Venezuela : Laissez le peuple vénézuélien tranquille : Roger Waters qualifie les actions américaines de « folie »

07-02-2019 2 articles reseauinternational.net 4 min #151848

On a perdu la tête ou quoi? Macron reconnaît Guaido comme président, le putschiste du Venezuela, en Syrie, l’opposition, des terroristes, en Palestine, l’occupant Israel, le voleur de terres et colonisateur

L’ancien leader des Pink Floyd, Roger Waters, s’en est pris au gouvernement américain pour avoir détruit la « vraie démocratie » au Venezuela, appelant à mettre fin au « coup d’Etat de Trump » dans ce pays d’Amérique latine.

Le légendaire musicien de rock a exprimé son indignation face à la façon dont les États-Unis traitent le Venezuela sur Twitter et Facebook, exigeant que Washington laisse les gens là-bas tranquilles.

« Ils ont une vraie démocratie, arrêtez d’essayer de la détruire pour que le 1% puisse piller leur pétrole », a écrit dimanche l’ancien bassiste et co-voix de Pink Floyd. Il a également publié un dépliant intitulé « Stop Trump’s coup d’Etat au Venezuela », qui appelait à une « manifestation d’urgence » devant la mission américaine auprès de l’ONU à New York..

Roger Waters (retweet) 04/02/2019 00:35:36 22166 13072  273091/13
A note from Roger:
THIS IS TODAY!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
STOP THIS LATEST USG INSANITY, LEAVE THE VENEZUELAN PEOPLE ALONE. THEY HAVE A REAL DEMOCRACY, STOP TRYING TO DESTROY IT SO THE 1% CAN PLUNDER THEIR OIL.
US HANDS OFF #VENEZUELA! #NICOLASMADURO #STOPTRUMPSCOUPINVENEZUELA

*

source: infosdanyfr.wordpress.com

 reseauinternational.net

 Commenter

Articles associés plus récents en premier
07-02-2019 legrandsoir.info 7 min #151861

Roger Waters, fondateur des Pink Floyd : « empêcher le coup d'Etat de Trump contre la démocratie vénézuélienne »

Il y a quelques jours Roger Waters, fondateur des Pink Floyd, écrivait sur son compte Twitter @rogerwaters : "arrêtons cette nouvelle folie des Etats-Unis, laissez le peuple vénézuélien en paix. Ils ont une vraie démocratie, arrêtez cette tentative de détruire ce pays pour que le 1% (les riches) puissent s'emparer du pétrole". L'artiste invitait les citoyen(ne)s à se concentrer à New York le lundi 4 février à 15 heures, face à la Mission Diplomatique des USA aux Nations Unies, pour protester contre le coup d'Etat que veut mener Donald Trump.

 Se réfère à : 1 article