L'Indonésie condamne l'expulsion de la mission d'observateurs d'Hébron

07-02-2019 aa.com.tr 2 min #151851

AA/ Jakarta

L'Indonésie a condamné jeudi la décision unilatérale d'Israël d'expulser une mission d'observateurs civils dans la ville occupée d'Hébron, en Cisjordanie.

Le Ministère indonésien des Affaires étrangères, a souligné, dans un communiqué, l'importance du mandat de la mission de la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH) et des efforts qu'elle déploie pour promouvoir la paix.

L'Indonésie, le Koweït et d'autres membres du Conseil de sécurité des Nations Unies ont appelé à une réunion à huis clos pour discuter des actions unilatérales d'Israël, a ajouté le communiqué.

"La décision d'Israël ne fera que saper les efforts en faveur de la paix et de la réalisation de la solution à deux États", a noté la même source.

Le gouvernement indonésien a demandé à toutes les parties d'agir dans le respect des principes du droit international et des accords existants, et de s'abstenir de tout acte de provocation.

En outre, le ministère a rappelé au gouvernement israélien qu'il a l'obligation de protéger la population palestinienne à Hébron et dans le reste des territoires occupés, en vertu du droit international.

La Présence internationale temporaire à Hébron, est composée de 64 observateurs internationaux en provenance de Norvège, du Danemark, de Suède, de Suisse, d'Italie et de Turquie. La mission a été créée en vertu de la résolution 904 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Cette résolution a été adoptée à la suite du massacre de la mosquée d'Ibrahim en 1994 à Hébron, lorsque l'extrémiste juif Baruch Goldstein a abattu 29 fidèles palestiniens.

Hébron abrite actuellement quelque 160 mille musulmans palestiniens et environ 500 colons israéliens.

 aa.com.tr

 Commenter