un champ lexical qu'ils ont eux-mêmes miné.

Viktor Dedaj
"plus c'est clair et plus ça leur paraît flou"

 legrandsoir.info

 Proposer une solution
newsnet 19/02/19 14:23

cool la photo extraite de Dr. Wo saison 11, seul bon épisode de la saison vraiment excellent, sur Rosa Parks, contemporaine du révérend Martin Luther King